Pollutions environnementales et santé : ce qui rend les enfants plus vulnérables

Musique par Ronan Vernon

.

Les enfants ne sont pas des adultes miniatures. – Agence de Protection de l’Environnement des Etats-Unis

Le vieux concept de toxicologie « La dose fait le poison » s’élargit pour devenir « La dose et la période d’exposition font le poison » – Organisation mondiale de la santé (OMS)

 

Bonjour à tousPollution enfants santé

Comme son nom l’indique, le blog Santé des enfants et environnement s’intéresse à la thématique santé-environnement : il s’agit des aspects de la santé qui peuvent être influencés par la qualité de l’air qu’on respire, de l’eau qu’on boit, des aliments qu’on mange, des matières qu’on met au contact de la peau, etc. Dans ce cadre général, le blog traite spécifiquement de la santé des enfants.

Pourquoi est-ce si important d’y porter une attention particulière ? Parce que les enfants ne peuvent pas être considérés comme de simples « adultes de taille réduite », notamment du point de vue de l’exposition aux polluants du quotidien. Ils doivent faire l’objet de mesures de protection spécifiques, pour plusieurs raisons.

 

Tout d’abord, pour une même exposition, les effets sanitaires seront plus grands pour certaines tranches d’âges, appelées « fenêtres de vulnérabilité ». Certaines périodes de l’enfance – vie intra-utérine, jeune enfance, début de la puberté – font partie de ces fenêtres de vulnérabilité [1, 2, 4, 5, 6, 8, 10, 12, 13, 14, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22], car elles correspondent à des périodes de fort développement corporel. Si ces processus biologiques sensibles sont perturbés, alors le fonctionnement de certains organes et systèmes peut être perturbé, de façon pérenne. Par exemple, de tels impacts peuvent être causés par une exposition à des perturbateurs endocriniens ou à des substances cancérigènes. Le nombre d’années de vie en bonne santé perdues pour des causes environnementales est cinq fois plus grande chez les enfants de moins de cinq ans, comparé au reste de la population. [15]

 

Par ailleurs, certains comportements sont spécifiques aux enfants. Notamment :

  • les déplacements et jeux au sol ;
  • les fréquentes mises à la bouche : mains, jouets, objets divers.

Ces comportements sont de nature à augmenter l’exposition aux poussières qui, dans les habitations modernes, fixent et concentrent différents types de polluants. Par exemple : retardateurs de flamme, pesticides, plomb, phtalates, etc. Les données de biosurveillance (mesures dans les urines, le sang, les cheveux, etc.) montrent souvent des charges corporelles en polluants plus grandes chez les jeunes enfants [3].

 

La physiologie des enfants est également spécifique [1, 3, 6, 7, 8, 10, 11, 14, 15, 18, 20, 21, 22] :

  • relativement à leur masse corporelle, en moyenne, ils respirent deux fois plus (au repos, sans compter qu’ils sont plus actifs physiquement), mangent plus (de trois à quatre fois plus de calories) et boivent sept fois plus d’eau que les adultes : leur exposition environnementale relative est donc plus élevée ;
  • relativement à leur masse corporelle, en moyenne, la surface de leur peau est plus grande que celles des adultes, jusqu’à trois fois plus grande pour les jeunes enfants. Compte tenu que leur peau présente aussi plus d’éraflures, de mini-coupures et d’éruptions cutanées, l’exposition par voie cutanée peut générer des risques plus élevés ;
  • le système de défenses naturelles des enfants est moins développé que celui des adultes. Par exemple : la barrière entre le sang et le cerveau est plus perméable, le système immunitaire et certains organes clés (comme les reins, les poumons et les intestins) sont en cours de développement, la peau est plus fine et très perméable (en particulier lors des premiers mois), etc. Les nourrissons et les jeunes enfants, d’une part, absorbent plus facilement les substances chimiques auxquelles ils sont exposés et, d’autre part, ont plus de difficultés à les neutraliser et à les éliminer.

