Verdissement, ré-ensauvagement et restauration avec les enfants – conseils et astuces

Il y a quelque chose d’infiniment apaisant dans les refrains répétés de la nature – l’assurance que l’aube vient après la nuit, et le printemps après l’hiver. – Rachel Carson

La nature est notre maison et dans la nature nous sommes chez nous. – Carlo Rovelli

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Verdissement, ré-ensauvagement et restauration avec les enfants – conseils et astuces”, ainsi que la transcription et le podcast associés.

 

 

 

Transcription de « Verdissement, ré-ensauvagement et restauration avec les enfants – conseils et astuces »

Bonjour les parents verts et prudents !

Comment aider les enfants à créer une connexion avec la nature. En effet, les espaces naturels constituent une composante essentielle d’un environnement favorisant la santé.

Et dans cette vidéo, je vais partager avec vous une nouvelle bonne pratique, simple, concrète et applicable en ville.

 

Santé environnementale pour parents – Les essentiels pour bien démarrer

Bonjour à tous !

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Je suis Guillaume. Sur cette chaine, je partage des conseils et des astuces pour vous aider à entourer les enfants d’environnements plus sains. Des environnements avec moins de pollutions et plus de nature. Si c’est votre première visite, alors je vous invite à télécharger mon mini-guide offert. Ce guide vous donne les essentiels pour bien démarrer en santé environnementale pour parents. Le lien est notamment dans la description.

Voici la bonne pratique que je souhaite continuer d’approfondir avec vous aujourd’hui. « Contribuer à des projets de verdissement, de ré-ensauvagement et de restauration ».

 

Verdissement, ré-ensauvagement et restauration avec les enfants : pour nourrir la connexion avec la nature

Prendre soin de la nature favorise la création d’un lien d’attachement, nous l’avons vu dans une vidéo précédente. Contribuer à réintroduire la nature là où elle a disparu. Participer à l’enrichir là où elle s’est appauvrie. Contribuer à rétablir des connexions disparues… Cela constitue des pratiques qui permettent de nourrir et d’approfondir ce lien d’attachement. Et malheureusement, les besoins ne manquent pas. Voici quelques propositions de contributions, qui me semblent raisonnablement simples à mettre en œuvre.

  • Tout d’abord, à son niveau, verdir son habitation, son immeuble et sa rue. Par exemple : avec des jardinières, des potelets, des barrières anti-stationnement, etc. En extérieur, les collectivités recommandent souvent des plantes vivaces, avec des espèces locales, mellifères et peu consommatrices en eau. Avec vos enfants, vous pouvez aussi chercher à quoi ressemblait la végétation des lieux par le passé. Voire avant l’influence de l’urbanisation. Voire même avant l’influence de l’Humain. Et ainsi, par petites touches, les enfants participent au verdissement urbain, et plus généralement, au « ré-ensauvagement urbain ».

 

Verdissement ré-ensauvagement restauration enfants - exemple de verdissement urbain

 

 Etablir et entretenir une zone végétalisée

  • Demander un permis de végétaliser, puis jardiner sur l’espace public. De nombreuses villes ont mis en place ce dispositif. Dans certains cas, l’obtention du permis s’accompagne d’un kit de végétalisation (avec de la terre et des graines par exemple). Il peut aussi s’accompagner de la possibilité de prêts d’outils (avec parfois même des « outilthèques »). En particulier, les mairies proposent souvent de semer ou de planter dans des jardinières existantes. Cela peut se faire au niveau des pieds d’arbres, ou dans des parterres cultivables.
  • Confier à votre enfant l’entretien d’une zone végétalisée, idéalement d’une zone qu’il aura contribué lui-même à végétaliser. Par exemple : arrosage, taille, désherbage… Le maintien du dispositif des permis de végétaliser dépendra notamment du bon entretien des zones créées.
  • Intégrer un club de nature en famille. Par exemple, un club Connaître et Protéger la Nature, un club CPN. Et puis participer à un de leurs projets de verdissement et de ré-ensauvagement.
  • Participer à la restauration d’un habitat particulier, terrestre ou aquatique. Par exemple on peut intégrer une association locale de protection de l’environnement. L’idéal serait de pouvoir aussi participer au suivi de la ré-apparition d’espèces végétales et animales. En particulier, ce type de participation peut s’inscrire dans un projet de vacances en famille (une sorte d’« écotourisme »).

 

Contribuer à des projets collectifs

Et puis, on peut aussi considérer la possibilité de contribuer à des projets collectifs.

  • Tout d’abord, on peut verdir sa rue pour verdir sa ville et son territoire. L’échelon de la ville permet parfois d’obtenir des moyens supplémentaires. Il s’agit notamment de pouvoir s’inscrire dans un projet d’écosystème réfléchi. Idéalement, ce projet mettra en cohérence les contributions individuelles. En particulier, vos actions contribueront ainsi à rétablir la biodiversité locale et un système de connexions à l’échelle du territoire. Par exemple : ÉcoJardin, ÉcoQuartiers, démarches « Terre Saine, communes sans pesticides ». Et aussi : Trames Vertes Urbaines, Territoires Engagés pour la Nature. Ou encore : corridors verts reliant la ville à des espaces protégés.
  • initier ou participer à un jardin partagé. Des parcelles de terrain peuvent être mises à la disposition des habitants d’un même quartier. L’objectif est de favoriser un contact avec la nature. Mais il s’agit aussi de créer du lien social et de favoriser une alimentation plus saine.

 

Verdissement, ré-ensauvagement et restauration avec les enfants : er pourquoi pas à l’école ?

  • Autre proposition : verdir son école. De nombreux projets de réintroduction de la nature dans les cours d’école montrent la faisabilité de cette chouette idée… Et aussi l’enthousiasme généré chez les enfants. Pourquoi ne pas participer à un projet de ce type, voire même en initier un ? Par exemple, vous pouvez commencer par de petites suggestions, peut-être par l’introduction de quelques plantes. Puis par exemple, proposer de planter un petit potager, avec des légumes simples à cultiver. Ou encore d’ajouter un sentier bordé de plantes locales. Ou encore de créer une salle de classe rudimentaire à l’extérieur.

 

Santé environnementale pour parents – la suite

Voilà pour cette bonne pratique de santé environnementale pour parents. Si elle vous parait utile, alors vous pouvez liker, vous abonner et clocher. C’est important afin que YouTube favorise sa diffusion. Si vous voyez des compléments intéressants à cette bonne pratique, alors dites-le moi dans les commentaires. Cela contribuera notamment à ce que tout le monde progresse !

En attendant, je vous invite à faire partie des Parents verts et prudents. Des parents qui contribuent à des projets de verdissement, de ré-ensauvagement et de restauration avec leurs enfants.

A bientôt !

 

Verdissement ré-ensauvagement restauration enfants - vignette

 

Références. Verdissement, ré-ensauvagement et restauration avec les enfants – conseils et astuces

  • Présentation des clubs « Connaître et Protéger la Nature ». Notamment : lien. Et aussi :
  • Ministère en charge de l’Ecologie. Trame verte et bleue. 2017. Notamment : lien. Et également:
  • Ministère en charge de l’Ecologie. La démarche ÉcoQuartier. Notamment : lien. Et aussi :
  • Ville de Paris. Le permis de végétaliser. 2021. Notamment : lien. (Consulté le 14/06/2022).

Photos notamment par Katell Ar Gow

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit

« 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Attendez ! Ne partez pas sans votre mini-guide ! :) « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

 

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.