Santé environnementale et enfants : besoin d’agir à notre niveau de parents

La caractéristique majeure des maladies chroniques : on les soigne, mais on ne les guérit pas, ce qui rend encore plus évidente la nécessité de les prévenir. - André Cicolella

Étant donné qu’à l’heure actuelle nous ne pouvons pas compter sur les réglementations, nous devons donc nous demander ce qu’il est possible de faire au niveau individuel pour lutter contre l’empoisonnement général que nous subissons tous. – Pr Barbara Demeneix

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Santé environnementale et enfants : besoin d’agir à notre niveau de parents”, ainsi que la transcription associée.

 

 

 

Transcription – Santé environnementale et enfants : besoin d’agir à notre niveau de parents

Bonjour à tous. Je suis Guillaume et bienvenue dans cette nouvelle vidéo Santé des enfants et environnement.

Nous l’avons vu dans des vidéos précédentes, les pollutions environnementales ont un fort impact sanitaire, et les enfants présentent de grandes vulnérabilités : ils ont donc besoin d’un haut niveau de protection contre ces pollutions.

Autour de moi, je vois certains parents se demander : « les pouvoirs publics n’assurent-ils pas un niveau de protection suffisant pour les enfants ? ». Ma réponse à moi c’est : non, c’est vraiment loin d’être suffisant.

Par exemple :

  • on permet le rejet dans l’environnement de substances dont les effets sont mal connus et peu suivis ;
  • les tests de toxicité réglementaires sont très imparfaits. Notamment, ils considèrent chaque substance individuellement (alors que nous sommes exposés à des centaines de substances) ; ils ne sont pas bien adaptés aux vulnérabilités spécifiques des enfants ; ils ne reflètent pas les connaissances scientifiques récentes ;
  • la formation des médecins comprend peu d’informations sur les enjeux de santé environnementale ;
  • des centaines de substances préoccupantes peuvent être mesurées dans le corps des enfants, sans que personne ne sache très bien ce que peut produire un tel mélange.

 

Passez à l’action dès maintenant

Il est donc indispensable que nous passions à l’action à notre niveau de parents. Ce qui est accepté au plan collectif constitue un compromis entre différents intérêts, et peut apparaître inacceptable au plan individuel. Si des effets graves peuvent survenir, avec une probabilité incertaine, alors une logique d’évitement prudent me semble à privilégier pour les enfants.

Ici aussi, ne laissez pas la colère et la peur vous conduire au découragement. A l’inverse, l’énergie fournie par nos émotions peut être utilisée pour nourrir des actions qui font sens, et il y a beaucoup de choses à faire à notre niveau de parents.

Voilà pour cette information de santé environnementale pour parents. Si vous l’avez trouvée utile, je vous invite à cliquer sur le bouton J’aime et à la partager.

Et si vous vous demandez par où commencer, alors je vous donne rdv à la prochaine vidéo.

A bientôt

 

Santé environnementale agir - vignette

 

Références – Santé environnementale et enfants : besoin d’agir à notre niveau de parents

  • Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Évaluation du 3è plan national santé environnement et préparation de l’élaboration du plan suivant. 2018. Notamment : lien. Et aussi :
  • Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD). Évaluation du troisième plan national Santé-Environnement. 2018. Notamment : lien. Et également :
  • Site Internet du journal Le Monde. – 110 mesures, aucun effet : les ratés du plan santé environnement. 2019. Notamment : lien. Et aussi :
  • Zmirou-Navier D, Marano F et al. Tribune – Où vont la recherche et l’expertise scientifique sur les risques environnementaux et leurs impacts sanitaires ? Le Monde 2019. Notamment : lien. Et également :
  • Cicolella A. Toxique planète : le scandale invisible des maladies chroniques. Anthropocène 2013. Et également :
  • Bard D. Résultats scientifiques et décisions de santé publique : quelques paradoxes. Environ Risque Sante 2010 ; 9-4. Et aussi :
  • Beck U. La société du risque: sur la voie d’une autre modernité. Champs essais 2001 (édition originale : 1986). Et également :t également :
  • Rojas-Rueda D, Vrijheid M, Robinson O, et al. Environmental burden of childhood disease in Europe. International journal of environmental research and public health 2019. Et aussi :
  • Demeneix B, Slama R. Endocrine Disruptors: From Scientific Evidence to Human Health Protection. European Parliament Reports 2019. Notamment : lien. Et également :
  • Toutut-Picard E, Josso S. Rapport fait au nom de la commission d’enquête sur l’évaluation des politiques publiques de santé environnementale. Assemblée Nationale 2020. Notamment : lien. Et aussi :
  • Harremoës P, et al. The precautionary principle in the 20th century: Late lessons from early warnings. European Environment Agency (EEA) 2013. Notamment : lien. Et également :
  • Hansson SO. The Ethics of Risk: Ethical analysis in an uncertain world. Springer 2013. Et aussi :
  • Zölzer F, Meskens G. Environmental Health Risks: Ethical Aspects. Routledge 2018. Et également :
  • Bundesinstitut für Risikobewertung (BFR). REACH compliance workshop at the BfR. 2018. Notamment : lien. Et aussi 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit “7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses”

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide “7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses”

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide “7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses”

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.