Des médecins démunis ? Santé et environnement, de William Dab

Une évaluation des risques sanitaires de l’environnement pour les pays européens montre que 15 à 20 % du fardeau des maladies en Europe est dû à l’environnement. - William Dab

Trois signaux d’alerte inquiètent : une épidémie d’épidémies, une multiplication des facteurs de risque, des évolutions environnementales rapides au niveau global. - William Dab

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Des médecins démunis ? Santé et environnement, de William Dab”, ainsi que la transcription associée.

 

 

 

Transcription – Des médecins démunis ? Santé et environnement, de William Dab

Bonjour à tous. Je suis Guillaume et bienvenue dans cette vidéo Santé des enfants et environnement, où je vais partager avec vous un point de vue argumenté, pour alimenter vos réflexions de parents verts et prudents.

Il fait suite à la vidéo précédente, qui portait sur les limites préoccupantes de la gestion des substances chimiques par les pouvoirs publics.

Le point de vue d’aujourd’hui est issu de ma lecture du Que-Sais-je « Santé et environnement », de William Dab, qui est ancien Directeur Générale de la Santé, et aujourd’hui un des acteurs de référence du domaine de la santé environnementale en France.

Et ce point de vue, c’est, je cite, « Les médecins sont souvent démunis face aux questions de santé environnementale. »

C’est notamment préoccupant pour les enfants, puisque nous avons vu qu’ils présentent de grandes vulnérabilités à un environnement dégradé. Et sur ce sujet, l’auteur précise : « La quantité d’années de vie en bonne santé perdues pour des causes environnementales est cinq fois plus grande chez les enfants de moins de cinq ans que dans le reste de la population. »

 

Des médecins et des pédiatres « démunis » ?

Alors, pourquoi est-ce que les médecins s’avèreraient « souvent démunis » face aux questions de santé environnementale ? William Dab avance un élément d’explication : le manque de formation. Il souligne que c’est tout l’enjeu de la création d’une spécialisation en médecine de l’environnement telle qu’elle existe en Allemagne et au Royaume-Uni et que le Conseil national de l’ordre des médecins appelle de ses vœux.

Ce manque de formation s’avère identifié par les pouvoirs publics depuis longtemps, sans vraie correction à ce stade. Ainsi, une commission d’enquête parlementaire a qualifié la santé environnementale de “serpent de mer des cursus de formation”. Elle a conclu encore en 2020. « Sur le terrain, le rôle des professionnels de santé reste également central alors que leur formation en santé environnementale est lacunaire. Il faut faire une plus grande place dans le cursus médical à l’étude des facteurs environnementaux émergents en rendant leur enseignement obligatoire dans les formations. » et aussi « La formation en santé environnementale […] figure dans les trois PNSE qui ont été lancés depuis 2004, mais les rapports d’évaluation de chaque PNSE pointent tous l’absence d’avancées concrètes. »

Donc au final, si on met en regard les limites significatives du système de gestion des risques, et les limites de la formation des médecins, nos conseillers de proximité, on obtient une situation que je trouve assez préoccupante, notamment en tant que parent.

 

Trouver un médecin ou un pédiatre compétent en santé environnementale

Autour de moi, en faisant ce constat, certaines personnes se détournent carrément des médecins et des pédiatres. Moi je crois bien plus intéressant de trouver un médecin ou un pédiatre compétent en santé environnementale, quelqu’un qui a compris les enjeux associés et qui a approfondi le sujet en complément de sa formation.

Alors comment trouver ce profil ? Et bien, je fais appel à vous. J’aimeras avoir vos retours d’expérience sur le sujet. Donc je vous invite à partager dans les commentaires ceux qui pourraient aider d’autres parents. Quant à moi, je vous ferai quelques propositions dans la prochaine vidéo.

A bientôt.

 

santé environnement William Dab - vignette

 

Références – Des médecins démunis ? Santé et environnement, de William Dab

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit « 7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses »

[aweber listid=3878455 formid=1512845692 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

2 réponses

    1. Bonjour,
      Pour les enfants, j’ai vu des naturopathes faire un travail qui m’est apparu très intéressant ; d’autres m’ont paru mettre en œuvre des techniques à risques et associées à un faible niveau de preuves.
      Ici je pensais à des critères assez transversaux, pouvant s’appliquer à divers types d’acteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses »

[aweber listid=3878455 formid=54673424 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.