Limiter les parfums d’intérieur du type bougies et encens – François Veillerette

A plusieurs reprises déjà, l’UFC-Que Choisir a alerté sur le taux important de pollution qui peut résulter de l’utilisation de ce type de produits dans un logement. - quechoisir.org

Les bougies émettent des microparticules et du formaldéhyde, et certaines mèches diffusent même du plomb. - Dr Laurent Chevallier

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Limiter les parfums d’intérieur du type bougies et encens – François Veillerette”, ainsi que la transcription associée.

 

 

 

Transcription de « Limiter les parfums d’intérieur du type bougies et encens – François Veillerette »

Bonjour à tous !

Je suis Guillaume et bienvenue dans cette vidéo Santé des enfants et environnement. Je vais notamment y partager avec vous une nouvelle bonne pratique. En particulier, elle vise à entourer vos enfants d’un environnement favorisant la santé, avec moins de pollution et plus de nature.

Elle est directement issue du livre « Perturbateurs endocriniens : La menace invisible » de Marine Jobert et François Veillerette.

Et cette bonne pratique, c’est, « limitez l’usage de tout ce qui ressemble à un parfum d’intérieur (bougies, encens) ».

 

Incertitudes sur la composition des émissions

Alors effectivement, la composition précise de ces produits est souvent indisponible. La composition de leurs émissions est donc associée à de fortes incertitudes. Et d’ailleurs je me souviens avoir été surpris la première fois que j’ai vu que plusieurs marques de bougies mentionnaient l’absence de phtalates comme un argument de vente, des substances plus connues pour leur rôle de plastifiants et leur potentiel de perturbation du système hormonal.

Mais les préoccupations vont bien au-delà des substances dont la toxicité reste mal connue. Par exemple, le site des 1000 premiers jours de Santé publique France indique que « les bougies et les bâtons d’encens émettent des composés organiques volatils et des particules comme du benzène, du toluène, du formaldéhyde ainsi que des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). » Il s’agit donc là des substances bien connues en toxicologie.

 

bougies encens François Veillerette - de l'encens qui brule

 

Dépassement de valeurs sanitaires

Rien que pour le benzène, certaines études de l’Ineris montrent que l’utilisation d’encens peut conduire à dépasser de plus de 10 fois la valeur sanitaire pour les expositions de courts termes. Et ça, c’est assez préoccupant, car le benzène est considéré par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme « l’un des dix produits chimiques extrêmement préoccupants pour la santé publique ».

Et bien évidemment, la plupart des parfums d’intérieur ne font pas disparaitre les mauvaises odeurs. Comme le rappelle Santé publique France, « les produits qui diffusent des parfums ne font que masquer les odeurs. Ils ajoutent des substances chimiques et des particules dans l’air de la pièce ». A éviter, donc, selon moi.

 

Santé environnementale pour parents – la suite

Voilà donc pour cette bonne pratique de santé environnementale pour parents. Si elle vous parait utile, alors je vous invite à cliquer sur le bouton J’aime. Vous pouvez également la partager, afin de contribuer à sa diffusion. Vous pouvez aussi vous abonner à la chaine YouTube. Activer la cloche permet notamment d’être tenu informé·e de la publication des prochaines vidéos.

En complément, vous êtes libres de recevoir mon guide offert. En particulier, il vise à accompagner vos premiers pas en santé environnementale pour parents. Le lien est dans la description.

En attendant, je vous invite notamment à faire partie des parents verts et prudents. Des parents qui ne brulent pas d’encens à côté de leurs enfants.

A bientôt.

 

bougies encens François Veillerette - vignette

 

Références. Limiter les parfums d’intérieur du type bougies et encens – François Veillerette

  • Veillerette, François, et Marine Jobert. Perturbateurs endocriniens – La menace invisible. Buchet – Chastel, 2015.
  • Nicolas, M et al. Exposition aux polluants émis par les bougies et les encens dans les environnements intérieurs – Émissions et risques sanitaires associés – projet EBENE. Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), Institut national de l’environnement industriel et des risques (INERIS). Laboratoire de Chimie de l’Environnement (LCE). 2017. Notamment : lien.
  • Institut national de l’environnement industriel et des risques (INERIS). Utilisation d’encens et qualité de l’air intérieur : enjeux sanitaires, substances d’intérêt, bonnes pratiques. 2015. Notamment : lien.
  • Bureau européen des Unions de Consommateurs (BEUC). Emission of chemicals By air fresheners Tests on 74 consumer products sold in Europe. 2005.
  • European Commission’s Scientific Committee on Health and Environmental Risks (SCHER). Opinion on the report Emission of Chemicals by Air Fresheners. Tests on 74 Consumer Products Sold in Europe. January 2005. 2006. Notamment : lien.
  • Journal officiel de la République française n80110 du 11 mai 2017. Décret n8 2017-946 du 10 mai 2017 relatif à l’étiquetage des produits désodorisants à combustion sur les informations de sécurité pour l’utilisateur. 2017.
  • Karr G, Ramel M. Qualité de l’air intérieur et santé : quels sont les produits de consommation présentant les risques individuels les plus élevés ? Environnement, Risques & Santé 2021. Notamment : lien.
  • Steinemann, Anne. « Ten questions concerning air fresheners and indoor built environments ». Building and Environment 2017. Notamment : lien.

Photos notamment par Jeffy Can

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit

« 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

[aweber listid=3878455 formid=1512845692 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

[aweber listid=3878455 formid=54673424 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Attendez ! Ne partez pas sans votre mini-guide ! :) « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

 

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.