Une erreur courante avec les produits chimiques

Entre trop et trop peu est la juste mesure. - Gilles De Noyers

En tout, l’excès est un vice. - Sénèque

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Une erreur courante avec les produits chimiques”, ainsi que la transcription et le podcast associés.

 

 

 

Transcription de « Une erreur courante avec les produits chimiques »

Bonjour les parents verts et prudents !

Comment entourer vos enfants d’un environnement favorisant la santé.

Dans cette vidéo, je vous propose d’aborder ensemble un autre sujet à enjeux dans la salle de bain. Et à dessein, aujourd’hui on va enfoncer un peu une porte ouverte. En effet, on va aborder une bonne pratique qui, je pense, paraitra évidente à la plupart d’entre vous. Je vous invite néanmoins à prendre quelques minutes pour faire un petit exercice d’auto-critique, en vous rappelant ce célèbre résultat de sondage. « 90% des automobilistes considèrent que leur conduite est plus sûre que la moyenne ».

 

Sortie d’A la recherche du savon magique

Bonjour à tous !

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo de mon défi « une vidéo par jour pendant 30 jours », afin de fêter la sortie d’À la recherche du savon magique. Je suis Guillaume. Sur cette chaine, je partage des conseils et des astuces pour vous aider à entourer les enfants d’environnements plus sains. Des environnements avec moins de pollutions et plus de nature. Si c’est votre première visite, alors je vous invite à télécharger mon guide offert. Ce guide vous donne les essentiels pour bien démarrer en santé environnementale pour parents. Le lien est notamment dans la description.

La bonne pratique que je souhaite partager avec vous aujourd’hui, elle est directement issue du Guide de la pollution de l’air intérieur. « Respectez les doses d’utilisation des produits d’entretien, d’hygiène et de bricolage conseillées sur l’étiquette. »

 

Une erreur courante avec les produits chimiques : questionner ses utilisations typiques

Bon, à ce stade, il est possible que vous receviez ce type de recommandation avec un sentiment d’évidence. Et donc je vous invite simplement à prendre une minute, pour vous remettre en tête vos utilisations typiques de produits d’entretien, d’hygiène et de bricolage, et de vous poser cette question simple : est-ce que je respecte les doses recommandées par le fabricant ? Et si vous êtes comme moi, il y a une autre question vient assez vite : « mais, au fait, ai-je bien lu la notice du fabricant avant d’utiliser ces produits ? »

Par exemple, vous pouvez commencer cet exercice par les produits d’entretien, et notamment à la lumière des informations suivantes.

 

erreur courante produits chimiques - produits ménagers

 

Des écarts par rapport aux instructions d’emploi

1) Selon une étude du Centre de Recherche pour l’EtuDe et l’Observation des Conditions de vie (CREDOC), 20 % des Français déclarent ne pas « respecter les doses conseillées de produits nettoyants ménagers ».

2) D’après le Centre Antipoison belge, « environ un quart des appels concerne des produits pour le ménage ou le bricolage. »

3) D’après les résultats d’un sondage IPSOS réalisé pour un projet européen de référence en qualité de l’air intérieur, le projet EPHECT, par exemple concernant les produits multi-usages, 18% des Français interrogés utilisent une quantité de produit plus grande que celle recommandée.

…et je suppose la crise sanitaire actuelle a dû encore augmenter ces chiffres.

 

Une erreur courante avec les produits chimiques : un surdosage fréquent

L’aspect fréquent des surdosages n’est pas si surprenant : si on considère que les maladies infectieuses sont causées par la présence de microorganismes, alors rechercher un niveau de propreté très élevé peut s’inscrire dans une logique de prudence, en particulier en présence d’enfants. Et puis surtout, la plupart des usagers ne connaissent pas la dégradation de la qualité de l’air associée à l’usage de produits ménagers. Par exemple, d’après un sondage Ifop daté de 2015, l’utilisation de produits ménagers au sein du logement a, pour 65 % des Français, un « impact positif » ou « pas vraiment d’impact » sur la qualité de l’air intérieur.

