Une grossesse au naturel, c’est plus malin (2/3)

C’est le principe du « maintenant ou jamais » : qu’un toxique perturbe la danse hormonale, qu’une hormone ne commande pas, ou mal, aux cellules au bon moment et le système s’enraie. Il n’y aura pas de seconde chance. Le cœur est programmé pour se former entre la 3e et la 5e semaine de grossesse, l’oreille entre la 4e et la 20e et l’urètre à la 11e. À la différence d’un voyageur qui a pris une mauvaise route, les cellules ne pourront jamais refaire le chemin ou revenir en arrière. Ce qui ne s’est pas (bien) passé fait désormais partie de l’histoire du corps. – François Veillerette

Nous ne pouvons pas continuer à jouer avec la santé de nos enfants. – collectif du projet TENDR (Targeting environmental neuro-developmental risks, Cibler les risques de troubles neuroveloppementaux liés à l’environnement)

 

Chronique du livre « La grossesse au naturel, c’est malin »

Grossesse naturelle malin

de Mélanie Schmidt-Ulmann, 224 pages, publié en 2014

 

Mélanie Schmidt-Ulmann est consultante en parentalité naturelle. Elle est diplômée de l’Institut Hildegardien et possède une spécialisation dans l’utilisation des Fleurs de Bach (agréée Bach Foundation Registered Practitioners).

Ce livre présente les dangers du mode de vie moderne pour la grossesse, ainsi que les options naturelles qui permettent de se protéger. Il fait l’objet d’une chronique en trois parties. Cet article est le deuxième article de la chronique. Il porte notamment sur les produits cosmétiques et certains besoins de base des bébés. Le premier article de la chronique se trouve ici : Une grossesse au naturel, c’est plus malin (1/3)

 

Quelques informations et points de vue intéressants, concernant la thématique « Santé des enfants et environnement »

Voici une liste d’informations et de points de vue issus du livre, en lien avec la thématique « Santé des enfants et environnement », et que je souhaite partager avec vous.

  • Concernant les produits cosmétiques, les labels écologiques de référence sont le BDIH, Cosmebio et Ecocert. Ces trois labels imposent une liste restreinte de composants.
  • Par précaution, avant la fin du premier trimestre de grossesse, mieux vaut ne pas appliquer certains produits thérapeutiques sur la peau, tels que les crèmes antivergetures.
  • Par précaution, pour les bébés de moins d’un mois, mieux vaut éviter l’emploi de tout produit contenant des huiles essentielles.
  • Un bébé a certains besoins essentiels. Ils sont peu nombreux, simples et non-matériels : sa mère, du lait et de l’amour. La plupart des articles de puériculture est superflue.
  • Classiquement, un bébé a besoin de succion… ce qui l’amène souvent à suçoter le porte-bébé dans lequel il se trouve. Dans ce contexte, mieux vaut choisir un porte-bébé en tissu biologique et répondant au label Öko-Tex.
  • Le lait maternel est l’aliment idéal pour un bébé : ses propriétés nutritionnelles sont spécifiquement adaptées (elles évoluent avec le développement de l’enfant) et il contient des anticorps adaptés au contexte environnemental du moment.
  • Les recommandations présentées dans ce livre comprennent :
    • bien respecter les dates limites de consommation des produits alimentaires ;
    • aérer au moins une demi-heure par jour, en ouvrant une fenêtre dans chaque pièce ;
    • si la chambre d’enfant doit être repeinte, privilégier des peintures émettant peu de composés volatiles (classés A+) ;
    • si de nouveaux meubles sont achetés pour la chambre d’enfants, ou pour une pièce dans laquelle une femme enceinte passe du temps, privilégier les meubles en bois massif ;
    • fabriquer soi-même ses produits cosmétiques, en s’appuyant sur les conseils d’un professionnel du domaine ;
    • modérer la consommation de produits alimentaires industriels, qui peuvent contenir des additifs préoccupants ;
    • diminuer les températures et les temps de cuisson, autant que possible.

 

Grossesse naturelle malin2

 

Quelques extraits en lien avec la thématique « Santé des enfants et environnement »

Les millions d’années de pratique du cru par nos ancêtres plaident en faveur d’une parfaite adaptation génétique de notre organisme à ce mode d’alimentation. Mais le chemin parcouru depuis n’est pas en faveur d’une alimentation crue exclusive. Notre organisme devrait déployer beaucoup d’énergie pour revenir à cette alimentation. Cependant, consommer un aliment cru à chaque repas est une base fondamentale de l’alimentation équilibrée.

