Substances toxiques et désodorisants d’intérieur : agir sur les sources

Certaines pathologies ont une incidence croissante que seules des modifications environnementales peuvent expliquer. C’est le cas de l’asthme. - Pr William Dab

Il faut autant qu’on le peut remonter à la cause. - Hippocrate

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Substances toxiques issues des désodorisants d’intérieur”, ainsi que la transcription associée.

 

 

 

Transcription – Substances toxiques issues des désodorisants d’intérieur

Bonjour à tous. Je suis Guillaume et bienvenue dans cette nouvelle vidéo Santé des enfants et environnement.

Une de mes amies adorait les désodorisants d’intérieur. Elles les utilisaient dans l’objectif de purifier l’air chez elle. Elle en avait un dans quasiment chaque pièce de sa maison, parfois même deux. Or il se trouve que j’ai bien étudié ces produits et je sais qu’ils émettent souvent des substances volatiles préoccupantes, dont des substances irritantes pour les poumons. Donc quand elle m’a parlé de l’asthme de son fils, je lui ai suggéré de faire un test : retirer tous ses diffuseurs pendant quelques semaines.

Le résultat a dépassé nos attentes ! Les symptômes de son fils se sont très nettement améliorés. Et après plusieurs mois de diminution progressive de sa prise de médicaments, suivie par son pneumologue, il a finalement pu se passer de traitement.

Bon, l’asthme est une maladie multifactorielle, l’issue de ce genre de test ne sera pas aussi favorable chez tous les enfants asthmatiques. Si j’ai souhaité partager cette histoire avec vous, c’est surtout parce qu’elle illustre un principe de base. En effet, pour être efficace, il faut agir le plus en amont possible, au niveau des sources de polluants.

 

Agir à la source

C’est d’ailleurs un principe que vous pouvez appliquer à de nombreuses autres pratiques : par exemple, si vous faites des travaux à la maison, vous pouvez choisir les matériaux de construction et les revêtements les moins émissifs, comme expliqué dans cet article.

Voilà pour cette bonne pratique de santé environnementale pour parents. Si vous l’avez trouvée utile, je vous invite à cliquer sur le bouton J’aime et à la partager.

Et moi, pour conclure, je vous donne rdv à la prochaine vidéo, où je partagerai une autre bonne pratique pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien.

A bientôt,

 

Substances toxiques issues des désodorisants d'intérieur - vignette

 

Références – Substances toxiques issues des désodorisants d’intérieur

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit “7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses”

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide “7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses”

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide “7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses”

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.