La santé environnementale est-elle trop anxiogène ? Parentalité et éco-anxiété

Les personnes éco-anxieuses sont lucides dans un monde qui ne l’est pas. - Alice Desbiolles

Étant donné qu’à l’heure actuelle nous ne pouvons pas compter sur les réglementations, nous devons donc nous demander ce qu’il est possible de faire au niveau individuel pour lutter contre l’empoisonnement général que nous subissons tous. – Pr Barbara Demeneix

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “La santé environnementale est-elle trop anxiogène – Parentalité et éco-anxiété”, ainsi que la transcription associée.

 

 

 

Transcription. La santé environnementale est-elle trop anxiogène – Parentalité et éco-anxiété

Bonjour à tous.

Je suis Guillaume et bienvenue dans cette vidéo Santé des enfants et environnement. Aujourd’hui je réponds à la question de Sandra. Sandra me demande « Comment faire pour protéger ses enfants sans devenir trop anxieuse ? Il y a des milliers de substances dans l’environnement, parfois je trouve ça assez anxiogène… ».

Ok, donc là j’imagine que tu t’adresses plutôt au parent, plus qu’à la personne qui fait des expertises en santé environnementale. Donc je vais te donner quelques éléments de réponse assez personnels. En particulier, cette question me paraît très bonne car elle me semble s’imposer nous. Elle s’impose notamment à partir du moment où on décide de ne pas détourner le regard.

Bon déjà, c’est important pour moi de rappeler que, angoisser les gens, ce n’est pas l’objectif des chercheurs et des experts. Bien entendu. A mon sens, pour la grande majorité d’entre eux, leur travail, c’est d’apporter des éléments de connaissances, afin de mieux comprendre une situation et d’aider à résoudre les problèmes existants.

 

Premiers pas vers une amélioration des situations préoccupantes

Quand quelqu’un souffre d’un trouble, qu’il se rend chez son médecin, et que son médecin lui donne de premiers éléments d’explication, la plupart des gens considère qu’il s’agit des premiers pas vers la guérison. Et je crois que c’est aussi dans cette disposition d’esprit qu’il faut aussi essayer de se placer, en santé environnementale.

Dans cette logique, je me souviens d’une conférence où André Cicolella avait un peu pris à contrepied son auditoire. Il avait dit « Ne vous y trompez pas, je viens de vous annoncer des bonnes nouvelles ! Quand une étude sur des souris trouve qu’un médicament réduit le risque de diabète, d’obésité, de troubles du comportement et de la reproduction… sans effet secondaire, on se réjouit. Et bien ça devrait être la même chose quand on trouve que retirer le bisphénol A aurait le même type d’impact. »

 

De l’énergie pour l’action

Par ailleurs, je voulais partager un deuxième point de vue. Je crois que la peur en soi s’avère une émotion utile. Certes, elle se montre désagréable, mais utile, avec une fonction bien précise. En termes d’évolution, c’est notamment grâce à elle que nous sommes toujours là pour en parler ! Je la vois comme une énergie qui nous prépare à l’action. Et cette action vise notamment à changer quelque chose dans notre environnement. Je crois que la peur ne devient réellement problématique que si cette énergie n’alimente pas l’action. C’est notamment pour cela que mon contenu se veut directement orienté vers l’action. En particulier, il se focalise sur les bonnes pratiques à appliquer au sein d’une vie de famille concrète.

 

Se focaliser sur sa zone d’influence

Il s’agit également de ma manière de répondre à ta question. Moi aussi j’ai peur pour mes enfants. Et ma manière principale de le gérer s’avère une approche assez stoïcienne, au fond. J’essaye de faire la différence entre ce qui dépend de moi et ce qui n’en dépend pas. Et je me focalise sur l’action dans ma zone d’influence. J’essaye de m’y montrer le plus efficace possible. Quand je fais ça, je constate que mon niveau d’anxiété diminue.

Un dernier mot sur les sources de pollutions qui se trouvent en dehors de notre zone d’influence. Sur ce sujet, au regard des échanges que je peux avoir avec mes proches ou avec clients, je pense notamment que la plupart des gens sous-estiment l’étendue de leur zone d’influence. En effet, il y a peut-être 100 à 150 000 substances sur le marché. Mais le nombre de sources de pollution pour tes enfants s’avère bien plus réduit. Il y a vraiment beaucoup de choses à faire.

Et c’est notamment ce que je m’efforce de partager par mon travail. Et puis aussi, l’idée c’est de ne pas jouer que défensif, comme dirait ma fille. On peut aussi « jouer offensif » en santé environnementale. On peut travailler sur notre environnement pour qu’ils nous rendent plus forts, plus robustes et plus antifragiles. Et c’est aussi sur cet axe que je vous propose de travailler ensemble. En particulier, ceci devrait contribuer par la même occasion à diminuer notre niveau d’anxiété.

 

Pour la suite – santé environnementale pour parents

Voilà pour cette réponse, assez personnelle donc, sur comment je vois les choses à ce stade. Si elle vous parait utile, je vous invite à cliquer sur le bouton J’aime. Vous pouvez aussi la partager, pour contribuer à sa diffusion. Vous pouvez également vous abonner à la chaine YouTube. Activer la cloche permet notamment d’être tenu·e informé·e de la publication des prochaines vidéos.

En complément, vous êtes libres de recevoir mon guide offert. Il vise notamment à accompagner vos premiers pas en santé environnementale pour parents. Le lien est dans la description.

En attendant, je vous invite à faire partie des parents verts et prudents. Des parents qui visent des environnements favorisant la santé.

A bientôt.

 

Santé environnementale Éco-anxiété

 

Références. La santé environnementale est-elle trop anxiogène – Parentalité et éco-anxiété

  • Steingraber, Sandra. Raising Elijah: Protecting Our Children in an Age of Environmental Crisis. Hachette Books, 2011.
  • Goleman, Daniel. Emotional Intelligence: Why It Can Matter More Than IQ, Bantam Books, 1995.
  • de Becker, Gavin. The Gift of Fear: Survival Signals That Protect Us from Violence. 1996
  • Desbiolles, Alice. L’éco-anxiété : Vivre sereinement dans un monde abîmé. Fayard, 2020.
  • Arrien de Nicomédie. Manuel d’Epictète.
  • Taleb, Nassim Nicholas. Antifragile : Les bienfaits du désordre. Les Belles Lettres, 2020.

 

NB : la citation d’André Cicollela est tirée de mes notes personnelles.

Crédit Photo : site Internet du Réseau Environnement Santé (RES). Consulté le 17/11/2021. Notamment : lien.

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit

« 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

[aweber listid=3878455 formid=1512845692 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

[aweber listid=3878455 formid=54673424 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Attendez ! Ne partez pas sans votre mini-guide ! :) « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

 

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.