Attention, l’automédication est dangereuse durant toute la grossesse. Même un médicament en apparence anodin peut avoir un effet néfaste sur votre bébé : n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Il existe plusieurs labels bio mais tous les produits labellisés sont bios et bons : il doit y avoir un minimum d’ingrédients bio utilisés, pas de tests sur les animaux, pas de parfum ou de colorant de synthèse, pas d’OGM, pas de silicone ou de paraffine, une transformation des matières premières selon des techniques douces pour moins de réactions allergiques, pas de perturbateurs hormonaux ni de composants potentiellement toxiques.

[Concernant les produits cosmétiques] la fondation David Suzuki met en garde contre 12 substances toxiques à éviter. En voici un aperçu pour devenir une consommatrice responsable : soyez à l’affût des ingrédients se terminant par « paraben », le « PEG », le PETROLATUM, le BHA, BHT…

Et si la solution, pour savoir ce que vous mettez sur votre peau pendant la grossesse, était de composer vos propres cosmétiques ? Pourquoi pas, mais seulement sur les conseils d’une vraie pro en la matière. Car on ne le répétera jamais assez, un produit parfaitement naturel n’est pas forcément inoffensif.

Comme les huiles essentielles sont déconseillées pendant la grossesse et l’allaitement, il faut ruser pour se concocter des produits de beauté. On use et abuse des hydrolats […], que l’on peut notamment utiliser sans danger en contact direct avec la peau. Les huiles et beurres végétaux, ainsi que le gel d’aloe vera, ne posent aucun problème d’utilisation pendant la grossesse.

 Vous n’avez pas besoin de la plupart des articles de puériculture que vous découvrez dans les magazines. 

Le trousseau d’un bébé bio :

  • 6 à 8 bodies en coton bio
  • 5 pyjamas bio
  • 1 bonnet en coton bio
  • 1 paire de chaussons bio
  • 2 dors-bien (appelés aussi dodo, turburlette…)
  • 3 pantalons, robes ou combinaisons
  • 5 paires de collants pour l’hiver
  • 5 paires de chaussettes
  • 2 ou 3 cardigans en coton bio (toujours très utiles)
  • 20 couches lavables
  • 20 lingettes lavables pour le change et la toilette de Bébé
  • 2 serviettes de toilette en coton biologique ou 2 capes de bain […]
  • Des couches jetables biodégradables (c’est toujours une bonne idée d’en avoir en réserve)

 Les bébés sont plus exposés aux résidus chimiques car ils sont souvent près des sols, sur les moquettes…

Ce petit bout, il a besoin de quoi, concrètement, à part la présence de sa mère ? J’ai personnellement gardé mes deux enfants avec moi soit dans le lit en cododo soit dans un berceau/couffin juste à côté. Finalement, j’ai réalisé qu’on n’avait pas besoin de grand-chose. Le couffin, je trouvais ça très pratique car ça me permettait de les poser dans un endroit sûr quand ils dormaient, n’importe où dans la maison. La table à langer ? J’avais un matelas avec un côté imperméable et l’autre en coton bio, que je posais sur le lit. Les bébés grandissent dans le ventre de leur mère pendant 9 mois ; à l’accouchement, ils ont surtout besoin de rester en contact et de ne pas être mis à l’écart dans un lieu sans plus aucune sensation (physique, sonore…).

 

La troisième partie de cette chronique se trouve ici : Une grossesse au naturel, c’est plus malin (3/3)

 

Cette chronique met en avant l’importance de protéger les femmes enceintes et les enfants des substances préoccupantes, car les effets potentiels pourraient être graves et pérennes. Ce blog a pour mission de vous aider et de vous accompagner dans votre démarche ! Pour vos premiers pas, vous pouvez vous appuyer sur le guide gratuit téléchargeable ci-dessous.

Photo par Guillaume DELEBARRE

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

1 Commentaire

  1. Pingback: Comment rendre « Antifragile » la santé de nos enfants, avec Nassim Nicholas Taleb (1/5)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.