Retardateurs de flamme : comment diminuer les expositions des enfants

Privilégier les mesures alternatives à l’usage des retardateurs de flamme. - Recommandations des experts de l’Anses (CES CONSO)

Des composés organiques polybromés ont été très largement utilisés ces dernières décennies comme retardateurs de flamme dans des meubles, des revêtements, des jouets, et ont contaminé à des degrés divers une large partie de la population. - Pr Marano, Pr Barouki et Pr Zmirou

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Retardateurs de flamme : comment diminuer les expositions des enfants”, ainsi que la transcription et le podcast associés.

 

 

 

Transcription de « Retardateurs de flamme : comment diminuer les expositions des enfants »

Bonjour les parents verts et prudents !

« La biosurveillance humaine souligne un besoin d’agir. [En effet,] les populations en Europe sont encore si fortement exposées qu’elles ne sont pas à l’abri d’impacts sanitaires causés par l’exposition aux substances chimiques. » C’est la conclusion vers laquelle pointent notamment les résultats du projet HBM4EU, un projet de référence en Europe.

Et dans la vidéo d’aujourd’hui, on va parler des retardateurs de flamme en particulier. Il s’agit d’une famille classique de substances préoccupantes. Et on va voir notamment ensemble ce que ce projet recommande pour pouvoir diminuer l’exposition des enfants.

 

Santé environnementale pour parents – Les essentiels pour bien démarrer

Bonjour à tous !

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Je suis Guillaume. Sur cette chaine, je partage des conseils et des astuces pour vous aider à entourer les enfants d’environnements plus sains. Des environnements avec moins de pollutions et plus de nature. Si c’est votre première visite, alors je vous invite à télécharger mon mini-guide offert. Ce guide vous donne les essentiels pour bien démarrer en santé environnementale pour parents. Le lien est notamment dans la description.

 

Retardateurs de flamme et enfants : répondre aux normes de sécurité contre les incendies

Les retardateurs de flamme sont une famille classique de substances artificielles préoccupantes. Ils sont utilisés dans de nombreux produits, pour les rendre moins facilement inflammables. L’objectif est notamment de répondre aux normes de sécurité contre les incendies.

Les retardateurs de flamme sont principalement utilisés dans les plastiques, les textiles et les produits en caoutchouc. Et en particulier dans trois domaines :

  • dans les appareils électriques et électroniques. Par exemple : ordinateurs, téléphones portables, téléviseurs…
  • Dans les matériaux de construction. Par exemple : revêtements de façade, ou matériaux d’isolation, tels que les mousses isolantes en polystyrène et en polyuréthane.
  • Dans les produits d’ameublement. Par exemple : mousse de meubles rembourrés, matelas, tapis, etc.

 

Retardateurs de flamme enfants : HBM4EU Factsheet

 

Persistances : expositions chroniques

Il existe des centaines de retardateurs de flamme. Ils sont souvent regroupés en fonction de leur structure ou de leur composition chimique. Certains retardateurs de flamme sont persistants. Cela signifie qu’ils se décomposent difficilement. Par conséquent, ils peuvent rester dans l’environnement pendant de nombreuses années. Cela signifie aussi qu’on peut être exposés aujourd’hui à des substances qui ont pourtant été interdites il y a de nombreuses années. Et puis cela signifie également que, avec le temps, ces substances peuvent s’accumuler dans l’organisme.

Certains retardateurs de flamme, connus pour leurs effets sanitaires, ont été interdits. Néanmoins, d’après les fiches de synthèse élaborées dans le cadre du projet HBM4EU, « les potentiels effets sanitaires des nouveaux retardateurs de flamme, utilisés pour remplacer les produits chimiques interdits, font également l’objet de préoccupations ».

A la maison, les retardateurs de flamme peuvent se détacher de certains produits de consommation courante. Libérés dans les environnements intérieurs, ils peuvent se fixer aux poussières domestiques et exposés les habitants. Ceci s’applique en particulier les enfants qui jouent au sol. en effet, ils mettent fréquemment des objets à la bouche.