 

Et puis, tout simplement, puisqu’ils sont au début de leur vie, les enfants ont plus de temps pour développer des maladies chroniques. Ils peuvent donc être exposés plus longtemps aux polluants environnementaux. Par ailleurs certaines maladies chroniques, comme des cancers ou des maladies neurodégénératives, peuvent se manifester plusieurs dizaines d’années après l’exposition. C’est ce que l’on appelle un effet différé : une exposition à un polluant pendant les premières années de vie peut générer des maladies à l’âge adulte, sans qu’aucun symptôme n’ait pu être repéré pendant l’enfance [8, 9, 10, 20, 21, 22].

 

Enfin, ils ont besoin d’autres personnes (adultes) pour assurer que leur environnement ne présente pas de risque. Les enfants, et en particulier les jeunes enfants, manquent souvent de l’expérience et/ou des capacités cognitives permettant de reconnaître les situations à risques [3, 10] : impossibilité de se déplacer à distance d’un danger, imprudences lors des découvertes, incapacité à lire des étiquettes ou des pictogrammes de danger, etc. L’implication des parents, notamment, est donc un facteur clé pour leur santé.

Dans ce cadre, l’objectif de ce blog est de donner des informations et des recommandations qui permettent d’agir, dès aujourd’hui, concrètement, pour que nos enfants vivent mieux et plus longtemps. Je souhaite qu’il puisse appuyer la démarche de toute personne en charge de s’occuper d’enfants.

 

Et vous, connaissiez-vous tous ces types de vulnérabilités spécifiques aux enfants ? Personnellement, lorsque j’ai un peu approfondi ce sujet pour la première fois, cela m’a fortement motivé à faire des choix plus prudents et à adopter des comportements plus protecteurs pour ma fille en bas âge. Peut être que vous aussi : dites-le moi dans les commentaires !

 

Références :

  1. Site Internet de l’Agence de Protection de l’Environnement des Etats-Unis. http://www2.epa.gov/children/children-are-not-little-adults.
  2. Roumegas JL. Rapport d’information déposé par la commission des affaires européennes sur la stratégie européenne en matière de perturbateurs endocriniens. Assemblée Nationale 2014. http://www.assemblee-nationale.fr/14/europe/rap-info/i1828.asp
  3. Pediatric Environmental Health, 3rd Edition. American Academy of Pediatrics
  4. Guidelines for Carcinogen Risk Assessment. Environmental Protection Agency http://www2.epa.gov/sites/production/files/2013-09/documents/cancer_guidelines_final_3-25-05.pdf
  5. Site Internet de l’Anses – https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-pr%C3%A9sente-ses-priorit%C3%A9s-de-travail-pour-2014-0
  6. Troisième Plan National Santé Environnement – http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/PNSE3_v_finale.pdf (Consulté le 14/07/2015) –> http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/pnse3_v_finale.pdf
  7. Children’s Health Month Background Paper. Agence de protection de l’environnement des Etats-Unis – http://www2.epa.gov/children/childrens-health-month-2010-healthy-communities-healthy-children.
  8. Kresser C. Mercury Toxicity, Kids & Fish Consumption – http://chriskresser.com/mercury-toxicity-kids-fish-consumption/?mc_cid=6a5e280073&mc_eid=83ce1aac0a
  9. Coumoul X, Barouki R, Marano F, Declèves X, Bonvallot N et Zmirou-Navier D. MOOC Environnement et santé : un homme sain dans un environnement sain – 2016 – http://www.sup-numerique.gouv.fr/cid95115/mooc-environnement-et-sante-un-homme-sain-dans-un-environnement-sain.html.
  10. Organisation mondiale de la santé (OMS) – CHILDREN ARE NOT LITTLE ADULTS – Children’s Health and the Environment – WHO Training Package for the Health Sector (Les enfants ne sont pas de petits adultes – santé des enfants et environnement – Supports de formation de l’OMS pour le secteur de la santé – 2008 – http://www.who.int/ceh/capacity/Children_are_not_little_adults.pdf
  11. Professeur Christine Bodemer, chef du service de dermatologie de l’hôpital Necker à Paris. Interview dans l’émission « Info Santé » sur France info le 22 avril 2013 – http://www.franceinfo.fr/emission/info-sante/2012-2013/stop-aux-lingettes-et-shampoings-dedies-aux-nourrissons-04-22-2013-12-55 – (mis à jour le 22/04/2013, consulté le 10/05/2016)
  12. Barouki R, Gluckman PD, Grandjean P et al. Developmental origins of non-communicable disease: implications for research and public health. Environ Health. 2012. Doi: 10.1186/1476-069X-11-42.
  13. Gueguen C. Pour une enfance heureuse. Robert Laffont 2014.
  14. Frydman R. Environnement et grossesse. Hachette Pratique 2011.
  15. Dab W. Santé et environnement – Que sais-je ? Presses Universitaires de France 2012.
  16. Project TENDR – Targeting environmental neuro-developmental risks (en français : Cibler les risques de troubles neurodéveloppementaux liés à l’environnement). The TENDR Consensus Statement. Environ Health Perspect 2016; DOI:10.1289/EHP358
  17. Marano F, Barouki R, Zmirou D. Toxique Santé et environnement : de l’alerte à la décision. BUCHET CHASTEL 2015.
  18. Belpomme D. Comment naissent les maladies: … Et que faire pour rester en bonne santé. Éditions Les Liens qui libèrent 2016.
  19. Cicolella A. Toxique planète – Le scandale invisible des maladies chroniques. Anthropocène 2013
  20. Mount Sinai Pediatric Environmental Health Specialty Unit. Simple Steps to Protect Your Family from Toxins in Our Everyday World – http://www.mountsinai.org/static_files/MSMC/Files/Patient%20Care/Children/Childrens%20Environmental%20Health%20Center/Fact%20Sheet%20-%20Simple%20Steps%20Recap.pdf
  21. Grandjean P. Cerveaux en danger. Buchet Chastel 2016
  22. Benoît-Browaeys D, Cicolella A. Alertes santé – Experts et citoyens face aux intérêts privés. Fayard 2005.

