Santé enfants environnement - logo
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nutri-Score : bénéfices, limites, idées reçues, éclairages pour le « Toxi-Score », avec Serge Hercberg

Ces retards qui sont aujourd'hui pris dans la décision de mettre en place ce logo obligatoire pour l'Europe sont tout à fait liés à la pression des lobbies. - Serge Hercberg

L’objectif du Nutri-Score est de fournir un indicateur synthétique renseignant sur la qualité nutritionnelle globale de l’aliment d’un simple coup d’œil. - Serge Hercberg

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Nutri-Score : bénéfices, limites, idées reçues, éclairages pour le « Toxi-Score », avec Serge Hercberg”, ainsi que le podcast associé et quelques points clés de l’échange, selon moi.

 

 

 

Présentation de Serge Hercberg, père du Nutri-Score

Bonjour les parents verts et prudents,

Aujourd’hui j’échange avec Serge Hercberg. Serge est Professeur émérite de Nutrition à l’Université Sorbonne Paris Nord. Il a notamment présidé le Programme national nutrition santé (PNNS) pendant plus de 18 ans. Côté librairie, il est l’auteur de Mange et tais-toi, publié en 2022.

On discute principalement du Nutri-Score, de ses points forts, de ses limites, de certaines idées reçues, et aussi des liens qu’on peut faire avec le projet français de « Toxi-Score », un score caractérisant la présence de substances préoccupantes.

Voilà, j’espère que vous y trouverez des choses utiles. Et je vous amène Serge Hercberg.

 

NB : dans le cadre de cet échange, la personne interviewée s’exprime à titre personnel, intuitu personae, et ne vise à représenter aucun de ses organismes d’affiliation. Les points de vue exprimés ne reflètent pas nécessairement les décisions ou la politique déclarée de ces organismes.

 

Du Nutri-Score au "Toxi-Score", avec Serge Hercberg - Vignette YouTube

 

Quelques points clés selon moi, issus de la vidéo « Nutri-Score : bénéfices, limites, idées reçues, éclairages pour le « Toxi-Score », avec Serge Hercberg » 

  • Aujourd’hui professeur émérite à l’Université Sorbonne Paris Nord, Serge Hercberg a articulé sa carrière autour de deux grands rôles :
    • chercheur, notamment en tant que médecin épidémiologiste et nutritionniste dirigeant une unité de recherche Inserm/Inrae/CNAM/Université Sorbonne Paris Nord ;
    • acteur de santé publique, notamment en tant que président du Programme national nutrition santé (PNNS) pendant plus de 18 ans (2001 – 2019).
  • Le Nutri-Score est un logo nutritionnel, que l’on peut trouver sur la face avant des emballages des produits alimentaires. Ce logo a deux objectifs principaux :
    • permettre aux consommateurs, de façon simple et compréhensible pour tous, de reconnaître la qualité nutritionnelle des aliments, et ainsi de pouvoir les comparer entre eux au sein d’une même catégorie ;
    • inciter les industriels à améliorer la composition nutritionnelle des leurs produits, afin de mieux se positionner par rapport à leur concurrent. Par exemple : par des reformulations ou par des innovations.
  • Puisqu’il est apposé à l’avant des produits, le Nutri-Score participe à contrebalancer l’influence du marketing visuel. Ceci est un autre point fort, car le marketing visuel peut parfois être trompeur quant à la qualité nutritionnelle des produits alimentaires.

 

Méthode de calcul publique

  • Le Nutri-Score s’appuie sur les données de composition dont l’affichage est obligatoire. Et comme la méthode de calcul est publique, chacun peut vérifier le Nutri-Score d’un produit.
  • Sur ces aspects, ce sera beaucoup plus difficile pour le projet français de Toxi-Score. En effet, la composition de nombreux produits de consommation courante est peu connue ou inconnue.
  • Toute mesure de santé publique, même si son utilité est scientifiquement démontrée de manière robuste, peut être perçue par certains opérateurs privés comme contraire à leur intérêt. Dans ce contexte, des lobbies tentent souvent d’influencer la décision publique.
  • Le Nutri-Score se focalise sur la qualité nutritionnelle des aliments. Il ne prend pas en compte toutes les dimensions liées à la santé. Par exemple : caractère ultra-transformé, présence de résidus de pesticides, de produits néoformés, de substances migrant depuis les emballages, etc.
  • À ce stade, ces différents aspects n’ont pas pu être intégrés au sein d’un même algorithme de calcul. Plusieurs raisons expliquent cette actuelle impossibilité. Par exemple : manque d’informations, risque de compensation en moyennant, chevauchement de notions, etc.

