Phtalates toxiques : comment diminuer les expositions des enfants

Les phtalates sont considérés comme des perturbateurs endocriniens et la plupart sont classés comme " substances toxiques pour la reproduction ". – Santé publique France

Certains magasins refusent désormais de vendre des articles contenant des produits chimiques toxiques, comme les phtalates. - Philippe Grandjean

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Phtalates toxiques : comment diminuer les expositions des enfants”, ainsi que la transcription et le podcast associés.

 

 

 

Transcription de « Phtalates toxiques : comment diminuer les expositions des enfants »

Bonjour les parents verts et prudents !

« La biosurveillance humaine souligne un besoin d’agir. [En effet,] les populations en Europe sont encore si fortement exposées qu’elles ne sont pas à l’abri d’impacts sanitaires causés par l’exposition aux substances chimiques. » C’est la conclusion vers laquelle pointent notamment les résultats du projet HBM4EU, un projet de référence en Europe.

Et dans la vidéo d’aujourd’hui, on va parler des phtalates en particulier. Il s’agit d’une famille classique de substances préoccupantes. Et on va voir notamment ensemble ce que ce projet recommande pour pouvoir diminuer l’exposition des enfants.

 

Santé environnementale pour parents – Les essentiels pour bien démarrer

Bonjour à tous !

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Je suis Guillaume. Sur cette chaine, je partage des conseils et des astuces pour vous aider à entourer les enfants d’environnements plus sains. Des environnements avec moins de pollutions et plus de nature. Si c’est votre première visite, alors je vous invite à télécharger mon mini-guide offert. Ce guide vous donne les essentiels pour bien démarrer en santé environnementale pour parents. Le lien est notamment dans la description.

 

Phtalates toxiques et enfants : présence dans les produits de consommations

Les phtalates sont une famille classique de substances artificielles préoccupantes. Ils sont utilisés dans de nombreux produits de consommation courante, pour leur apporter certaines propriétés utiles. Par exemple, les phtalates peuvent être utilisés comme plastifiants, afin de rendre les plastiques plus souples et d’accroître leur longévité. C’est le cas par exemple pour le polychlorure de vinyle (le PVC).

Les phtalates sont utilisés dans une grande variété de types produits. Par exemple : revêtements de sol en vinyle, produits ménagers, désodorisants d’intérieur. Et aussi : emballages alimentaires, vêtements, ou encore produits cosmétiques. Par exemple : produits de soins, laques pour cheveux, parfums et vernis à ongles. Les phtalates sont également utilisés dans toute une gamme de jouets pour enfants. Par exemple : crayons de couleur, jouets gonflables, pâte à modeler, encres, etc.

 

Phtalates toxiques et enfants : ballon gonflable crevé

 

Expositions multiples

Donc sans surprise, au regard de cette grande variété d’utilisations, les expositions de la population générale sont multiples. Par exemple :

  • ingestion d’aliments et de boissons conservés dans certains récipients en plastique.
  • Succion de jouets en plastique par des enfants en bas âge.
  • Utilisation de certains produits de soins.

Et comme pour les retardateurs de flamme et les composés perfluorés, dont nous avons parlé dans des vidéos précédentes, les phtalates libérés par certains produits de consommation peuvent se fixer sur les poussières domestiques. Les expositions associées vont alors principalement concerner les enfants en bas âge, qui jouent souvent au sol et portent divers objets à la bouche.

 

Toxicités variables

Au sein de cette grande famille des phtalates, les toxicités sont très variables. Au regard des connaissances actuellement disponibles, certains phtalates ne présentent pas de préoccupations connues. Par contre, d’autres sont toxiques pour la reproduction et peuvent interférer avec le système hormonal. Et aussi, des études épidémiologiques ont montré que l’exposition à certains phtalates était associée à l’obésité, à l’asthme et à l’hyperactivité des enfants. Et puis, selon la fiche de synthèse du projet HBM4EU, les femmes enceintes et les jeunes enfants s’avèrent plus vulnérables aux effets sanitaires des phtalates ayant des propriétés toxiques.

 

Biosurveillance humaine – projet HBM4EU

Alors pour revenir au cœur du projet, il s’agissait de biosurveillance humaine à l’échelle européenne. Concrètement, on a prélevé des échantillons de sang, d’urine ou de cheveux, et on y a mesuré les niveaux de certaines substances préoccupantes. Sur la base des résultats obtenus, les chercheurs ont observé, dans chaque pays, un dépassement de valeur sanitaire pour au moins un phtalate, ce qui suggère un besoin de réduire les expositions.

Alors, comment réduire ces expositions aux phtalates pour les enfants ? Voici quelques recommandations de bonnes pratiques, issues des fiches de synthèse élaborées dans le cadre du projet HBM4EU.

 

Phtalates toxiques et enfants : bonnes pratiques pour diminuer les expositions

  • Nettoyez et aérez régulièrement votre maison, afin de réduire la présence de poussières domestiques.
  • Privilégier des produits frais, plutôt que des aliments préemballés et transformés.
  • Évitez les produits de consommation fabriqués avec du PVC souple, et notamment les jouets, car ces produits sont plus susceptibles de contenir des phtalates.

 

Santé environnementale pour parents – la suite

Voilà pour ces bonne pratiques de santé environnementale pour parents. Si elles vous paraissent utiles, alors vous pouvez liker, vous abonner et clocher. C’est important afin que YouTube favorise leur diffusion. Si vous voyez des compléments intéressants à ces bonnes pratiques, alors dites-le moi dans les commentaires. Cela contribuera notamment à ce que tout le monde progresse !

En attendant, je vous invite à faire partie des Parents verts et prudents. Des parents qui agissent à leur niveau pour réduire les expositions de leurs enfants aux phtalates.

A bientôt !

 

Phtalates toxiques : comment diminuer les expositions des enfants - vignette

 

Références. Phtalates toxiques : comment diminuer les expositions des enfants

  • HBM4EU project 2017-2021 Human biomonitoring in Europe. Rencontre des experts de l’ANSES. 2018. Notamment : lien. Et aussi :
  • Projet Human biomonitoring for Europe (HBM4EU). Presentations of th HBM4EU Final Conference. 2022. Notamment : lien. Et également :
  • Projet Human biomonitoring for Europe (HBM4EU). 2017-2021. Factsheets: Bisphenols, Phthalates, Mycotoxins, Flame retardants, Per-/poly-fluorinated compounds (PFASs). 2021. Notamment : lien. Et aussi :
  • Fillol C. Protéger la santé des populations exposées aux substances chimiques. Enseignement et perspectives du programme national de biosurveillance. Séminaire au Collège de France. 2022. Notamment : lien. Et également :
  • Santé publique France. « Imprégnation de la population française par les phtalates. Programme national de biosurveillance, Esteban 2014-2016 », 2019. Notamment : lien.

Photos notamment par Ralf Steinberger

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit

« 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Attendez ! Ne partez pas sans votre mini-guide ! :) « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

 

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.