Perturbateurs endocriniens : vos enfants sont-ils bien protégés ?

Réparer est vingt fois plus difficile que prévenir. - Henri-Frédéric Amiel

Une vaste majorité de ces substances n’ont pas fait l’objet de tests permettant de détecter leurs effets toxiques ou perturbateurs sur le système endocrinien avant leur commercialisation. Cela est dû au fait que les actuelles mesures de régulation ne le préconisent pas. – Pr Barbara Demeneix

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Perturbateurs endocriniens : vos enfants sont-ils bien protégés ?”, ainsi que la transcription et le podcast associés.

 

 

 

Transcription de « Perturbateurs endocriniens : vos enfants sont-ils bien protégés ? »

Bonjour les parents verts et prudents !

Comment entourer les enfants d’un environnement favorisant la santé. C’est notamment en agissant à notre niveau de parents quand la réglementation ne protège pas efficacement nos enfants.

Dans cette vidéo, je vais vous présenter certains manques de la réglementation pour les perturbateurs endocriniens.

 

Santé environnementale pour parents – Les essentiels pour bien démarrer

Bonjour à tous !

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Je suis Guillaume. Sur cette chaine, je partage des conseils et des astuces pour vous aider à entourer les enfants d’environnements plus sains. Des environnements avec moins de pollutions et plus de nature. Si c’est votre première visite, alors je vous invite à télécharger mon mini-guide offert. Ce guide vous donne les essentiels pour bien démarrer en santé environnementale pour parents. Le lien est notamment dans la description.

 

Perturbateurs endocriniens et enfants : l’importance des « messagers chimiques »

Aujourd’hui j’aimerais vous parler de la réglementation portant sur une famille de substances appelées « perturbateurs endocriniens ». Pour les définir, l’Anses s’appuie notamment sur la définition donnée en 2002 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Un perturbateur endocrinien est une substance ou un mélange de substances, qui altère les fonctions du système endocrinien et de ce fait induit des effets néfastes dans un organisme intact, chez sa progéniture ou au sein de (sous-) populations. »

Le système endocrinien est un ensemble d’organes et de tissus qui sécrètent des hormones dans le sang. Distribuées dans l’organisme, les hormones jouent un rôle de « messager chimique » entre différentes parties du corps, un rôle essentiel à son bon fonctionnement. Par exemple : stimulation de la croissance et du développement, régulation des émotions, contrôle de paramètres de base comme la température corporelle, la glycémie, la pression artérielle, etc. Cela a pour conséquence, selon l’Anses, que « la moindre altération du système endocrinien peut perturber notre équilibre, à l’image du diabète par exemple. » Si vous voulez en savoir plus sur le mode d’action des perturbateurs endocriniens, je mets dans la description quelques liens vers des organismes publics de référence sur le sujet.

 

Rapport de Rémy Slama et Barbara Demeneix

 

Synthèse de la réglementation

Dans un rapport pour le Parlement européen, daté de 2019, une synthèse de la réglementation sur les perturbateurs endocriniens a été réalisée par Rémy Slama et Barbara Demeneix, qui sont, selon moi, deux scientifiques de référence dans le domaine de la santé environnementale aujourd’hui.

En particulier, les auteurs ont considéré qu’il fallait au moins cinq éléments pour assurer une protection efficace de la santé vis-à-vis de la perturbation endocrinienne.

  • Une définition de ce danger dans la règlementation.
  • Un document guide, qui explique comment appliquer cette définition.
  • En outre, des tests qui permettent d’identifier les substances qui satisfont à la définition.
  • Que ces tests soient exigés avant la mise sur le marché des substances.
  • Et enfin, une logique de gestion du risque, pour quand une substance testée entre dans cette catégorie de dangers.

 

Perturbateurs endocriniens et enfants : un niveau de protection insuffisant

Voici la synthèse obtenue. Si vous souhaitez rentrer dans les détails, je mets dans la description un lien vers le rapport complet. Et voici une traduction libre de cette synthèse.

 

Perturbateurs endocriniens et enfants : synthèse tabulaire

Extrait de (Slama et Demeneix, 2019). Traduction libre.

