Du jeu libre et physique dehors, dans la nature, avec Angela Hanscom (1/4)

Nous leur disons d’aller jouer dehors. Mais où ? Comment ? Participer à un autre sport organisé ? Certains enfants n’ont pas envie que leurs activités soient organisées tout le temps. Ils veulent laisser libre cours à leur imagination. - Richard Louv

Ce matin, quand j’étais devant la fenêtre, en regardant dehors, c’est-à-dire en regardant Dieu et la nature au fond des yeux, j’étais heureuse, purement et simplement heureuse. - Anne Frank

Chronique du livre Dehors les enfants, de Angela Hanscom

Dehors enfants Angela Hanscom

336 pages, publié en 2018

 

Angela Hanscom est ergothérapeute en pédiatrie. Elle est notamment connue pour les programmes d’activités pour enfants qu’elle a élaborés (TimberNook).

Ce livre porte sur l’importance pour les enfants du jeu libre et physique dans la nature.

 

Dehors les enfants, de Angela Hanscom – Quelques informations et points de vue intéressants

Voici une liste d’informations et de points de vue, issus du livre et que je souhaite partager avec vous.

  • Le mouvement de sauvegarde de l’environnement vise sa protection et sa durabilité. Aujourd’hui, de plus en plus, ce mouvement se focalise aussi sur le droit de chaque enfant à accéder aux bienfaits que procure la nature.
  • Ces bienfaits portent sur la santé physique et mentale, ainsi que sur la capacité à apprendre et à créer.
  • Sur ce thème du lien entre enfants et nature, les travaux de recherche disponibles sont relativement récents. Les preuves scientifiques actuelles correspondent principalement à des corrélations, de plus en plus nombreuses. En particulier, toutes pointent dans la même direction : le lien enfant-nature est essentiel.

 

Jeu physique libre en pleine nature

  • En particulier, le jeu physique libre en pleine nature semble être un élément nécessaire à toute enfance équilibrée.
  • Ce type de jeu ne résoudra pas tous les problèmes. En particulier, il ne devrait pas remplacer d’autres thérapies, quand elles sont appropriées. Mais il s’avère très efficace dans la prévention et le traitement de troubles développementaux. Pour certains enfants notamment, il peut faire toute la différence.
  • Aujourd’hui, les enfants sont trop nombreux à passer à côté de la richesse sensorielle qu’offre la nature du dehors.
  • Le jeu indépendant et créatif s’accompagne généralement d’une prise de risque mesurée. L’ensemble est non seulement essentiel à la santé physique, mais aussi au développement d’un esprit autonome.

 

Antidote aux sur-stimulations

  • Le jeu physique libre en extérieur constitue un bon antidote aux nombreuses heures passées devant des écrans.
  • La nature, elle, s’avère un bon antidote aux surmenages, celui des parents et celui des enfants. En effet, elle éveille et calme nos sens en même temps.
  • De plus en plus d’enfants ont de faibles aptitudes pour contrôler leur équilibre, manquent de force et d’endurance. Egalement, de plus en plus d’enfants présentent un système immunitaire défaillant.
  • D’après une étude publiée en 2011 dans Journal of Pediatrics, un enfant américain sur six est diagnostiqué avec une ou plusieurs déficiences développementales requérant une thérapie.

 

