Laissez un peu couler l’eau du robinet le matin – Polluants chimiques, Anne-Corinne Zimmer

Vous n’avez qu’une chance, une seule, de développer un cerveau. Les atteintes subies par un cerveau en développement, sont susceptibles de perdurer chez cet enfant pour le reste de sa vie. - Anne-Corinne Zimmer

La majorité des polluants chimiques n’a été jusqu’à présent qu’insuffisamment étudiée, nous n’avons qu’une compréhension très incomplète des effets nocifs de chacun d’eux. Alors que les effets toxiques des nouveaux produits chimiques doivent être examinés, de telles informations n’étaient pas exigées au moment où la plupart des produits chimiques industriels actuellement utilisés ont été introduits. - Anne-Corinne Zimmer

Bonjour à tous,
Voici une nouvelle vidéo publiée sur la Chaîne YouTube Santé des enfants et environnement, intitulée “Laissez un peu couler l’eau du robinet le matin – Polluants chimiques, Anne-Corinne Zimmer”, ainsi que la transcription associée.

 

 

 

Transcription. Laissez un peu couler l’eau du robinet le matin – Polluants chimiques, Anne-Corinne Zimmer

Bonjour à tous. Je suis Guillaume et bienvenue dans cette vidéo Santé des enfants et environnement, où je vais partager avec vous une nouvelle bonne pratique visant à réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien.

Elle est directement issue du livre d’Anne-Corinne Zimmer, « Polluants chimiques : Enfants en danger » qui, à ma connaissance, est l’un des tout premiers livres en français consacré à la santé environnementale des enfants.

Et cette bonne pratique, c’est, laisser couler l’eau froide quelques instants le matin avant de la consommer. Cette recommandation s’applique tout particulièrement si vous utilisez l’eau du robinet pour faire les biberons de votre bébé. En effet, les jeunes enfants sont très vulnérables face aux polluants.

 

Migration de métaux vers l’eau depuis les tuyaux

L’auteur explique que certaines substances toxiques, issues des tuyaux du réseau privé de distribution, peuvent migrer dans l’eau qui y a stagné toute une nuit. Ça peut être notamment le cas de métaux toxiques comme le plomb.

Chez moi, cette recommandation fait écho à ma toute première journée de travail ; jeune diplômé, j’ai débuté dans l’appui à la production d’eau potable, à Valenciennes. Je me souviens, en arrivant le matin, j’étais venu remplir ma gourde au robinet de l’entrée du centre régional, et la personne de l’accueil, je crois un peu amusée par ce qu’elle considérait probablement comme un manque de culture générale sur la distribution d’eau, m’avait gentiment conseillé de laisser couler « 1 à 2 litres d’eau » si j’étais la première personne le matin à utiliser le robinet.

 

Attendre le changement de température

Quelques temps plus tard, j’ai posé la question aux opérateurs techniques de la distribution d’eau potable. Ils ont raffiné un peu la pratique, notamment en la rendant adaptable au cas par cas. Puisqu’on ne veut pas consommer l’eau qui a stagné dans les tuyaux du réseau privé, on peut laisser couler la première eau du matin, jusqu’à ressentir un changement de température. Ce changement de température indique qu’il s’agit à présent de l’eau qui circulait dans les tuyaux du réseau public. En général, cette eau s’avère plus fraîche.

Anne-Corinne Zimmer précise que cette bonne pratique était recommandée par les autorités sanitaires de l’époque (2007). Et également, et aujourd’hui encore, on retrouve cette recommandation sur le site du ministère de la Santé.

« Laisser couler l’eau avant de la consommer lorsqu’elle a stagné dans les canalisations, de quelques secondes à une à deux minutes (en cas de stagnation prolongée, après plusieurs jours d’absence, par exemple) »

Et d’ailleurs, juste en dessous sur leur site, on trouve notamment une autre bonne pratique. Il semble aussi important de partager autour de nous.

 

Pas d’eau chaude du robinet pour les biberons

« Utiliser l’eau du réseau d’eau froide pour la boisson, la préparation ou la cuisson des aliments. Une température élevée peut favoriser le transfert dans l’eau des métaux qui constituent les canalisations et la dégradation de la qualité bactériologique ». En particulier, pas d’eau chaude du robinet pour faire des biberons.

Voilà pour cette bonne pratique de santé environnementale pour parents. Si vous souhaitez progresser sur ce sujet et que vous vous demandez par où commencer, je mets dans la description un lien vers un guide. Je l’ai notamment conçu pour accompagner vos premiers pas. En particulier, il est en téléchargement libre.

Et moi je vous donne rdv à la prochaine vidéo. J’y partagerai notamment une nouvelle bonne pratique pour réduire l’exposition de vos enfants aux polluants du quotidien.

A bientôt.

 

Enfants Polluants chimiques Zimmer - vignette

 

Références. Laissez un peu couler l’eau du robinet le matin – Polluants chimiques, Anne-Corinne Zimmer

  • Zimmer, Anne-Corinne. Polluants chimiques – Enfants en danger. Les Éditions de l’Atelier, 2007 (édition augmentée en 2009). Et aussi :
  • Ministère français en charge de la Santé. Eau du robinet. Notamment : lien. Publié le 10/10/2014. Notamment mis à jour le 13/07/2021.

Vous avez aimé cet article ? Alors entrez votre prénom et votre email pour recevoir d’autres conseils, et notamment le guide gratuit « 7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses »

[aweber listid=3878455 formid=1512845692 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez les bonnes pratiques qui protègent les enfants !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Ces articles pourraient vous intéresser aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses »

[aweber listid=3878455 formid=54673424 formtype=webform]

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Pour me suivre
Articles populaires

 

S’ABONNER AUX ARTICLES

Autres éclairages

Entrez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement le guide « 7 moyens simples et rapides pour réduire l’exposition de vos enfants aux substances chimiques dangereuses »

Moi aussi je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais revendue. En vous inscrivant ici, vous acceptez cette politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.