Du jeu libre et physique dehors, dans la nature, avec Angela Hanscom (2/4)

Nous avons abandonné la nature et lui voulons apprendre sa leçon, elle qui nous menait si heureusement et si sûrement. - Michel de Montaigne

Un foyer extrêmement propre, tel qu’on les trouve en Occident, dérègle la réaction du système immunitaire. En d’autres termes, l’environnement de l’enfant en bas âge peut être “trop propre” et ne pas poser un défi suffisamment efficace à un système immunitaire en cours de maturation. - Agence américaine de contrôle des produits alimentaires et médicamenteux, 2015

Chronique du livre Dehors les enfants, de Angela Hanscom

Dehors enfants Angela Hanscom

336 pages, publié en 2018

 

Angela Hanscom est ergothérapeute en pédiatrie. Elle est notamment connue pour les programmes d’activités pour enfants qu’elle a élaborés (TimberNook).

Ce livre porte sur l’importance pour les enfants du jeu libre et physique dans la nature.

 

Dehors les enfants, de Angela Hanscom – Quelques informations et points de vue intéressants

Voici une liste d’informations et de points de vue, issus du livre et que je souhaite partager avec vous.

  • Le mouvement contraint par la gravité permet de développer la force et l’équilibre nécessaire au contrôle de la posture. Par exemple : se balancer, grimper, sauter à la corde, rouler en bas d’un talus et puis le remonter… Ces expériences ludiques aident les enfants à établir leur contrôle postural.
  • Rester assis sur une chaise pendant des heures n’apprend pas à se tenir droit. Au contraire : la fatigue liée à la station assise favorise l’avachissement. Garder le dos droit pendant une leçon de piano, c’est judicieux. Néanmoins, maintenir cette position pendant de longues périodes ne s’avère pas raisonnable.
  • La complexité du développement du corps d’un enfant dépasse notre compréhension. Un adulte ne peut pas savoir précisément de quelles stimulations sensorielles son enfant a besoin, à chaque instant. Si le corps se développe sainement, l’enfant cherche naturellement, par lui-même, les stimulations sensorielles dont il a besoin. Il détermine le nombre, la vitesse, la hauteur des mouvements, à tout moment. Et ceci se fait spontanément, de manière autonome.

 

Un lieu adapté au jeu physique et libre, selon Angela Hanscom

  • La nature s’avère l’environnement privilégié pour le déroulement des jeux physiques et libres.
  • Les parents peuvent parfois allumer la télévision pour calmer leurs enfants. En général, cela empire la situation. Le contenu des émissions conduit souvent à une sur-stimulation stressante.
  • Cette sur-stimulation peut expliquer les classiques crises de rage une fois l’écran éteint. Le cerveau des enfants a été stimulé, mais ils n’ont eu aucune possibilité de bouger, de réagir physiquement aux stimuli.
  • Une ossature solide se développe sur le même principe que la musculature. Ce développement est spontané. Il fait suite à divers types et diverses quantités de sollicitations physiques. Par exemple : courir en terrain inégal, sauter à pieds joints dans des flaques, s’élancer depuis de petits rochers…
  • Un manque de mouvement conduit à des os qui s’effritent et qui relâchent leur calcium. Cette fragilité augmente encore dans le cas d’un manque d’exposition à la lumière du soleil. En effet, cette exposition permet de produire de la vitamine D, essentielle à l’absorption du calcium.

 

Système lymphatique et mouvement

  • La lymphe est un fluide corporel assurant de multiples fonctions. En particulier, elle contient les globules blancs, acteurs clés de la lutte contre les infections. La lymphe véhicule aussi les toxines (les déchets du corps, ce dont il ne veut plus) vers l’extérieur.
  • Contrairement au système sanguin, le système lymphatique n’inclut pas de pompe. Par conséquent, la lymphe ne circule qu’avec le mouvement des muscles. Par exemple, un mouvement vigoureux de haut en bas (par exemple : sauter sur un trampoline) augmente le débit de quinze à trente fois le débit au repos.
  • Les jeunes enfants n’ont pas besoin de participer à des sports collectifs. Le jeu libre répond pleinement à leur besoin d’entraînement physique.