 

Rayon de supermarché avec des cookies, des gâteaux et des biscuits

 

D’autres critères d’intérêt à prendre en compte

  • D’autres critères d’intérêt peuvent être considérer au moment d’un achat. Par exemple : produits AOP, IGP, issu de l’agriculture biologique etc. C’est important de donner ces informations aux consommateurs, parce que cela leur permet de faire un choix multicritère personnalisé. En particulier, chaque personne attribuera une importance spécifique à chacun des critères d’intérêt considérés.
  • Depuis 2019, le Programme national nutrition santé (PNNS) recommande d’ « aller vers le bio ». Cette recommandation fait suite à des travaux du Haut Conseil de la santé publique (HCSP). En particulier, le HCSP s’est lui-même appuyé sur des travaux de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). La logique sous-jacente tient compte de travaux suggérant des risques pour l’environnement et, dans une moindre mesure, pour la santé humaine.
  • Les scores du type Nutri-Score ou « Toxi-Score » doivent être fondés sur la science, dans leur élaboration et dans leur validation.

 

————-

Voilà pour cet entretien intitulé « Nutri-Score : bénéfices, limites, idées reçues, éclairages pour le « Toxi-Score », avec Serge Hercberg« . S’il vous paraît utile, alors vous pouvez liker, vous abonner et clocher si vous ne l’avez pas encore fait. C’est notamment pour que YouTube favorise sa diffusion.

À bientôt !

 

Il est essentiel que l'élaboration et la validation d'un score soit basée sur la meilleure science disponible.

 

Bibliographie. Nutri-Score : bénéfices, limites, idées reçues, éclairages pour le « Toxi-Score », avec Serge Hercberg

  • Site Internet du Ministère français de la Santé. Nutri-score. Etudes et rapports scientifiques. Notamment : lien. Et aussi :
  • Site Internet Manger-Bouger. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS). Notamment : lien. Et également  :
  • Hercberg S, et al. The SU.VI.MAX Study: a randomized, placebo-controlled trial of the health effects of antioxidant vitamins and minerals. Arch Intern Med. 2004. Notamment : DOI. Et aussi :
  • Hercberg S, Galan P. Les leçons de SU. VI. MAX: bénéfices et effets délétères des micronutriments antioxydants: Lessons from SU. VI. MAX: Benefits and deleterious effects of antioxydant micronutrients. Médecine des maladies métaboliques 2009). Notamment : DOI. Et aussi :
  • Etude NutriNet-Santé : la nutrition et la santé. Notamment : lien. Et également :
  • 4e plan national santé-environnement (PNSE4). Notamment : lien. Et aussi :
  • WHO Regional Office for Europe. Manual to develop and implement front‑of‑pack nutrition labelling: guidance for countries on the selection and testing of evidence‑informed front‑of‑pack nutrition labelling systems in the WHO European Region. 2020. Notamment : lien. Et aussi :
  • Blog Nutri-Score de l’Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionelle (EREN) Inserm/Inrae/Cnam/Université Sorbonne Paris Nord. Notamment : lien. Et aussi :
  • Page LinledIn de Serge Hercberg. Notamment : lien. Et aussi :
  • Benamouzig D, Cortinas Muñoz, J. Des lobbys au menu: Les entreprises agro-alimentaires contre la santé publique. Liber/Raisons d’agir 2022. Et aussi :
  • Hercberg, S. Mange et tais-toi : Un nutritionniste face au lobby agroalimentaire. Humensciences 2022. Et aussi :
  • Mialon M. Big Food & Cie – Comment la recherche du profit à tout prix nuit à notre santé. Thierry Souccar Editions 2021.

