Quand faut-il plus aérer à la maison ?

À réception de mobiliers ou de matériels de motricité neufs, les déballer et les stocker dans une pièce ventilée, chauffée mais non occupée, pendant au moins 4 semaines, avant de les introduire dans une pièce occupée. - Ministère chargé de l'Écologie

Certaines activités créent beaucoup de pollution (humidité excessive, produits chimiques…). Il est nécessaire d’aérer encore plus, pendant et après ces activités. Santé publique France

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Quand faut-il plus aérer à la maison ?”, ainsi que la transcription et le podcast associés.

 

 

 

Transcription de « Quand faut-il plus aérer à la maison ? »

Bonjour les parents verts et prudents !

Comment entourer vos enfants d’un environnement favorisant la santé.

Aujourd’hui, je réponds à la question de AnL, qui me demande d’indiquer des situations où il est préférable d’augmenter le renouvellement de l’air à la maison. Dans cette vidéo, on va voir quelques situations classiques, de manière à diminuer l’exposition des enfants aux polluants du quotidien.

 

Sortie d’A la recherche du savon magique

Bonjour à tous !

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo de mon défi « une vidéo par jour pendant 30 jours », afin de fêter la sortie d’À la recherche du savon magique. Je suis Guillaume. Sur cette chaine, je partage des conseils et des astuces pour vous aider à entourer les enfants d’environnements plus sains. Des environnements avec moins de pollutions et plus de nature. Si c’est votre première visite, alors je vous invite à télécharger mon guide offert. Ce guide vous donne les essentiels pour bien démarrer en santé environnementale pour parents. Le lien est notamment dans la description.

Aujourd’hui, je réponds à la question de AnL, qui me demande : « Pourrais-tu indiquer tous les évènements où il faudrait augmenter l’aération ou la ventilation ? »

 

Quand plus aérer sa maison : situations à considérer

Merci pour ta question, AnL. Effectivement, on a vu dans d’autres vidéos toute l’importance du renouvellement de l’air intérieur, par le système de ventilation du bâtiment, pour un renouvellement permanent ; et aussi en complément, par une aération manuelle, au moins tous les jours, par exemple en ouvrant une fenêtre sur l’extérieur. Et jusqu’ici, les ordres de grandeur évoqués ensemble concernaient un fonctionnement de routine.

Or, comme ta question l’indique très bien, il y a des situations plus ponctuelles où le renouvellement d’air va avoir besoin d’être augmenté temporairement, là aussi en utilisant le système de ventilation (par exemple en augmentant le débit d’une VMC) et également avec de potentielles aérations manuelles.

 

Quand plus aérer maison : fenêtre ouverte

 

Emissions ponctuelles de polluants volatils

En particulier, augmenter le renouvellement de l’air peut être pertinent après des émissions ponctuelles de polluants volatils. Par exemple, pendant et après avoir bricolé, pendant et après avoir cuit des aliments à hautes températures, pendant et après l’utilisation de produits ménagers. Ou encore après l’utilisation d’encens et de bougies parfumées. Cela peut être aussi pertinent après des émissions ponctuelles de poussières. Par exemple, pendant et après l’utilisation d’un aspirateur, pendant et après des travaux de rénovation ou pendant et après avoir poncé du bois. Et puis, cela peut être également pertinent après une production ponctuelle d’humidité, notamment à cause du risque d’apparition de moisissures. Par exemple, après une douche, pendant et après avoir cuisiné ou après avoir étendu du linge en intérieur.

Certaines émissions de polluants volatils sont moins ponctuelles. Par exemple, concernant le pic d’émissions associé aux meubles neufs, le ministère chargé de l’Ecologie recommande d’attendre au moins 4 semaines, avant de les introduire dans une pièce occupée par des enfants. Dans la même logique, sur le site des 1000 premiers jours, Santé publique France indique qu’ « après des travaux et l’ameublement du coin bébé, on aère encore plus et longtemps avant l’arrivée de bébé ».

 

La maison : espace non-fumeur

Bien entendu, si quelqu’un fume chez vous, je vous invite à faire sortir les enfants de la pièce et à ouvrir les fenêtres, pendant et après. Mais dans ce cas, selon moi, l’essentiel n’est pas là. Au regard des enjeux associés au tabagisme secondaire et tertiaire, l’essentiel est de faire en sorte que votre maison devienne un lien non-fumeur. En particulier, c’est d’autant plus important si c’est un lieu de vie pour des enfants.