Photo par Sierra Club

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

50 Commentaires

  1. Yum

    Bonsoir Guillaume,
    Comme beaucoup de gens certainement, je sentais assez bien que les enfants étaient particulièrement vulnérables, mais je n’avais pas en tête tous ces aspects, merci ! Et effectivement, ça pousse encore plus à agir !

    Répondre
  2. Guillaume (Auteur de l'article)

    Hello Yum !
    Comme tu le sais si tu me suis, ma fille a trois ans et ma copine est enceinte d’une 2e fille : je suis très motivé pour en connaitre plus sur ces sujets et protéger ma famille. Peut-être que tu es également dans une situation où tu dois prendre soin d’enfants.
    Ce blog est l’occasion de partager ce que mes recherches vont m’apprendre ; j’espère que tu y trouveras du contenu utile pour contribuer à la santé des enfants auxquels tu penses 😉

    Répondre
  3. Pingback: Les pollutions environnementales impactent la santé de nos enfants

  4. Pingback: 7 astuces pour réduire l’exposition des femmes enceintes à la pollution de l’air

  5. Pingback: Des réflexes qui font un bébé "bio"

  6. Pingback: Des conseils pour un bébé 100 % bio

  7. Un colibri

    Merci pour cet article qui synthétise bien le sujet et nous permet de nous remémorer aussi des choses bien connues mais trop souvent oubliées

    Répondre
    1. Guillaume

      Cool 🙂

      J’avoue que personnellement j’ai découvert des choses. Par exemple le concept de fenêtre de vulnérabilité et la faible efficacité de leurs systèmes de défense