 

Donc le rouge, ce sont les situations qui ne sont vraiment pas satisfaisantes, le vert ce sont celles qui le sont, et puis l’orange c’est une situation intermédiaire. Alors, je pense que la répartition des couleurs obtenue traduit bien les insuffisances de la réglementation actuelle. On peut aussi remarquer une grande hétérogénéité selon les secteurs et les usages. Ceci est également peu satisfaisant.

Le Parlement a notamment demandé la Commission européenne de suivre les recommandations de ce rapport. Ceci me semble avoir relancé des débats déjà nourris, et qui durent depuis des années. Néanmoins, ce tableau a été présenté, (quasiment) inchangé, en 2022 par Rémy Slama au Collège de France.

 

Synthèse présentée par Rémy Slama en 2022

 

En attendant une potentielle évolution de la réglementation, je vous invite donc à augmenter vous-même le niveau de protection de vos enfants contre les perturbateurs endocriniens. Vous pouvez notamment le faire en appliquant des bonnes pratiques de santé environnementale, à votre niveau de parents. Je vise à me faire le relais, auprès de vous, d’un maximum d’entre elles.

 

Santé environnementale pour parents – la suite

Voilà pour ces bonne pratiques de santé environnementale pour parents. Si elles vous paraissent utiles, alors vous pouvez liker, vous abonner et clocher. C’est important afin que YouTube favorise leur diffusion. Si vous voyez des compléments intéressants à ces bonnes pratiques, alors dites-le moi dans les commentaires. Cela contribuera notamment à ce que tout le monde progresse !

En attendant, je vous invite à faire partie des Parents verts et prudents. Des parents qui agissent à leur niveau pour réduire les expositions de leurs enfants aux phtalates.

A bientôt !

 

Perturbateurs endocriniens : vos enfants sont-ils bien protégés - vignette

 

Références. Perturbateurs endocriniens : vos enfants sont-ils bien protégés ?

  • Santé publique France. Que sont les perturbateurs endocriniens ? Mis à jour le 28/02/2022. Consulté en particulier le 10/06/2022. Notamment : lien. Et aussi :
  • Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Travaux et implication de l’Anses sur les perturbateurs endocriniens. 08/07/2019. Consulté en particulier le 10/06/2022. Notamment : lien. A retenir notamment : proposée en 2002 et reprise telle quelle sur le site de l’Anses, la définition de l’Organisation mondiale de la santé a été mise à jour en 2012 : « Un perturbateur endocrinien est une substance ou un mélange de substances qui altère les fonctions du système endocrinien et, de ce fait, induit des effets nocifs sur la santé d’un organisme intact, de ses descendants ou de (sous-)populations. ». Et également :
  • Ministère chargé de la Santé. Perturbateurs endocriniens. Mis à jour le 02/06/2022. Consulté en particulier le 10/06/2022. Notamment : lien. Et aussi :
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Perturbateurs endocriniens. Un enjeu d’envergure de la recherche. Consulté en particulier le 10/06/2022. Notamment : lien. Et également :
  • Haut Conseil de la santé publique (HCSP). « Les perturbateurs endocriniens. Actualité et dossier en santé publique n° 115 », 2021. Notamment : lien. Et aussi :
  • Kortenkamp, A. « Low Dose Mixture Effects of Endocrine Disrupters and Their Implications for Regulatory Thresholds in Chemical Risk Assessment ». Curr Opin Pharmacol 2014. Notamment : lien. Et également :
  • Bergman, Åke et al. State of the science of endocrine disrupting chemicals 2012. World Health Organization, 2013. Notamment : lien. Et aussi :
  • Demeneix, B, et R Slama. Endocrine Disruptors: From Scientific Evidence to Human Health Protection ». European Parliament Reports, 2019. Notamment : lien.

Photos notamment par Guillaume SEE

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit

« 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

2 réponses

    1. Merci pour le partage intéressant !
      Certains métiers sont effectivement associés à des expositions préoccupantes à divers types de polluants. Les enjeux les plus forts concernent notamment les femmes enceintes.
      Et indirectement, certaines expositions professionnelles peuvent conduire à des expositions des enfants à la maison, notamment avec les substances ramenées sur les vêtements. Le cas du plomb est très connu, et cette logique peut aussi s’appliquer à d’autres types de polluants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Attendez ! Ne partez pas sans votre mini-guide ! :) « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

 

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.