Images notamment par Guillaume et Sayumi

 

 

Exemples de produits où pourrait figurer un Toxi-score

 

« Résumé enrichi » de cet échange portant notamment sur les liens possibles entre Nutri-Score et « Toxi-Score », avec Serge Hercberg

Voici un résumé de l’échange, produit par une intelligence artificielle (IA). J’y ai supprimé les « hallucinations » les plus évidentes et j’ai laissé les enrichissements introduits à partir des données collectées par l’IA.

 

Introduction – échange portant notamment sur les liens possibles entre Nutri-Score et « Toxi-Score », avec Serge Hercberg

Dans le paysage actuel de la santé publique et de la nutrition, l’importance des outils facilitant des choix alimentaires sains n’est plus significativement contestée sur le terrain de la science. Parmi ces outils, le Nutri-Score, notamment guidé par les recherches de l’équipe pilotée par Serge Hercberg, se distingue comme une avancée majeure.

Cette conversation enrichissante avec le professeur Hercberg révèle les multiples facettes et le potentiel de ce système d’étiquetage. Voici une exploration de son contenu.

Contexte et introduction au Nutri-Score

Serge Hercberg, professeur émérite de nutrition à l’Université Sorbonne Paris Nord, est un pionnier dans le domaine de l’épidémiologie nutritionnelle. Avec des décennies d’expérience à son actif, il a joué un rôle crucial dans la conception et le développement du Nutri-Score, un outil conçu pour simplifier la reconnaissance de la qualité nutritionnelle des produits alimentaires.

Définition et objectifs du Nutri-Score

Le Nutri-Score se présente comme un système d’information nutritionnelle, destiné à être affiché sur la face avant des emballages alimentaires. Il a deux objectifs principaux :

  1. Faciliter la comparaison entre les produits alimentaires, en offrant une visualisation immédiate de leur qualité nutritionnelle.
  2. Inciter les industriels à améliorer la composition de leurs produits, favorisant ainsi une offre plus saine sur le marché.

Dans le domaine de la santé environnementale, le projet français de Toxi-score pourrait adopter des objectifs fondés sur une logique similaire. Cela serait notamment cohérent avec la description issue du 4e plan national santé-environnement (PNSE4).

 

Rayon de supermarché avec des produits chimiques

 

Les Bénéfices potentiels du Toxi-Score

Le Nutri-Score offre plusieurs avantages significatifs :

  • Accessibilité. Il rend l’information nutritionnelle facilement accessible et compréhensible pour tous les consommateurs, éliminant ainsi les barrières de la complexité scientifique.
  • Stimulation de la concurrence positive. En mettant en lumière la qualité nutritionnelle des produits, il encourage les fabricants à innover et à améliorer leurs offres.
  • Prévention des maladies. En orientant les consommateurs vers des choix plus sains, le Nutri-Score contribue à réduire l’incidence des maladies liées à l’alimentation, comme par exemple l’obésité et le diabète.

Dans le domaine de la santé environnementale, le projet français de Toxi-score pourrait produire des avantages du même type. Par exemple : rendre accessible une information peu ou pas disponible, inciter les fabricants à retirer des substances préoccupantes de leurs produits. Ou encore : orienter vers des achats favorisant la santé.

Impact sur la santé publique

En facilitant des choix alimentaires éclairés, le Nutri-Score joue un rôle important dans la prévention des maladies chroniques et l’amélioration de la santé globale des populations.

Une autre source d’inspiration pour le Toxi-score, découlant d’une contribution majeure du Nutri-Score selon Serge Hercberg, c’est sa capacité à réduire les inégalités sociales en matière de santé. En offrant une information claire et directe, il aide particulièrement les populations vulnérables et défavorisées, qui souffrent souvent d’un accès limité à une information santé de qualité.