 

Quand plus aérer la maison est pertinent, comment réduire les pertes de chaleur ?

Parfois, certaines personnes se montrent réticentes à aérer à cause de potentielles pertes énergétiques. Une solution pratique consiste à créer un courant d’air. Dans ce cas, en règle générale, l’air de la pièce est renouvelé en quelques minutes. Or la chaleur d’une pièce n’est pas contenue dans l’air mais dans les murs, les sols et plafonds, ainsi que dans le mobilier, qui n’auront pas le temps de significativement refroidir en quelques minutes. Et ainsi, lors de la fermeture des fenêtres, la chaleur de l’air sera rapidement récupérée par radiation et convection à partir du mobilier, des sols, des plafonds et des murs encore chauds.

Et puis toujours sur ces aspects énergétiques et leur bonne articulation avec les enjeux de qualité de l’air intérieur, sur le site des 1000 premiers jours, Santé publique France précise que « en hiver, si cela est possible, on baisse la puissance des appareils de chauffage pendant l’aération. […] En été, s’il fait très chaud, on privilégie les heures les plus fraîches ».

 

Quand faut-il moins aérer à la maison ???

Bon. Je crois que là, on a fait le tour des situations très classiques où augmenter la ventilation et l’aération s’avèrent pertinent. Parfois, on peut se trouver aussi dans des situations un peu inverses, des situations où la ventilation et l’aération ne sont temporairement plus adaptés. J’ai reçu une question portant sur une de ces situations, donc je vous en parlerai dans la prochaine vidéo.

 

A la recherche du savon magique : de préférence dans une librairie physique

Voilà pour ces éléments de réponse. S’ils vous paraissent utiles, alors je vous invite à mettre un pouce bleu. Vous pouvez aussi laisser un commentaire et surtout vous abonner en activant la cloche. C’est important, afin que YouTube comprenne que le contenu de cette chaîne est utile et favorise sa diffusion. Je vous rappelle que je fais cette série de vidéos pour fêter la publication d’À la recherche du savon magique. Le livre est disponible dans toutes les bonnes librairies francophones.

Je vous rappelle aussi que je vous offre un cadeau si vous l’achetez dans une librairie physique. Envoyez-moi une photo de votre ticket de caisse à l’adresse mail qui apparaît à l’écran et qui se trouve dans la description. Je vous enverrai une check-list pour agir sur les autres sources potentielles de polluants dans la salle de bain. Il s’agit donc d’un bon complément au livre pour réduire les expositions préoccupantes du quotidien.

 

Santé environnementale pour parents – la suite

Une bonne partie de ce défi de 30 jours est consacrée à répondre à vos questions. Donc vous pouvez m’indiquer en commentaire les questions que vous avez, en lien avec un problème ou une frustration, par rapport à l’environnement de vos enfants. J’essaierai de faire un maximum de vidéos-réponses.

Je vous dis à demain pour la prochaine vidéo. Et en attendant, je vous invite à faire partie des parents verts et prudents. Des parents qui notamment ventilent et aèrent plus, en cas de besoin.

A demain !

 

Quand plus aérer maison : vignette

 

Références. Quand faut-il plus aérer à la maison ?

  • Ministère chargé de l’écologie. Qualité de l’air intérieur. Réduction de l’exposition aux principales sources de pollution de l’air intérieur. Notamment : lien. Et aussi :
  • Ministère chargé de l’Écologie. Guide pratique – Pour une meilleure qualité de l’air dans les lieux accueillant des enfants et adolescents. 2019. Notamment : lien. Et également:
  • Santé publique France – Ministère chargé de la Santé. Guide de la pollution de l’air intérieur. 2020. Notamment : lien. Et aussi :
  • Balk, SJ et al. Protecting Your Child’s Health: Expert Answers to Urgent Environmental Questions. Am Acad Pediatrics, 2021. Et également :
  • Agence de la transition écologique (ADEME). Au quotidien – un air sain chez soi, 2019. Notamment : lien.

Photos et illustration notamment par iamo’i’s et seb joguet

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit

« 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

[aweber listid=3878455 formid=1512845692 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

[aweber listid=3878455 formid=54673424 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Attendez ! Ne partez pas sans votre mini-guide ! :) « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

 

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.