Santé enfants environnement - logo
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Allaitement maternel et polluants : quels enjeux ?

L'allaitement maternel est la meilleure alimentation, le « gold standard » pour le nouveau-né et le nourrisson. - Virginie Rigourd, pédiatre à l’Hôpital Necker

Le lait maternel reste l'aliment le meilleur pour les bébés, même dans un monde pollué. – La Leche League France

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Allaitement maternel et polluants : quels enjeux ?”, ainsi que la transcription et le podcast associés.

 

 

 

Transcription de « Allaitement maternel et polluants : quels enjeux ? »

Bonjour les parents verts et prudents !

Dioxines, PCB, retardateurs de flamme… de nombreux polluants sont mesurés dans le lait maternel et, assez logiquement, préoccupent les parents.

Dans la vidéo d’aujourd’hui, on va discuter de ces aspects. Et on va voir aussi qu’elles sont les recommandations qui permettent de protéger au mieux les bébés et les enfants qu’ils deviendront.

 

Santé environnementale pour parents – Les essentiels pour bien démarrer

Bonjour à tous !

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Je suis Guillaume. Sur cette chaine, je partage des conseils et des astuces pour vous aider à entourer les enfants d’environnements plus sains. Des environnements avec moins de pollutions et plus de nature. Si c’est votre première visite, alors je vous invite à télécharger mon mini-guide offert. Ce guide vous donne les essentiels pour bien démarrer en santé environnementale pour parents. Le lien est notamment dans la description.

 

Allaitement maternel et polluants : les enjeux liés à l’aliment idéal des bébés

D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’allaitement maternel est l’alimentation la plus adaptée pour le nouveau-né. L’allaitement exclusivement au sein est recommandé pendant les 6 premiers mois de vie. Et « À partir de l’âge de 6 mois, les enfants doivent commencer à consommer des aliments complémentaires sûrs et adéquats, tout en continuant d’être allaités au sein jusqu’à l’âge de 2 ans, voire plus. » 

Néanmoins, le lait maternel peut aussi être une source d’exposition à des polluants environnementaux. Vous le savez, nous pouvons avoir dans notre corps plusieurs centaines de substances préoccupantes, je vous renvoie aux vidéos faites sur la biosurveillance humaine. Parmi ces substances, certaines peuvent migrer dans le lait maternel. C’est notamment le cas des substances dites « lipophiles », c’est-à-dire qui ont une certaine affinité avec les graisses. Et le lait maternel est riche en graisses. Ces substances lipophiles incluent certains polluants organiques persistants (POP). Par exemple : certains PCB, pesticides, retardateurs de flamme ou encore des dioxines.

 

Allaitement maternel polluants enjeux - tableau

 

Vulnérabilités spécifiques des nourrissons

Avec l’ingestion de lait maternel, le nourrisson va donc être exposé à un mélange de substances préoccupantes. Les effets de cette exposition dépendent notamment de la maturité de son système de détoxification, en particulier des capacités de son foie et de ses reins. D’une manière générale, plus il est jeune, plus les polluants s’avèreront difficiles à neutraliser puis à éliminer rapidement. La potentielle présence de pathologies concomitantes peut également perturber les processus de détoxification. 

De manière contre-intuitive, le lait maternel va donc correspondre à une surexposition à certaines substances préoccupantes. Néanmoins, les études disponibles suggèrent que, globalement, les bienfaits du lait maternel restent nettement supérieurs aux risques associés à ces surexpositions. Par exemple, une étude montre que, même avec une surexposition aux PCB et aux dioxines, on observe quand même un meilleur développement de fonctions cérébrales à 18, 42 mois et 6 ans. Et ainsi, selon Virginie Rigourd, « Il faut poursuivre la promotion de l’allaitement maternel. A l’exception de « contaminations extrêmes », les bénéfices dépassent largement les risques ». 

Dans la littérature scientifique, on trouve même quelques études suggérant que l’allaitement pourrait constituer un facteur protecteur, contre certains effets liés à des expositions à des polluants pendant la vie intra-utérine, notamment sur le développement du système nerveux.  

Au final, comme le résume l’Organisation mondiale de la santé. (OMS) « Si les possibles effets néfastes sont mis en balance avec les aspects positifs pour la santé des nourrissons allaités, les avantages de l’allaitement maternel l’emportent de loin sur les désavantages potentiels. »  

 

Réduire les expositions des mères allaitantes

Néanmoins, compte tenu des vulnérabilités spécifiques des nouveau-nés et des nourrissons, et dans une logique de diminution des risques évitables, les mères allaitantes, et encore mieux, les futures mères allaitantes, pourront diminuer leurs propres expositions, notamment en appliquant des bonnes pratiques de santé environnementale. Sur cette chaîne, je vise à me faire le relais auprès de vous d’un maximum d’entre elles. 

