Topophilie et nature – Comment élever un enfant sauvage, de Scott Sampson

Les individus aspirent souvent à conserver les qualités principales et parfois particulières de leur environnement d’enfance. - Edward Osborne Wilson

L’éducation située (place-based) permet d’incorporer, mais aussi de favoriser le sens d’attachement à un lieu (place-attachment), lequel favorise à son tour des apprentissages forts et significatifs sur le plan affectif. - Susan Clayton

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Topophilie et nature – Comment élever un enfant sauvage, de Scott Sampson”, ainsi que la transcription associée.

 

 

 

Transcription de « Topophilie et nature – Comment élever un enfant sauvage, de Scott Sampson »

Bonjour à tous.

Je suis Guillaume et bienvenue dans cette vidéo Santé des enfants et environnement, où je vais partager avec vous une théorie de santé environnementale, pour alimenter vos réflexions de parents verts et prudents.

Je l’ai découverte avec le livre « Comment élever un enfant sauvage », de Scott D. Sampson.

A l’occasion de la précédente vidéo, nous avons vu ce qu’est la notion de biophilie, littéralement « l’amour de la vie », cette hypothèse selon laquelle il existe une attraction instinctive des êtres humains vers les autres formes de vie. En continuité, Scott Sampson présente une autre hypothèse à fort enjeux : et c’est la topophilie, littéralement « l’amour du lieu ». La topophilie désigne l’attraction instinctive qu’un être humain ressent pour l’environnement dans lequel il a grandi.

 

Enfance : une période de grande sensibilité à l’environnement

L’auteur explique que la phase où le cerveau présente le plus de connexions entre neurones, c’est l’enfance. Cela peut être contre-intuitif au premier abord. En fait, l’apprentissage pendant l’enfance n’aurait pas pour principale conséquence de créer de nouvelles connexions, mais plutôt de renforcer certaines connexions existantes, par rapport à d’autres. Scott Sampson propose une image que je trouve assez parlante : le cerveau passe d’une multitude de petits chemins neuronaux à quelques autoroutes neuronales, spécifiquement développées en fonction des expériences sensorielles vécues, et tout particulièrement celles issues du contact avec l’environnement de proximité.

L’hypothèse de la topohilie est aujourd’hui appuyée par les conclusions de plusieurs travaux scientifiques. Bon, mais très concrètement, si on retient cette hypothèse, quelles sont les conséquences pratiques à notre niveau de parents ? Scott Sampson propose deux éléments de réponses :

1) comme l’adaptation du cerveau à son environnement se fait principalement pendant l’enfance, une démarche de connexion avec la nature s’avèrera donc probablement plus efficace si elle débute dès le plus jeune âge. Selon l’auteur, une période idéale est celle du développement émotionnel, c’est-à-dire entre un et six ans.

 

Logique évolutionniste

2) le 2e élément de réponse s’appuie sur une logique évolutionniste : comme nos ancêtres préhistoriques ne pouvaient se déplacer sur de longues distances, cela suggère que leur cerveau s’adaptait à un unique environnement local. Et donc, l’exposition régulière d’un enfant à des éléments naturels très diversifiés constitue probablement une stratégie peu efficace pour créer une authentique connexion avec la nature. Ainsi, Scott Sampson suggère de plutôt privilégier l’exposition régulière à un seul et même type d’environnement local.

 

Attentifs aux expositions de nos enfants.

Et il conclut ainsi son argumentation. « De même que les liens mère-enfant sont essentiels à la santé mentale de l’enfant (et de l’adulte qu’il deviendra un jour), le lien enfant-nature pourrait s’avérer critique pour un développement sain. […] la leçon clé ici est que le cerveau des enfants est littéralement façonné par l’expérience, si bien que nous ferions mieux d’être très attentifs aux types d’expérience auxquelles nous exposons nos enfants. […] Notre corps, notre esprit et nos sens sont conçus pour se connecter à la nature. »

Voilà pour cette théorie importante de santé environnementale. Si la topophilie et ces premières conséquences pratiques vous ont paru intéressantes, alors je vous invite à cliquer sur le bouton J’aime. Vous pouvez aussi vous abonner à la chaîne YouTube. Ainsi, vous serez informés de la publication des prochaines vidéos.

Et c’est d’ailleurs à la prochaine vidéo que je vous donne rdv. J’y partagerai aussi une nouvelle bonne pratique pour entourer vos enfants d’un environnement favorisant la santé. Elle visera moins de pollution et plus de nature.

A bientôt.

 

Topophilie Nature Scott Sampson

 

Références. Topophilie et nature – Comment élever un enfant sauvage, de Scott Sampson

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit « 7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses »

[aweber listid=3878455 formid=1512845692 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses »

[aweber listid=3878455 formid=54673424 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.