Trois grands principes de santé environnementale, applicables aux cosmétiques

Quant aux méthodes, il peut y en avoir des millions et davantage, mais les principes sont peu nombreux. L’homme qui comprend les principes peut sélectionner avec succès ses propres méthodes. L’homme qui essaie les méthodes en ignorant les principes est sûr de rencontrer des problèmes. - Harrington Emerson

D’un point de vue pratique, nous devons rechercher s’il est possible d’arrêter nos expériences risquées sans pour autant nous passer des produits chimiques. Existe-t-il des principes de conception et d’emploi de ces substances qui nous permettraient de bénéficier de leurs avantages sans risques excessifs ? - Theo Colborn

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Trois grands principes de santé environnementale, applicables aux cosmétiques”, ainsi que la transcription et le podcast associés.

 

 

 

Transcription de « Trois grands principes de santé environnementale, applicables aux cosmétiques »

Bonjour les parents verts et prudents.

Comment entourer vos enfants d’un environnement favorisant la santé.

Aujourd’hui, je vous propose d’aborder le sujet des produits cosmétiques pouvant contenir des substances préoccupantes. C’est un sujet qui est au cœur d’A la recherche du savon magique. Et dans cette vidéo, on va voir ensemble des principes de base pour réduire l’exposition des enfants.

 

Sortie d’A la recherche du savon magique

Bonjour à tous, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de mon défi « une vidéo par jour pendant 30 jours » pour fêter la sortie d’A la recherche du savon magique. Je suis Guillaume, et sur cette chaine je partage des conseils et des astuces pour vous aider à entourer les enfants d’environnements plus sains, avec moins de pollutions et plus de nature. Si c’est votre première visite, je vous invite à télécharger mon guide offert, qui vous donne les essentiels pour bien démarrer en santé environnementale pour parents. Le lien est dans la description.

Les principes de base que je souhaite partager avec vous aujourd’hui, ils sont directement en lien avec le contenu de l’Antisèche des parents, la seconde partie du livre qui, comme son nom l’indique, présente les informations essentielles à connaitre pour les parents.

 

Santé environnementale et cosmétiques : prudence pendant la période des 1000 premiers jours

Le premier principe que je souhaite partager avec vous, c’est d’« être très prudent pendant la période des 1000 premiers jours ». En effet il y a à peu près 1000 jours entre la conception et les deux ans de l’enfant ». Et cette période présente de grandes vulnérabilités aux effets des substances chimiques, avec ce qu’on appelle « les fenêtres de vulnérabilités ». Et ainsi, selon le ministère en charge de l’Ecologie, « La période des « 1 000 jours » […] est particulièrement critique et doit faire l’objet d’une attention prioritaire. » Et en plus, pendant les 1000 premiers jours, la peau des jeunes enfants est plus fine et plus perméable, en particulier au cours des premiers mois. Tout ceci nous invite donc à redoubler de prudence sur ce à quoi on expose nos enfants pendant cette période. J’aurai l’occasion de vous en reparler.

 

Santé environnementale et cosmétiques : un rayon de supermarché

 

Réduire le nombre d’ingrédients

Le deuxième principe que je souhaite partager avec vous, c‘est « réduire le nombre d’ingrédients qui composent les produits que vous utilisez ». Pour les substances chimiques, les tests de toxicité réglementaires présentent des limites significatives et font l’objet de débats au sein de la communauté scientifique. Une des limites souvent mise en avant, c’est que ces tests considèrent les substances de manière individuelle. Or les produits que nous utilisons, et c’est notamment le cas des cosmétiques, sont généralement constitués d’un mélange de substances.

Certains mélanges peuvent même présenter des synergies de toxicité, ce qu’on appelle les « effets cocktails », où la toxicité du mélange est supérieure à la somme des toxicités individuelles des substances qui le composent. Pour diminuer les risques et les incertitudes associés aux mélanges de substances, mieux vaut donc privilégier les produits contenant un minimum d’ingrédients, pour ceux qu’on achète et aussi pour ceux qu’on fabrique. Dans cette logique, sur le site des 1000 premiers jours, Santé publique France recommande de « réduire le nombre de produits […] que vous utilisez. Et pour choisir vos produits, prenez ceux qui affichent une liste d’ingrédients plus courte ».

