Conseils et astuces de lecteurs n°11 : détoxification, pesticides, polluants des vêtements, aluminium

Plus on partage, plus on possède. Voilà le miracle. – Léonard Nimoy

 

Bonjour à tous !

Je souhaiterais remercier chaleureusement les lecteurs qui écrivent des commentaires à la suite des articles du blog : ces contributions permettent de compléter et d’enrichir le contenu initial des articles.

Parfois je ressens un peu de frustration car, lorsqu’un lecteur finit un article, il ne lit pas forcément toujours les commentaires correspondants, souvent faute de temps.

En cohérence avec le principe 20/80, voici quelques commentaires que je souhaite (re)partager avec vous, car ils constituent des retours d’expérience et des avis qui me semblent intéressants pour tout le monde !

—————–

Une activité physique régulière et une alimentation riche en fibres sont deux habitudes reconnues pour leurs bénéfices sur la santé, depuis un moment. Mais c’est peut être seulement depuis peu que l’on comprend l’ampleur de leurs bienfaits et les mécanismes associés. Par exemple, le mouvement permet de faire circuler la lymphe, qui transporte les toxines vers l’extérieur du corps, et les fibres permettent d’accélérer l’élimination par faite par les selles. Au final, l’élimination des toxines pourrait être un des (voire le ?) mécanisme principal qui permettrait d’expliquer l’association observée avec des bien faits sur la santé ??? – Anne – Comment détoxifier le corps et l’environnement du quotidien, avec Debra Lynn Dadd

 

conseils astuces sante enfants environnement

 

Moi ce qui m’angoisse avec les pesticides, c’est que les effets peuvent apparaître des années après, parfois des dizaines d’années après. Et je suis sure que pour la plupart, on ne peut pas faire le lien à ce moment là… d’ailleurs on y pense même pas. Donc si on ne peut pas voir ces effets en laboratoire (les rats vivent trois ans max) et qu’on n’est pas capable de faire un lien quand les effets apparaissent beaucoup plus tard, alors moi je n’en veux pas dans l’assiette de ma famille, et surtout pas dans celle de mes enfants… c’est que c’est fragile ces petites bêtes là ! – Karine – Comment protéger les enfants des pesticides présents dans l’environnement du quotidien

 

Ça plaisir d’appendre que les pousses de brocoli augmentent l’élimination de polluants par les urines : un autre bienfait des graines germées !! Par chance, les pousses de brocolis, en plus d’être facile à faire germer à la maison (un arrosage par jour pendant 4-5 jours après les avoir fait tremper), elles font partie des graines qu’on trouve facilement en magasin bio et qui ont un goût pas trop fort pour les enfants (et en plus elles sont jolies car elles poussent toutes droites et son bien vertes 😛 ) – Aurélie – Comment protéger les enfants des effets de la pollution atmosphérique – perspectives

 

conseils astuces sante enfants environnement 2

 

 L’enfant a besoin de se confronter au « monde extérieur » (et aux bactéries microbes etc) pour forger son système immunitaire. De toute façon, il y sera exposé en jouant dehors (à l’âge où ils mettent tout à la bouche, combien de fois les ai-je retrouvés en train de mâchouiller sable/terre/bâton ! Même en les gardant à l’oeil ils sont trop rapides !!!) puis plus tard chez la nounou ou à la crèche et enfin à l’école. Les « bonnes » bactéries c’est la santé ! – CécileD – Comment protéger sa grossesse des pollutions environnementales, avec le Pr René Frydman

 

Mon retour concernant les vêtements : j’essaie de choisir au maximum des vêtements en coton, notamment pour mes enfants, parfois en coton bio. Je constate que le lin n’est pas très souvent utilisé dans les vêtements, la soie, c’est cher et difficile à entretenir, quant à la laine, mes enfants trouvent que ça gratte… donc c’est surtout du coton pour nous. C’est possible de trouver du 100% coton pour la plupart des vêtements, mais il faut bien regarder les étiquettes, il y a souvent des vêtements majoritairement en coton, mais mélangé à des matières synthétiques. Et même si le vêtement est en coton, il n’est pas rare qu’il y ait des motifs floqués dessus, je les évite. Au niveau des couleurs et des motifs imprimés, je me demande ce que contiennent les colorants… Quand j’achète des vêtements neufs, je les lave toujours avant de les (faire) porter. J’achète souvent des vêtements en occasion, on peut espérer qu’avec de nombreux lavages, les éventuelles substances préoccupantes qui peuvent être transmises à la peau « facilement » ont été éliminées… – Yum – Comment détoxifier le corps et l’environnement du quotidien, avec Debra Lynn Dadd

 

conseils astuces sante enfants environnement 3

 

Les enfants ne sont pas des adultes en miniature: ils sont particulierement vulnerables face aux effets toxiques des produits chimiques.- Hdpape – Comment protéger les enfants des effets de la pollution atmosphérique

 

Vu que certains enfants (et même certains adultes) semblent avoir du mal à éliminer l’aluminium avant qu’il n’atteigne leur cerveau (cf. sujet controversé des adjuvants de vaccins), ça me semble mieux, par mesure de prudence, d’essayer de diminuer la présence d’aluminium dans le lait qu’on leur donne, celui acheté en magasin je veux dire. Ya des comparatifs qui existent (par exemple un de 60 Millions de consommateurs : https://www.60millions-mag.com/2014/02/20/trop-d-aluminium-dans-les-laits-pour-bebes-7915) – Nathalie – L’aluminium, un poison pour le quotidien de nos enfants ?

 

———————————

Un grand merci pour toutes vos contributions 🙂 A bientôt pour de futurs échanges !

Guillaume

Photo par Cristiano de Jesus, Eli Christman et Jay Malone

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.