Peut-on se fier aux allégations « sans » (« sans phtalates », « sans parabènes »…) ?

La mention hypoallergénique ne répond à aucune charte. - Annick Barbaud

Parmi les dispositifs dans lesquels la présence de DEHP a été mise en évidence, nombre d’entre eux comportaient une allégation mentionnant l’absence de phtalate [...]. Ainsi, pour chacune de ces sociétés, il leur a été demandé de supprimer toute allégation ou symbole mentionnant l’absence de phtalate sur l’étiquetage du dispositif, sur la notice d’utilisation, sur tout document d’information non promotionnelle ou tout document publicitaire. - ANSM

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Peut-on se fier aux allégations « sans » (« sans phtalates », « sans parabènes »…) ?”, ainsi que la transcription et le podcast associés.

 

 

 

Transcription de « Peut-on se fier aux allégations « sans » (« sans phtalates », « sans parabènes »…) ? »

Bonjour les parents verts et prudents !

Comment entourer vos enfants d’un environnement favorisant la santé.

Aujourd’hui, je réponds à la question de Mélanie, qui me demande mon avis sur les allégations marketing présentes sur les produits de consommation. Et dans cette vidéo, on va voir ensemble à quoi se fier pour diminuer les expositions préoccupantes des enfants.

 

Sortie d’A la recherche du savon magique

Bonjour à tous !

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo de mon défi « une vidéo par jour pendant 30 jours », afin de fêter la sortie d’À la recherche du savon magique. Je suis Guillaume. Sur cette chaine, je partage des conseils et des astuces pour vous aider à entourer les enfants d’environnements plus sains. Des environnements avec moins de pollutions et plus de nature. Si c’est votre première visite, alors je vous invite à télécharger mon guide offert. Ce guide vous donne les essentiels pour bien démarrer en santé environnementale pour parents. Le lien est notamment dans la description.

Aujourd’hui, je réponds à la question de Mélanie.« Peut-on se fier aux allégations « sans », du genre « sans phtalates » ou « sans parabènes » ? »

 

De multiples allégations

Merci pour ta question, Mélanie. Je crois que tu as raison de t’interroger sur ces types d’affirmations, qui proviennent souvent des fabricants eux-mêmes. J’ai en trouvé quelques autres du même type : « sans PVC », « hypoallergénique », « partenaire des maternités », « bouclier urbain », « formulé sous contrôle médical », « protège la peau des bébés », « sans additifs », « filière contrôlée », « 100% naturel », etc.

Certaines ont disparues, d’autres sont actuelles et d’autres sont probablement à venir. La situation est variable selon les pays et selon les produits.

L’idée ici, ce n’est pas de faire des procès d’intention, c’est juste de constater que ceux qui produisent ces affirmations présentent des biais significatifs.

 

allégations sans phtalates parabènes - magasin

 

Allégations «  », « sans parabènes »… : besoin d’un référentiel et d’un contrôle indépendant

Même en retenant l’hypothèse optimiste d’un fabricant à l’éthique irréprochable et conscient de ses biais, il est bien documenté qu’être au courant de ses biais n’en protège pas. Quand on sait qu’on a des biais et qu’on veut éviter leur influence, on applique une méthode appropriée. Typiquement, dans le cas que nous considérons ici, un choix fréquent consiste à répondre à un référentiel reconnu, puis de se soumettre à des contrôles par des organismes extérieurs et indépendant. A ma connaissance, ce n’est pas le cas des allégations mentionnées auparavant.

En ce sens, l’Ademe précise que « les démarches des entreprises étant variées, il en résulte une grande variabilité dans les autodéclarations. Contrairement aux écolabels, le respect des critères/ la conformité / véracité des allégations ne sont pas vérifiés par une tierce partie. » Et ainsi, les Inspections générales de la Santé (IGAS) et de l’environnement (CGEDD) donnent un exemple : « les allégations de type « sans parabène », largement employées par l’industrie des cosmétiques, sont uniquement commerciales. Elles ne préjugent pas de l’absence d’effet perturbateur endocrinien. »

 

Labels reconnus ou mention de fabricants ?

