Comment j’applique les recommandations “Santé des enfants et environnement” – n°7

Le fossé entre la connaissance et l’action est beaucoup plus grand que le fossé entre l’ignorance et la connaissance. – Chris Guillebeau

Si tu as une pomme, que j’ai une pomme, et que l’on échange nos pommes, nous aurons chacun une pomme. Mais si tu as une idée, que j’ai une idée et que l’on échange nos idées, nous aurons chacun deux idées. - George Bernard Shaw

Bonjour à tous !

Cette série d’articles décrit comment je mets en œuvre (du mieux que je peux 🙂 ) les bonnes pratiques identifiées lors de mes recherches. L’ensemble de mes retours d’expériences, ainsi que ceux des lecteurs du blog, sont accessibles par l’onglet En pratique du menu principal.

 

Article (A) : Santé des enfants : des substituts du bisphénol A ont une toxicité similairerecipient verre plastique pyrex

Recommandation (REC) : limiter l’utilisation de matières plastiques, en particulier dans les contenants utilisés pour cuire et réchauffer la nourriture des enfants et des femmes enceintes.

Retour d’expérience (REX) : à la maison j’utilise des récipients en verre (Pyrex). Contrairement à ceux que j’utilisais avant, même le couvercle est en verre. Au quotidien je trouve ça très pratique : un même récipient peut me servir à préparer, cuire, refroidir, conserver, réchauffer… et même parfois manger mes aliments. J’en suis très satisfait.

A début j’appréhendais un peu la casse. Concrètement, il s’est avérée exceptionnelle : une casse de couvercle en trois ans.

 

 

A : Comment protéger la santé des enfants du mercure présent dans certains poissonssardine picard poisson gras

REC : privilégier les poissons gras qui se trouvent en bas de la chaîne alimentaire aquatique. Par exemple : harengs, maquereaux, sardines, anchois, etc.

A : L’alimentation que je souhaite pour mes enfants

REC : concilier au mieux différents critères : promouvoir la santé de la famille, réduire l’impact environnemental de nos choix alimentaires, maîtriser le budget familial, […] etc.

REX : une manière simple d’obtenir une espèce de poisson gras, de bas de chaîne alimentaire, peu chère, pêchée en France et présentant le label MSC (pour Marine Stewardship Council, ce qui permet de contribuer à développer une pêche qui ne menace pas la survie des espèces), c’est de choisir des sardines surgelées au magasin Picard, qui se trouve à 50 m de chez moi. Très pratique !

 

creche ecole route trafic

A :  Comment préserver la qualité de l’air intérieur : les meilleures astuces des écoles et des crèches

REC : éviter que les enfants passent du temps, en routine à moins de 200 m d’un axe routier à fort trafic.

REX : j’étais en formation à La Défense il y a peu. Voici une photo prise par une des fenêtre de la Tour Pascal B, vers 10h30 : une école/crèche se trouvant au bord d’un axe routier à quatre voies, que j’imagine saturé de voitures aux heures de pointe. Concernant les moyens de garde des enfants en bas âge, je suis bien conscient que la plupart des parents sont soumis à de fortes contraintes (la crèche de ma deuxième fille se trouve aussi à La Défense), mais dans la mesure du possible, il me semble vraiment important d’éviter des localisations aussi caricaturales, en termes de pollution atmosphérique.

 

A : Santé des enfants : comment la protéger du “syndrome du manque de nature” (1/4)pieds nus nature aliments entiers

REC : créer plus d’opportunités aux enfants pour qu’ils puissent se retrouver au contact de la nature

A : Santé des enfants : comment intégrer plus de mouvement dans leur quotidien

REC : donner plus souvent l’occasion aux enfants de marcher pieds nus

A : L’alimentation que je souhaite pour mes enfants 2

REC : manger principalement de « vrais » aliments, entiers, peu transformés.

REX : lorsque les températures sont clémentes, on adore aller faire des pique-niques au parc en famille. Ce sont généralement des moments pleins de joies simples. Ils permettent aussi de mettre facilement en pratique quelques recommandations “Santé des enfants et environnement”. Par exemple :

  • pour pouvoir passer un maximum de temps au parc, des préparatifs succincts sont privilégiés : quelques crudités fraîchement coupées, des fruits, des fruits secs, des onigiris (traitions japonais obligent !), des restes, … Au final, un repas principalement faits de vrais aliments, entiers et non/peu transformés ;
  • Je trouve que Paris est doté un bon nombre de parcs différents, ce qui permet de pouvoir se mettre au contact d’éléments naturels variés. Bien sûr cela ne remplace pas un milieu rural, mais par rapport à d’autres villes, il me semble que nous sommes plutôt privilégiés ;
  • les pelouses des parcs sont des environnements (généralement) assez maîtrisés, ce qui permet de passer du temps pieds nus. On adore !

 

Bien entendu, je suis preneur de tous les conseils qui me permettraient de faire mieux ! 🙂

Et vous, quelles sont les dernières bonnes pratiques que vous avez mises en place pour les enfants dont vous vous occupez ? Peut-être que vos propres expériences vous suggèrent quelques conseils à donner. Ils sont les bienvenus, dites-les moi dans les commentaires !

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit “7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses”

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

4 réponses

  1. Moi j’ai pris (depuis une semaine… mdr !) la bonne résolution de passer l’aspirateur 2 fois par semaine 😀

    Sinon Picard c vrai que c bien pratique. J’aime bien les légumes pas cuisinés, “tel quels”. Je pensais moins au rayon poissons, je vais aller voir demain !

  2. J’aimerais bien aussi, ton retour va peut être me motiver à tenter ça aussi, avec peut être un 2e passage un peu plus succinct

    OK cool 🙂 Moi aussi c’est ma 2e source après les produits frais. Je trouve qu’il y a pas mal de choix en bio en plus, typiquement les fruits et légumes considérés comme contenant le plus de résidus de pesticides : baies, épinards, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide “7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses”

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide “7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses”

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.