 

Pas de mélange

En complément du risque de surdosage, le Guide de la pollution de l’air intérieur attire l’attention sur deux autres aspects importants dans les instructions d’emploi : « respectez les précautions et modes d’emploi des produits. Ne les mélangez jamais entre eux, et notamment de l’eau de javel avec d’autres produits. »

L’emploi de certains produits demande des précautions spécifiques, et parfois des équipements de protection particuliers, afin de d’éviter tout risque préoccupant. C’est notamment le cas de la soude, par exemple dans le cadre d’une fabrication complète de savon, nous l’avons évoqué dans une vidéo précédente.

Le Centre Antipoison belge recense de nombreux accidents avec un autre produit classique : l’Eau de Javel. D’où ce rappel important, issu de leur expérience de terrain : « Ne mélangez pas d’eau de javel avec un acide (détartrant, esprit de sel, vinaigre…) : les vapeurs de chlore qui se dégagent sont très irritantes pour les voies respiratoires. » Pour ce produit comme pour tous les autres, le centre invite à bien respecter les instructions des fabricants : « Des erreurs de manipulation ou un manque de précaution sont à l’origine de beaucoup d’accidents. »

 

A la recherche du savon magique : de préférence dans une librairie physique

Voilà pour cette bonne pratique de santé environnementale pour parents. Si elle vous parait utile, alors je vous invite à mettre un pouce bleu. Vous pouvez aussi laisser un commentaire et surtout vous abonner en activant la cloche. C’est important, afin que Youtube comprenne que le contenu de cette chaîne est utile et favorise sa diffusion.

Je vous rappelle que je fais cette vidéo pour fêter la publication d’À la recherche du savon magique. Le livre est disponible dans toutes les bonnes librairies francophones. Je vous rappelle aussi que je vous offre un cadeau si vous l’achetez dans une librairie physique. Envoyez-moi une photo de votre ticket de caisse à l’adresse mail qui apparaît à l’écran et qui se trouve dans la description. Je vous enverrai une check-list pour agir sur les autres sources potentielles de polluants dans la salle de bain. Il s’agit donc d’un bon complément au livre pour réduire les expositions préoccupantes du quotidien.

 

Santé environnementale pour parents – la suite

Une bonne partie de ce défi de 30 jours sera consacrée à répondre à vos questions. Donc vous pouvez m’indiquer en commentaire les questions que vous avez, en lien avec un problème ou une frustration, par rapport à l’environnement de vos enfants. J’essaierai de faire un maximum de vidéos-réponses.

Je vous dis à demain pour la prochaine vidéo. Et en attendant, je vous invite à faire partie des parents verts et prudents. Des parents qui notamment gardent un regard critique sur leurs propres pratiques, même celles qui paraissent un peu évidentes.

A demain !

 

Une erreur courante avec les produits chimiques - vignette

 

Références. Une erreur courante avec les produits chimiques

  • Walton D, Bathurst J. An exploration of the perceptions of the average driver’s speed compared to perceived driver safety and driving skill. Accid Anal Prev 1998. Notammet : doi. Et aussi :
  • Santé publique France – Ministère chargé de la Santé. « Guide de la pollution de l’air intérieur », 2020. Notamment : lien. Et également :
  • Centre anti-poisons belge. Produits ménagers. Notamment : lien et lien. Et aussi :
  • Centre de Recherche pour l’EtuDe et l’Observation des Conditions de vie (CREDOC). Les Français et les risques sanitaires associés aux produits ménagers et de soins du corps. 2009. Et également :
  • Johnson A et al. Survey on indoor use and use patterns of consumer products in EU member states. 2012. (sondage IPSOS). Et aussi :
  • Jun S et al. Sanitization of Early Life and Microbial Dysbiosis. Challenges, 2018. Et également :
  • Tun MH et al. Postnatal exposure to household disinfectants, infant gut microbiota and subsequent risk of overweight in children. Canadian Medical Association Journal, 2018. Et aussi :
  • Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris). Utilisation de produits ménagers et qualité de l’air intérieur : enjeux sanitaires liés à une séance de ménage, substances d’intérêt et bonnes pratiques. 2019. Notamment : lien.

Photos notamment par Alabama Extension

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit

« 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

[aweber listid=3878455 formid=1512845692 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

[aweber listid=3878455 formid=54673424 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Attendez ! Ne partez pas sans votre mini-guide ! :) « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

 

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.