Choisir les produits répondant à un label reconnu permet de pouvoir se baser, à notre niveau de consommateur, sur un référentiel reconnu et contrôlé par un organisme indépendant. C’est notamment un des principes que je propose dans A la recherche du savon magique. Les critères et les exigences des labels sont généralement disponibles en ligne, ce qui permet d’apprécier leur niveau d’exigence respectif. En complément, on peut s’appuyer sur le recensement et l’analyse de l’Ademe. Je mets dans la description un lien vers la page correspondante.

Un autre problème avec les allégations du type « sans telle ou telle substance préoccupante », c’est que le consommateur n’est généralement pas informé sur le « avec telle ou telle substance » correspondant. En d’autres termes, on ne sait pas par quoi a été remplacée la substance éliminée. Comme le souligne Patrice Halimi, pour les indications « sans phtalates » ou « sans PVC », « ce type de mention provient des fabricants et ne donne pas d’indication sur les substituts choisis. ».

 

Zététique au supermarché

Au final, les allégations marketing présentes sur les produits me semblent être de bonnes occasions d’exercer son esprit critique, ce qui demande de bien se renseigner, au cas par cas. Dans Le Guide antitoxique de la grossesse, Laurent Chevallier va même plus loin : « Vous devez résister au marketing subtil mais insistant des industriels vous proposant différents types de crèmes et lotions comportant des mentions sans aucune valeur réglementaire ou scientifique ».

 

A la recherche du savon magique : de préférence dans une librairie physique

Voilà pour ces éléments de réponse. S’ils vous paraissent utiles, alors je vous invite à mettre un pouce bleu. Vous pouvez laisser un commentaire et surtout vous abonner en activant la cloche. C’est important, afin que YouTube comprenne que le contenu de cette chaîne est utile et favorise sa diffusion.

Je vous rappelle que je fais cette série de vidéos pour fêter la publication d’À la recherche du savon magique. Le livre est disponible dans toutes les bonnes librairies francophones. Je vous rappelle aussi que je vous offre un cadeau si vous l’achetez dans une librairie physique. Envoyez-moi une photo de votre ticket de caisse à l’adresse mail qui apparaît à l’écran et qui se trouve dans la description. Je vous enverrai une check-list pour agir sur les autres sources potentielles de polluants dans la salle de bain. Il s’agit donc d’un bon complément au livre pour réduire les expositions préoccupantes du quotidien.

 

Santé environnementale pour parents – la suite

Une bonne partie de ce défi de 30 jours est consacrée à répondre à vos questions. Donc vous pouvez m’indiquer en commentaire les questions que vous avez, en lien avec un problème ou une frustration, par rapport à l’environnement de vos enfants. J’essaye de faire un maximum de vidéos-réponses.

Voilà, je vous dis à demain pour la prochaine vidéo. Et en attendant, je vous invite à faire partie des parents verts et prudents. Des parents qui notamment appliquent leur esprit critique aux allégations marketing.

A demain !

 

Allégations sans phtalates ni parabènes - vignette

 

Références. Peut-on se fier aux allégations « sans » (« sans phtalates », « sans parabènes »…) ?

  • Halimi, Patrice. La Grande détox. Calmann-Lévy, 2015. Et aussi :
  • Chevallier, Laurent, et Claude Aubert. Le Guide antitoxique de la grossesse. Hachette Livre (Marabout), 2016. Et également :
  • Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), Inspection générale des affaires sociales (IGAS), et Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER). « La stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE) Evaluation de la mise en œuvre et propositions d’évolution », 2017. Notamment : lien. Et aussi :
  • Noley, Pierre, et Pierre Barles. « Ecol’Air – Les outils pour une bonne gestion de la qualité de l’air dans les écoles ». Ministère chargé de l’environnement – Ministère chargé de l’éducation – Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). 2018. Notamment : lien. Et également :
  • Agence de la transition écologique (ADEME). Labels Environnementaux. Notamment : lien. Et aussi :
  • Projet Fédératif Hospitalo – Universitaire lillois 1000 jours pour la santé. « Comment ne pas m’exposer aux produits toxiques ? ». 2020. Notamment : lien. Et également :
  • Document technique européen » sur les allégations sur les produits cosmétiques (Technical document on cosmetic claims). 2017. Notamment : lien.

Photos notamment par Consumerist Dot Com

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit

« 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

[aweber listid=3878455 formid=1512845692 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

[aweber listid=3878455 formid=54673424 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Attendez ! Ne partez pas sans votre mini-guide ! :) « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

 

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.