 

Contamination du lait maternel

Un autre aspect préoccupant : « Les nourrissons allaités sont exposés à des retardateurs de flamme qui se sont accumulés dans le corps de leur mère au fil du temps et qui sont ensuite libérés dans le lait maternel. » Néanmoins, à ma connaissance, en règle générale, les bénéfices de l’allaitement maternel sont supérieurs aux risques potentiels.

De plus en plus d’études suggèrent que certains retardateurs de flamme peuvent affecter le système nerveux avant la naissance et pendant l’enfance, notamment en perturbant le système hormonal. Et puis, de nombreux retardateurs de flamme différents ont été utilisés au fil du temps, ce qui implique que dans notre vie quotidienne, nous sommes probablement exposées à plusieurs retardateurs de flamme à la fois. Les effets sanitaires de ces mélanges sont aujourd’hui imparfaitement compris et donc mal maîtrisés.

 

Bonnes pratiques de santé environnementale

Alors, comment réduire l’exposition de ses enfants aux retardateurs de flamme ? Voici quelques recommandations de bonnes pratiques. Elles proviennent des fiches de synthèse élaborées dans le cadre du projet HBM4EU.

  • Faire régulièrement le ménage à la maison, afin de limiter la présence de poussières domestiques. Les séances de ménage pourront s’appuyer sur l’utilisation d’une serpillière humide. Et aussi sur un aspirateur équipé d’un filtre à haute efficacité (un filtre HEPA).
  • Aérer régulièrement les pièces de la maison, toujours dans ce même objectif de limiter la présence de poussières domestiques.
  • Laver souvent les mains des enfants, et notamment avant les repas.
  • Privilégier les produits et les meubles rembourrés avec du coton, du polyester ou de laine, plutôt qu’avec de la mousse de polyuréthane. Certains meubles sont aussi étiquetés « sans retardateur de flamme ».

 

Santé environnementale pour parents – la suite

Voilà pour ces bonne pratiques de santé environnementale pour parents. Si elles vous paraissent utiles, alors vous pouvez liker, vous abonner et clocher. C’est important afin que YouTube favorise leur diffusion. Si vous voyez des compléments intéressants à ces bonnes pratiques, alors dites-le moi dans les commentaires. Cela contribuera notamment à ce que tout le monde progresse !

En attendant, je vous invite à faire partie des Parents verts et prudents. Des parents qui agissent à leur niveau pour réduire les expositions de leurs enfants aux retardateurs de flamme.

A bientôt !

 

Références. Retardateurs de flamme : comment diminuer les expositions des enfants

  • HBM4EU project 2017-2021 Human biomonitoring in Europe. Rencontre des experts de l’ANSES. 2018. Notamment : lien. Et aussi :
  • Projet Human biomonitoring for Europe (HBM4EU). Presentations of th HBM4EU Final Conference. 2022. Notamment : lien. Et également :
  • Projet Human biomonitoring for Europe (HBM4EU). 2017-2021. Factsheets: Bisphenols, Phthalates, Mycotoxins, Flame retardants, Per-/poly-fluorinated compounds (PFASs). 2021. Notamment : lien. Et aussi :
  • Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Évaluation des risques liés à l’exposition aux retardateurs de flamme dans les meubles rembourrés. 2014. Notamment : lien. Et également :
  • Santé publique France. Imprégnation de la population française par les retardateurs de flamme bromés : Programme national de biosurveillance. Esteban 2014-2016. 2019. Notamment : lien. Et aussi :
  • Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF). Lactarium de l’Ile-de-France. Université Paris Descartes – Faculté de Médecine. Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (APHP). Groupe d’Etudes de Néonatologie de l’Ile de France (GEN-IF). Collège National des Sages-femmes de France (CNSF). MOOC Allaitement : l’affaire de tous. Module 2. Polluants et allaitement. 2017. Notamment : lien.

Photos notamment par HBM4EU project

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit

« 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Attendez ! Ne partez pas sans votre mini-guide ! :) « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

 

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.