      Répondre
  8. Pingback: Cocktails de polluants : un danger pour les enfants

  9. Pingback: Faites-vous partie des parents qui prennent en main la santé de leurs enfants ?

  10. Pingback: Comment protéger nos enfants de l’épidémie de myopie (1/2)

  11. Pingback: La sieste : un des « basiques » de la santé des enfants… et des jeunes parents !

  12. Pingback: Comment protéger les enfants et les femmes enceintes des polluants issus des cosmétiques

  13. Pingback: Comment protéger les enfants des polluants issus des jouets

  14. Pingback: Santé des enfants et environnement : bilan 2016 du blog

  15. Pingback: Certains médicaments contiennent trop de phtalates pour les femmes enceintes et les enfants

  16. Pingback: Santé Des Enfants Et Environnement : Quelques Citations Qui M’inspirent

  17. Pingback: L’alimentation que je souhaite pour mes enfants

  18. Pingback: L’asthme des enfants est associé à une exposition aux phtalates

  19. Pingback: Comment protéger les enfants du mercure issu des lampes basse consommation

  20. Pingback: L’alimentation que je souhaite pour mes enfants 3

  21. Pingback: Des scientifiques lancent l’alerte : les pollutions chimiques sont dangereuses pour le cerveau des enfants

  22. Pingback: Des maladies créées par la dégradation de l’environnement (2/2)

  23. Pingback: Des maladies créées par la dégradation de l’environnement (1/2)

  24. Pingback: Toxique ? Santé et environnement : de l’alerte à la décision (2/3)

  25. Pingback: Toxique ? Santé et environnement : de l’alerte à la décision (1/3)

  26. Pingback: Santé des enfants et flore microbienne – où en est la recherche aujourd’hui ?

  27. Pingback: Toxique planète : l’alerte d’André Cicolella (1/3)

  28. Pingback: Toxique planète : l’alerte d’André Cicolella (2/3)

  29. Pingback: Gérer les risques en santé environnementale : l’avis de William Dab (1/2)

  30. Pingback: Santé des enfants et environnement : des citations qui pourraient vous inspirer 6

  31. Pingback: Comment un environnement minimaliste peut favoriser la santé des enfants

  32. Pingback: Perturbateurs endocriniens : protéger les enfants d’une menace invisible (2/3)

  33. Pingback: Perturbateurs endocriniens : protéger les enfants d’une menace invisible (3/3)

  34. Pingback: Comment protéger le cerveau des enfants face aux pollutions environnementales – les conseils du collectif TENDR

  35. Pingback: Des « alertes santé » pour se protéger des pollutions environnementales (2/4)

  36. Pingback: Des « alertes santé » pour se protéger des pollutions environnementales (3/4)

  37. Pingback: Pollutions environnementales : protéger le cerveau des enfants avec le Pr Grandjean (3/4)

  38. Pingback: Comment se protéger des polluants du quotidien quand on est enceinte, avec le Dr Laurent Chevallier (1/4)

  39. Pingback: Comment se protéger des polluants du quotidien quand on est enceinte, avec le Dr Laurent Chevallier (4/4)

  40. Pingback: Comment se protéger des nanoparticules toxiques présentes dans notre environnement (2/4)

  41. Pingback: Comment j’applique les recommandations « Santé des enfants et environnement » – n°9

  42. Pingback: « Et si on arrêtait d’empoisonner nos enfants » avec Erwann Menthéour (1/4)

  43. Pingback: Pollution de l’air : quel impact sur les enfants ? La réponse de la Direction générale de la santé

  44. Pingback: « Et la santé de nos enfants, alors ? » ' l'avis de Générations Cobayes (2/4)

  45. Pingback: « Et la santé de nos enfants, alors ? » ' l'avis de Générations Cobayes (1/4)

  46. Pingback: Plans Nationaux – extraits « Santé des enfants et environnement »

  47. Pingback: Une grossesse au naturel, c'est plus malin (2/3)

  48. Pingback: Lobbies industriels : une intoxication qui menace la santé des enfants, selon Stéphane Horel (1/5)

  49. Pingback: Comment éviter que des substances toxiques se retrouvent dans le sang des enfants, avec le Pr Jean-François Narbonne (1/5)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.