Réponse aux défis de l’industrie alimentaire

Face aux tactiques de marketing parfois trompeuses de l’industrie alimentaire, le Nutri-Score agit comme un antidote puissant, mettant en lumière la véritable valeur nutritionnelle des produits. Ces aspects sont également transposables au projet français de Toxi-Score.

 

Exemple d'assemblée parlementaire

 

Adoption et défis

Bien que le Nutri-Score offre de nombreux avantages, son adoption n’a pas été exempte de défis. Certains de ces défis perdurent encore aujourd’hui sur certaines dimensions du projet. Par exemple : aspect obligatoire, adoption par d’autres pays, etc. La résistance de certains secteurs de l’industrie alimentaire et la nécessité d’une réglementation plus exigeante sont associés à des obstacles significatifs.

Concernant le Toxi-Score, selon Serge Hercberg, s’il est perçu comme menaçant les intérêts de certains acteurs industriels, alors il est probable qu’il sera l’objet d’actions de lobbying.

Le rôle des experts et des consommateurs

Serge Hercberg souligne que le succès du Nutri-Score dépend aussi de l’engagement des différents acteurs de santé. Par exemple : des consommateurs, des associations et des experts en nutrition. En adoptant et en promouvant ce système, ils peuvent exercer une pression significative sur les industriels pour qu’ils adoptent des pratiques plus transparentes et responsables.

Conclusion : vers un environnement alimentaire plus sain

Le Nutri-Score se positionne comme un instrument essentiel pour un environnement plus sain. Le Toxi-Score pourrait aussi contribuer à cet objectif.

En simplifiant la complexité des informations nutritionnelles et en mettant en évidence les bons choix alimentaires, le Nutri-Score a le potentiel de transformer radicalement les comportements d’achats des consommateurs. Pour approfondir le sujet et exploiter pleinement le potentiel du Nutri-Score, plusieurs mesures peuvent être envisagées et inspirer le projet de Toxiscore. Par exemple :

Collaboration Internationale

Le modèle du Nutri-Score pourrait être adopté dans d’autres pays, comme c’est déjà le cas au sein de certains pays de l’Union Européenne. Cela contribuerait à créer un standard international de référence pour l’évaluation nutritionnelle des produits alimentaires.

 

Un chercheur qui travaille sur le Toxi-score - Serge Hercberg

 

Recherche continue

La recherche doit continuer pour raffiner et améliorer le Nutri-Score. L’objectif est de s’assurer qu’il reste scientifiquement valide et reflète les dernières découvertes en nutrition et santé publique.

Toutefois, la route vers une adoption universelle du Nutri-Score n’est pas dénuée d’obstacles. Le principal défi réside dans la résistance de l’industrie alimentaire, qui pourrait percevoir ce système comme une menace envers la rentabilité de ses produits les moins sains.

Conclusion sur la vidéo « Nutri-Score : bénéfices, limites, idées reçues, éclairages pour le « Toxi-Score », avec Serge Hercberg« 

En résumé, le Nutri-Score représente une avancée significative dans les efforts pour améliorer la santé publique par une meilleure nutrition. Si ses défis ne sont pas négligeables, les bénéfices potentiels justifient pleinement les efforts continus pour son développement et son implémentation. Avec le soutien des gouvernements, des professionnels de la santé, et des consommateurs, le Nutri-Score peut devenir un pilier central dans la lutte contre les maladies liées à l’alimentation et la promotion d’une vie saine pour tous, à l’international.

Les retours d’expérience accumulés peuvent éclairer le projet de Toxi-Score français, selon Serge Hercberg. Par exemple : se baser sur la meilleure science disponible pour élaborer et valider le score, se préparer à contrer l’influence des lobbies industriels, notamment en s’appuyant sur le soutien de différents types d’acteurs sociétaux. Notamment : associations de consommateurs et sociétés savantes.

 

Logo Santé enfants environnementVous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit (pdf, mp3)

7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Logo Santé enfants environnementRecevez gratuitement le guide (pdf, mp3) 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Attendez ! Ne partez pas sans votre mini-guide ! :) « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

 

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement Les essentiels por débuter : « 7 moyens simples pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.