En complément, pour diminuer l’exposition des bébés, l’Alliance mondiale pour l’allaitement maternel (WABA) recommande une bonne pratique spécifique aux femmes allaitantes. « Eviter les pertes de poids importantes pendant l’allaitement. Une telle perte de poids remettra en circulation dans le sang des polluants stockés dans ces graisses ».

 

Santé environnementale pour parents – la suite

Voilà pour cette bonne pratique de l’allaitement, vue sous l’angle de la santé environnementale. Si ces éléments vous paraissent utiles, alors vous pouvez liker, vous abonner et clocher. C’est important afin que YouTube favorise leur diffusion. Si vous voyez des compléments intéressants à ces éléments, alors dites-le moi dans les commentaires. Cela contribuera notamment à ce que tout le monde progresse !

En attendant, je vous invite à faire partie des Parents verts et prudents. Des parents qui, en l’état des connaissances actuelles, gardent confiance dans les bienfaits de l’allaitement maternel, au global.

 

A bientôt !

 

Allaitement maternel polluants enjeux - Vignette

 

Références. Allaitement maternel et polluants : quels enjeux ?

  • Organisation mondiale de la santé (OMS). Allaitement maternel. Notamment : lien. Et aussi :
  • Boersma ER, Lanting CI. Environmental exposure to polychlorinated biphenyls (PCBs) and dioxins. Consequences for longterm neurological and cognitive development of the child lactation. Adv Exp Med Biol. 2000. Notamment : doi. Et également :
  • Hu, L et al. Levels and profiles of persistent organic pollutants in breast milk in China and their potential health risks to breastfed infants: A review. Science of the Total Environment 2021. Notamment : doi. Et aussi :
  • Berg, M et al. WHO/UNEP global surveys of PCDDs, PCDFs, PCBs and DDTs in human milk and benefit–risk evaluation of breastfeeding. Archives of Toxicology 2017. Notamment : doi. Et également :
  • World Alliance for Breastfeeding Action (WABA). Home messages. 2002. Cité dans « Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (APHP), Groupe d’Etudes de Néonatologie de l’Ile de France (GEN-IF), Collège National des Sages-femmes de France (CNSF), Université Paris Cité, Robert Barouki, Pascale Dellile, Bruno Housset, et Jérôme Langrand. MOOC La prévention des risques environnementaux chez la femme enceinte et l’enfant. Plan Régional Santé Environnement (PRSE3) Île-de-France 2022. Et aussi :

Davantage de références 1

  • Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF), Lactarium de l’Ile-de-France, Université Paris Descartes – Faculté de Médecine, Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (APHP), Groupe d’Etudes de Néonatologie de l’Ile de France (GEN-IF), et Collège National des Sages-femmes de France (CNSF). MOOC Allaitement : l’affaire de tous. Module 2 / Polluants et allaitement, 2017. : Notamment : lien. Et également  : 
  • La Leche League France. Polluants et allaitement. Les dossiers de l’allaitement, n°122, Mai 2017. Et aussi :
  • Ribas-Fitó N et al. Breastfeeding, exposure to organochlorine compounds, and neurodevelopment in infants. Pediatrics. 2003. Notamment : doi. Et également :
  • Vreugdenhil HJ et al. Prenatal exposure to polychlorinated biphenyls and breastfeeding: opposing effects on auditory P300 latencies in 9-year-old Dutch children. Developmental Medicine and Child Neurology 2004. Notamment : doi. Et aussi :
  • Frery N, et al. Étude sur les dioxines et les furanes dans le lait maternel en France. Institut de Veille Sanitaire (InVS). Centre Rhône-Alpes d’Épidémiologie et de Prévention Sanitaire (CAREPS). 2000. Notamment : lien. Et également :
  • Pronczuk J et al. Guest editorial: Breast milk: An optimal food. Environmental Health Perspectives. 2004. Notamment : doi. 

Photos notamment par danielpeinado.photo

Logo Santé enfants environnementVous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit (pdf, mp3)

7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Logo Santé enfants environnementRecevez gratuitement le guide (pdf, mp3) 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Attendez ! Ne partez pas sans votre mini-guide ! :) « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

 

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.