 

Développer l’habileté et la force des enfants

  • Afin de développer l’habileté et la force des enfants, les bonnes pratiques recommandées par l’auteure incluent les suivantes.
    • Planifier un temps de jeu en extérieur, tous les jours.
    • Avant de partir à l’école, proposer du mouvement aux enfants, notamment avec des tâches réalisables dehors. Par exemple : sortir les poubelles, faire un peu de jardinage, nettoyer un vélo….
    • Au retour de l’école, laisser les enfants s’agiter dehors avant de leur demander de faire leurs devoirs.
    • Inviter des copains à venir jouer dans votre jardin toute une journée. Souvent, les enfants se montrent plus autonomes lorsqu’ils sont entre amis.

 

Angela Hanscom - un père et sa fille dans la nature

 

Dehors les enfants, de Angela Hanscom – Quelques extraits du livre

[Pour maîtriser la marche,] rien de tel que les extérieurs, surtout en milieu naturel, pour affûter la motricité de votre tout-petit et l’aider à développer des muscles importants : le terrain y est inégal, jonché d’obstacles intéressants à escalader, de rochers desquels sauter, d’insectes à pourchasser. Voilà un environnement bien plus varié qu’une salle de jeux ou un gymnase.

Quand nous les empêchons de piloter à la fois leurs expérimentations et leurs jeux, ils risquent de se heurter à des difficultés lorsqu’il leur sera demandé des niveaux plus abstraits et créatifs de pensée, par exemple pour formuler leurs propres idées ou résoudre des problèmes. Encore une fois, il est important de leur accorder de nombreuses occasions de s’amuser de manière autonome, sans directives d’adultes, de leur laisser du temps et de l’espace pour leurs explorations, créations et jeux entre amis.

 

Jeu en autonomie et besoins spontanés

[Un enfant] fait la toupie parce que c’est bon pour lui. Il saute maintes fois du même rocher parce qu’il a soif de ce type d’input sensoriel. Avec la pratique, la répétition, il organise ses sens [;] placer l’adulte aux commandes de l’input sensoriel de l’enfant n’est pas une bonne idée.

Si l’adulte ne connaît pas les signes annonciateurs que l’enfant a atteint sa limite d’input vestibulaire, alors il peut accidentellement déclencher une surcharge sensorielle, cet état que produit un volume de stimulation trop important. L’enfant ne se sentira pas bien pour le reste de la journée.

 

Temps dans la nature et temps devant des écrans

Regarder un film de temps en temps, jouer occasionnellement à un jeu vidéo ne pose pas de problème. Mais ce temps d’écran devrait être considéré comme un plaisir exceptionnel et non une habitude, un droit que les enfants s’attendent à exercer tous les jours. Ils ont déjà tellement peu de temps libre !

Nous pouvons leur proposer de réelles expériences de jeu authentique et garder le temps d’écran pour une journée pluvieuse.

La plupart de nos agendas sont bien remplis, vraiment bien remplis. Il reste peu de temps pour que les enfants s’amusent librement dehors, de ce jeu qui les rééquilibre et offre un répit, loin des demandes incessantes du monde.

 

La suite de cette chronique se trouve ici. Du jeu libre et physique dehors, dans la nature, avec Angela Hanscom (3/4)

 

Cette chronique de Dehors les enfants traite notamment du jeu physique et libre dans la nature, selon Angela Hanscom. La nature fait partie intégrante des environnements favorisant la santé. Elle se trouve donc au cœur de la démarche de santé environnementale pour parents. Si vous souhaitez découvrir d’autres aspects des environnements favorisant la santé, vous pouvez vous télécharger le guide offert téléchargeable ci-dessous.

Photo notamment par Jonathan Moisan

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit

« 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

3 réponses

  1. Bonjour Guillaume,
    Merci pour cette chronique très intéressante et utile ! Je trouve par exemple ce point très intéressant : « un adulte ne peut pas savoir précisément de quelles stimulations sensorielles son enfant a besoin, à chaque instant ».

    1. Merci Romi !
      Oui je crois qu’on peut voir ça comme une autre illustration du principe général « la complexité de la nature nous dépasse : travaillons à obtenir un environnement adéquat et laissons faire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Attendez ! Ne partez pas sans votre mini-guide ! :) « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

 

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.