Pollution de l’air et antioxydants – Principe MiniMax

Les particules atmosphériques ultrafines seraient alors capables d’induire la formation de radicaux libres et de conduire à un stress oxydant dont on sait qu’il est à l’origine de maladies cérébrales. - Pr Francelyne Marano

Considérons les décès sur la route [...]. Face à ce drame, la mobilisation des citoyens, des politiques, des constructeurs a été majeure [...]. Comment se fait-il que la pollution de l’air, qui cause près de quinze fois plus de morts chaque année, semble laisser chacun indifférent ? - Dr Patrice Halimi

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Pollution de l’air et antioxydants – Principe MiniMax”, ainsi que la transcription associée.

 

 

 

Transcription de « Pollution de l’air et antioxydants – Principe MiniMax »

Bonjour à tous !

Je suis Guillaume et bienvenue dans cette vidéo Santé des enfants et environnement. Je vais y partager avec vous une nouvelle bonne pratique. Elle vise notamment à entourer vos enfants d’un environnement favorisant la santé, avec moins de pollution et plus de nature.

Elle est directement issue du livre « Environnement et grossesse » de René Frydman.

Et cette bonne pratique, c’est, donner aux enfants une alimentation riche en antioxydants.

 

Effets de la pollution de l’air : des antioxydants pour appliquer le principe MiniMax

Selon René Frydman, « D’après certaines recherches, la consommation d’antioxydants pourrait contribuer à protéger de la pollution de l’air. Alors, mangez des mûres, des prunes, des framboises, des fraises ou des artichauts, du chou rouge, des asperges, des brocolis. »

De nombreux polluants, tels que des polluants atmosphériques classiques comme l’ozone et les particules fines, sont capables de provoquer ce qu’on appelle un « stress oxydant » dans les cellules. Ça veut dire qu’ils produisent des substances oxydantes, qui sont des substances qui peuvent facilement réagir avec certaines molécules de l’organisme (protéines, lipides…) et avec certaines parties de la cellule ; un effet sur l’ADN est également possible. Et ces réactions peuvent conduire à des dommages.

 

Réduire le stress oxydant

Les substances antioxydantes, comme leur nom l’indique, peuvent neutraliser les substances oxydantes, et ainsi éviter leurs dommages potentiels. Une alimentation riche en antioxydants peut donc réduire le stress oxydant, et ce mécanisme pourrait expliquer, au moins en partie, les résultats des travaux évoqués par René Frydman. Et compte tenu des nombreux bienfaits associés aux aliments riches en antioxydants, il est inutile d’attendre de futurs travaux, associés à de plus hauts niveaux de preuves, pour inclure ces aliments dans la nourriture quotidienne des enfants.

 

Principe Minimax : minimiser les effets maximaux

Plus généralement, cette bonne pratique fait écho à un principe plus général, inspiré de la théorie des jeux et qui me semble utile en santé environnementale : il s’agit du principe « MinMax » ou « Minimax », qui consiste à minimiser le dommage maximal. Ce principe peut nourrir nos réflexions de parents verts et prudents : lorsqu’une exposition préoccupante s’avère inévitable, au moins temporairement, on peut prendre l’habitude de systématiquement tenter de trouver un moyen de minimiser le dommage maximal pour nos enfants.

 

Santé environnementale appliquée aux enfants – pour la suite

Voilà pour cette bonne pratique de santé environnementale pour parents. Si elle vous parait utile, alors je vous invite à cliquer sur le bouton J’aime. Vous pouvez aussi la partager, pour contribuer à sa diffusion. Vous pouvez également vous abonner à la chaine YouTube. En activant la cloche, vous serez notamment tenu·e informé·e de la publication des prochaines vidéos.

Vous êtes aussi libres de recevoir mon guide offert. En particulier, il vise à accompagner vos premiers pas en santé environnementale pour parents. Le lien est notamment dans la description.

En attendant, je vous invite à faire partie des parents verts et prudents. Des parents qui donnent à leurs enfants une alimentation riche en antioxydants.

A bientôt !

 

Pollution air antioxydants MiniMax - vignette

 

Références. Pollution de l’air et antioxydants – Principe MiniMax

  • Coumoul, X., F. Massicot, J.C. Pairon, P. Andujar, A. Baeza-Squiban, R. Barouki, L. Bodin, L. Chevillard, X. Decleves, et R. Garnier. Toxicologie. Dunod, 2020. Et aussi :
  • Reichl, Franz-Xaver. Guide pratique de Toxicologie – 2nd édition. De Boeck Supérieur, 2015. Et également :
  • Sabine Host, « Exposition à la pollution atmosphérique liée au trafic routier et risques sanitaires », VertigO – la revue électronique en sciences de l’environnement. Hors-série 15. 2013. Notamment doi. Et aussi :
  • Baeza A, Marano F. Pollution atmosphérique et maladies respiratoires. Un rôle central pour le stress oxydant. Revue Médecine/Science n° 5, vol. 23, mai 2007. Et également :
  • Comment se protéger de la pollution ? Interview du docteur Alain Collomb. 2015. Notamment : lien. Et aussi :
  • Lee, Alison G., Whitney Cowell, Srimathi Kannan, Harish B. Ganguri, Farida Nentin, Ander Wilson, Brent A. Coull, et al. « Prenatal particulate air pollution and newborn telomere length: Effect modification by maternal antioxidant intakes and infant sex ». Environmental Research 2020. Notamment : doi. Et également :
  • Carlsten, Christopher, Sundeep Salvi, Gary W.K. Wong, et Kian Fan Chung. « Personal strategies to minimise effects of air pollution on respiratory health: advice for providers, patients and the public ». European Respiratory Journal 2020. Notamment : doi. Et aussi :
  • Lim, Chris C., Richard B. Hayes, Jiyoung Ahn, Yongzhao Shao, Debra T. Silverman, Rena R. Jones, et George D. Thurston. « Mediterranean Diet and the Association Between Air Pollution and Cardiovascular Disease Mortality Risk ». Circulation 2019. Notamment : doi. Et également :
  • Dupuy, Jean-Pierre. Pour un catastrophisme éclairé – Quand l’impossible est certain. Editions du Seuil, 2002.

Credit Photos : notamment Pete – Blueberries

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit

« 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Attendez ! Ne partez pas sans votre mini-guide ! :) « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

 

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.