 

Santé environnementale et cosmétiques : diminuer les besoins

Enfin, le troisième principe que je souhaite partager avec vous, c’est « diminuer les besoins en produits chimiques ». Par exemple, un moyen de diminuer les besoins en crème solaire, consiste à suivre les recommandations du ministère chargé de la Santé : « éviter le soleil entre 12 heures et 16 heures, et se protéger en portant T-shirt, lunettes et chapeau. » Pour progresser sur cette voie, on peut déjà commencer par les produits qui apportent peu de bénéfices.

Ainsi lorsqu’on demandait à Philip Handler des lignes directrices raisonnables, il répondait notamment « n’accepter aucun risque lorsque les avantages associés semblent relativement insignifiants. » Certains auteurs recommandent même un principe de sobriété chimique. Et effectivement, un mode de vie et une parentalité plus simples, voire « minimalistes », centrés sur ce qui nous paraît essentiel, permettent d’éviter de nombreuses sources de dangers. Et donc, la sobriété est un moyen de gestion des risques qui me semble intéressant à considérer dans nos réflexions de parents verts et prudents.

 

A la recherche du savon magique : de préférence dans une librairie physique

Voilà pour ces trois principes généraux de santé environnementale pour parents. S’ils vous paraissent utiles, alors je vous invite à mettre un pouce bleu. Et aussi à laisser un commentaire, et surtout à vous abonner en activant la cloche. C’est important, notamment pour que Youtube comprenne que le contenu de cette chaîne est utile et favorise sa diffusion.

Je vous rappelle que je fais cette vidéo pour fêter la publication d’A la recherche du savon magique. Il est disponible dans toutes les bonnes librairies francophones.

Je vous rappelle aussi que je vous offre un cadeau si vous l’achetez dans une librairie physique. Envoyez-moi une photo de votre ticket de caisse à l’adresse mail qui apparaît à l’écran et qui se trouve dans la description. Et je vous enverrai une check-list pour agir sur les autres sources potentielles de polluants dans la salle de bain. Il s’agit d’un bon complément au livre pour réduire les expositions préoccupantes du quotidien.

 

Santé environnementale pour parents – la suite

Une bonne partie de ce défi de 30 jours sera consacrée à répondre à vos questions. Donc vous pouvez m’indiquer en commentaire les questions que vous avez. Des questions en lien avec un problème ou une frustration, par rapport à l’environnement de vos enfants au sens large. J’essaierai de faire un maximum de vidéos-réponses dans les prochains jours.

Voilà, je vous dis à demain pour la prochaine vidéo. Et en attendant, je vous invite à faire partie des parents verts et prudents. Des parents qui appliquent les grands principes de santé environnementale pour leurs enfants.

A demain !

 

Santé environnementale et cosmétiques - 3 principes

 

Références. Trois grands principes de santé environnementale, applicables aux cosmétiques

  • Ministère chargé de l’écologie. Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens. Notamment : lien. Et aussi :
  • Ministère chargé de la santé – Risques solaires, ce qu’il faut savoir pour que le soleil reste un plaisir. Notamment : lien. Et également :
  • Demeneix, Barbara. Le Cerveau endommagé. Odile Jacob 2016. Et aussi :
  • American Academy of Pediatrics (AAP). Pediatric Environmental Health. Library of Congress 2012. Et également :
  • Balk, Sophie J, et Ruth A Etzel. Protecting Your Child’s Health: Expert Answers to Urgent Environmental Questions. Am Acad Pediatrics 2021.

Photos notamment par 7C0

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit

« 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

[aweber listid=3878455 formid=1512845692 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

[aweber listid=3878455 formid=54673424 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Attendez ! Ne partez pas sans votre mini-guide ! :) « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

 

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.