De plus faibles capacités physiques

  • De nombreux enseignants observent que leurs élèves ont une faible endurance. Par exemple, ors de sorties brèves, d’une classe verte ou d’un cours de gym, les enfants se plaignent d’être essoufflés et fatigués. Ils multiplient aussi les pauses.
  • Avec trop peu de mouvement au quotidien, les enfants se constituent une ossature assez fragile. Cette fragilité les expose notamment aux fractures et à diverses maladies osseuses. L’ingestion de calcium ne suffit pas.
  • Les tendons et les ligaments se montrent eux aussi touchés par le manque de mouvement. Moins sollicités, ces tissus restent à l’état relâché. Ceci conduit notamment à leur raccourcissement et à leur raidissement. Par conséquent, le risque de déchirure augmente.
  • La sédentarité favorise l’obésité, le diabète et l’hypertension. Chez les enfants, elle affaiblit aussi le système immunitaire. Ils sont alors plus susceptibles de développer des allergies. Ceci peut contribuer à expliquer la hausse régulière de la prévalence des allergies. Par exemple : asthme, eczéma…
  • La myopie est également un trouble dont la prévalence augmente fortement. L’association avec les écrans ou la lecture n’est pas évidente. Certains chercheurs propose une autre hypothèse : le manque d’exposition à la lumière naturelle perturberait le processus de construction des yeux.

 

Dehors enfants Angela Hanscom - nature et myopie

 

Dehors les enfants, de Angela Hanscom – Quelques extraits du livre

Les professionnels de la santé intègrent davantage la nature à leur pratique. Au sein de la communauté médicale, un nombre croissant de pédiatres prescrivent aux familles du temps au contact de la nature.

Nous n’avons pas pour objectif de divertir les enfants. Au contraire. Nous sommes reconnus à l’échelle internationale pour notre approche unique et ses bienfaits thérapeutiques : nous autorisons les enfants à jouer librement dans les bois avec un niveau extrêmement faible d’interaction avec les adultes.

La prévention d’un bon nombre de ces problèmes repose sur le mouvement (beaucoup de mouvement). Mes recherches et expériences personnelles m’ont amenée à préciser le type de mouvement le plus efficace : celui qu’impulse le jeu physique, actif, autonome, surtout en extérieur.

 

Des enfants qui s’amuse dehors librement, souligne Angela Hanscom

Je suis convaincue qu’en donnant aux enfants la possibilité de s’amuser dehors librement, nous, parents, enseignants, professionnels de l’enfance, leur offrons le plus beau cadeau possible, celui d’un corps sain, d’un esprit créatif, d’une scolarité épanouie sur fond de stabilité émotionnelle et de robustes aptitudes sociales.

Plongés en pleine nature, les enfants apprennent à prendre des risques, à surmonter leurs peurs, à se faire de nouveaux amis, à réguler leurs émotions et à créer des mondes imaginaires.

Chaque jour, il faut réserver à la fois du temps et de l’espace aux enfants afin qu’ils s’amusent dehors. Ils ont besoin de liberté pour mettre en œuvre leurs idées, se frotter à de nouveaux jeux. Ils méritent notre confiance.

 

Gestion des émotions

Aujourd’hui, apprendre aux enfants à autoréguler leurs émotions est un sujet qui fait couler de l’encre. […] Le problème a atteint un niveau suffisamment critique pour que nous ayons besoin de choisir parmi toute une gamme de techniques, dont le yoga, la méditation, notre capacité à donner l’exemple à l’enfant… Désormais, on enseigne ce qui devrait résulter d’un développement intuitif et naturel.

La vérité toute crue : si nous comparons nos enfants à ceux des générations précédentes, ils ne tiennent pas la distance.

Le jeu libre et physique, si possible en pleine nature, est essentiel pour le développement sensorimoteur de l’enfant. Prévoir davantage de temps et d’espace pour qu’il s’amuse dehors tous les jours améliore et favorise significativement son développement.

 

La suite de cette chronique se trouve ici : Du jeu libre et physique dehors, dans la nature, avec Angela Hanscom (2/4)

 

Cette chronique de Dehors les enfants traite notamment du jeu physique et libre dans la nature, selon Angela Hanscom. La nature fait partie intégrante des environnements favorisant la santé. Elle se trouve donc au cœur de la démarche de santé environnementale pour parents. Si vous souhaitez découvrir d’autres aspects des environnements favorisant la santé, vous pouvez vous télécharger le guide offert téléchargeable ci-dessous.

Photo notamment par Gnusam

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit

« 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Attendez ! Ne partez pas sans votre mini-guide ! :) « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

 

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.