Les enfants ne sont pas de petits adultes

Notre cerveau n’a qu’une seule chance de se développer. Les dégâts subis par le cerveau d’un fœtus ou d’un enfant seront probablement irréversibles. – Pr Philippe Grandjean

Children are not little adults! - Agence de protection de l'environnement des États-Unis (US EPA)

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Les enfants ne sont pas de petits adultes”, ainsi que la transcription associée.

 

 

 

Transcription – Les enfants ne sont pas de petits adultes

Bonjour à tous. Je suis Guillaume et bienvenue dans cette nouvelle vidéo Santé des enfants et environnement.

Si vous ne deviez retenir qu’une seule idée de santé environnementale pour parents, j’aimerais que ce soit celle-ci : les enfants ne sont pas de petits adultes.

Les enfants sont plus vulnérables aux effets des pollutions environnementales, c’est assez intuitif, mais une erreur fréquente c’est de les considérer comme « des adultes en plus fragiles ». En réalité, l’écart est bien plus grand. Par exemple :

* à poids corporel équivalent, les enfants respirent plus d’air, boivent plus d’eau et mangent plus de nourriture et de poussière (contacts mains-bouche). Et ça, ça veut dire leur exposition aux polluants est plus élevée ;

* le fonctionnement du corps des enfants n’est pas arrivé à maturité, et donc leur capacité de détoxification est plus faible. C’est-à-dire que la neutralisation et l’élimination des polluants est plus lente.

Mais surtout, le développement de leur corps repose sur des procédés extrêmement sensibles, qui peuvent être facilement perturbés. Ce développement inclut des « fenêtres de vulnérabilité », sans équivalent chez les adultes, où de faibles expositions à des polluants peuvent conduire à des dommages graves et irréversibles, pendant l’enfance et même plus tard dans la vie.

 

Only one chance

C’est le fameux « only one chance » (seulement une chance), qui s’applique tout particulièrement au cerveau. Si la construction d’une zone cérébrale a été perturbée par une substance toxique, il ne faut pas compter sur une seconde possibilité : les fonctions cérébrales pourront être significativement altérées pour le reste de la vie.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire l’article qui se trouve dans la description de la vidéo (Pollutions environnementales et santé : ce qui rend les enfants plus vulnérables), où je développe ce sujet.

A cause de ces vulnérabilités spécifiques, les enfants ont besoin d’un haut niveau de protection contre les pollutions environnementales. Mon rôle dans ces vidéos va donc être de vous informer sur les risques associés et sur les moyens d’action existants à notre niveau de parents.

Voilà pour cette information importante de santé environnementale pour parents. Si vous l’avez trouvée utile, je vous invite à cliquer sur le bouton J’aime et à la partager.

Et moi je vous donne rdv à la prochaine vidéo, où je partagerai une nouvelle bonne pratique pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien.

A bientôt,

 

Les enfants ne sont pas de petits adultes - vignette

 

Pour aller plus loin – Les enfants ne sont pas de petits adultes

  • Agence de Protection de l’Environnement des Etats-Unis (US EPA). Children Are Not Little Adults! Notamment : lien (consulté le 27/08/2021) * American Academy of Pediatrics – Council on Environmental Health. Pediatric Environmental Health, 4th edition. Library of Congress 2018. Et aussi :
  • Agence nationale de sécurité sanitaires, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) – Les enfants, une population sensible. Notamment : lien (consulté le 27/08/2021). Et également:
  • Organisation mondiale de la santé (OMS) – CHILDREN ARE NOT LITTLE ADULTS – Children’s Health and the Environment. WHO Training Package for the Health Sector. 2008. Notamment : lien (consulté le 27/08/2021). Et aussi :
  • Grandjean P. Cerveaux en danger. Buchet Chastel 2016. Et également:
  • Landrigan PJ et al. Pollution and children’s health. Science of the Total Environment 2019. Et aussi :
  • Grandjean P, et al. The Faroes statement: human health effects of developmental exposure to chemicals in our environment. Basic Clin Pharmacol Toxicol 2008. Et également:
  • Landrigan PJ, Landrigan MM. Children and Environmental Toxins. Oxford University Press 2018.

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit “7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses”

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide “7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses”

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide “7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses”

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.