Une grossesse au naturel, c’est plus malin (1/3)

Prenez soin d’achever les travaux de rénovation et d’aménagement longtemps avant l’arrivée de votre enfant. La peinture doit avoir eu le temps de sécher, les meubles ne doivent plus dégager de substances toxiques et la pièce doit avoir été longtemps et durablement aérée. Ne vous lancez pas dans une décoration de dernière minute. – Pr René Frydman

L’Institut national américain du cancer se dit préoccupé par le fait que les bébés naissent en quelque sorte « pré pollués ». – Dr Laurent Chevallier 

 

Chronique du livre « La grossesse au naturel, c’est malin »

Grossesse naturelle malin

de Mélanie Schmidt-Ulmann, 224 pages, publié en 2014

 

Mélanie Schmidt-Ulmann est consultante en parentalité naturelle. Elle est diplômée de l’Institut Hildegardien et possède une spécialisation dans l’utilisation des Fleurs de Bach (agréée Bach Foundation Registered Practitioners).

Ce livre présente les dangers du mode de vie moderne pour la grossesse, ainsi que les options naturelles qui permettent de se protéger. Il fait l’objet d’une chronique en trois parties. Cet article est le premier article de la chronique. Il porte notamment sur les écolabels et la préparation de la chambre d’enfants. 

 

Quelques informations et points de vue intéressants, concernant la thématique « Santé des enfants et environnement »

Voici une liste d’informations et de points de vue issus du livre, en lien avec la thématique « Santé des enfants et environnement », et que je souhaite partager avec vous.

  • Pour la grande majorité des gênes classiques de la grossesse (constipation, nausées, brûlure d’estomac, crampes…), des solutions entièrement naturelles permettent d’obtenir un soulagement significatif ou complet. Pour chaque gêne, il existe souvent plusieurs astuces : puisque chaque femme enceinte est unique, chaque astuce pourra être testée pour trouver la plus efficace.
  • A l’arrivée d’un enfant, les parents souhaitent souvent mener des travaux de renouvellement dans certaines pièces, et tout particulièrement dans la future chambre d’enfant. Ces travaux sont classiquement la source d’émissions de polluants préoccupants : plomb, particules en suspension, composés organiques volatiles… Ces polluants peuvent avoir un impact plus élevé sur le fœtus et le nourrisson.
  • Cuire des aliments à de fortes températures fait apparaître des substances préoccupantes. Certaines d’entre elles peuvent être particulièrement toxiques pendant la période de la grossesse.
  • En plus d’un impact environnemental réduit, classiquement, le référentiel d’un label écologique comprend l’exclusion des substances considérées comme les plus préoccupantes. Ce type de label a donc aussi une utilité en santé environnementale.
  • Les recommandations présentées dans ce livre comprennent :
    • privilégier les aliments issus de l’agriculture biologique, frais, locaux, de saison et peu transformés ;
    • exclure l’alcool et le tabac ;
    • choisir des cosmétiques sans parabènes. Les parabènes sont des conservateurs dont le nom commence souvent par méthyl, éthyl, propyl…
    • éviter d’utiliser des désodorisants d’intérieur, combustibles et non combustibles : encens, bougies, sprays « assainissants »…
    • pour le ménage, privilégier les produits fabriqués à base de matières brutes naturelles : vinaigre blanc, citron, bicarbonate… À défaut, choisir des produits industriels répondant aux exigences d’un label écologique, de préférence l’écolabel européen ;
    • filtrer l’eau du robinet ;
    • laisser les activités de bricolage aux amis ou aux autres membres de la famille ;
    • exclure l’automédication.

 

Grossesse naturelle malin1

 

Quelques extraits en lien avec la thématique « Santé des enfants et environnement »

Être une future maman nature signifie d’abord être actrice de sa grossesse, de son accouchement : être à l’écoute de sa future maternité et se faire confiance, choisir de bons produits naturels, une alimentation à haute valeur nutritionnelle, puis choisir un mode naturel pour accueillir Bébé : portage physiologique, massage, allaitement à la demande, attachment parenting…

Si, pour diverses raisons (économiques, situation géographique, etc.), vous ne pouvez pas être une maman 100 % nature, choisissez les quelques thèmes qui vous parlent le plus. Toutes les mamans natures sont différentes mais elles font rimer maternité et nature sur ce qui leur tient le plus à cœur.

En France, la plupart des patientes accouchent à l’hôpital ou en clinique et cela me semble de loin le plus raisonnable, car certaines urgences obstétricales sont imprévisibles, peuvent survenir même si la grossesse s’est déroulée normalement et nécessitent une prise en charge dans les minutes qui suivent la naissance. Cependant, l’hôpital a de nets progrès à faire pour accueillir les femmes qui optent pour un accouchement physiologique (naturel). La préparation à l’accouchement joue un rôle très important. Des parents informés et préparés ont une bonne idée du déroulement d’un accouchement. Ils sont plus sereins et participent activement au cours du travail et de l’accouchement (déambulation pendant le travail, choix de l’analgésie, position d’accouchement…).

Exemple des demandes « 100 % maman nature » acceptables dans n’importe quelle maternité… en restant réaliste, et en recourant à des formules comme « si c’est possible », « je préférerais » :

  • Environnement qui déclenche les hormones naturelles de l’accouchement : lumière tamisée, pénombre, chuchotements, respect de l’intimité, possibilité de « faire son nid » (apport d’objets personnel, coussins, photos…). […]
  • Essayer de garder votre périnée intact : application de compresses chaudes, massage du périnée par la sage-femme…
  • Possibilité de bouger, de changer de position pendant le travail.
  • Attendre avant de couper le cordon ombilical.
  • Mettre Bébé en peau à peau pour faciliter l’attachement mère/enfant.
  • Possibilité de commencer l’allaitement dans la demi-heure qui suit la naissance (l’une des 10 conditions posées par l’OMS et l’Unicef pour que la maternité soit un centre de soutien à l’allaitement maternel) : Bébé va chercher le sein tout seul, retrouver l’odeur de sa mère et boire le précieux colostrum.
  • Garder Bébé avec soi 24/24 à la maternité pour l’allaiter à la demande.

 Tout ce que vous avalerez pendant votre grossesse aura un effet sur votre bien-être et sur celui de votre enfant à naître.

Vos besoins alimentaires augmentent, certes, mais oubliez tout de suite le conseil de « manger pour deux » !

Oubliez la caféine : une consommation même modérée peut entraîner un retard de croissance fœtale et un risque accru de petit poids à la naissance, quelle que soit la source de caféine (thé, café, cola, chocolat, cacao et certains médicaments).

Modérez votre consommation d’aliments issus de l’industrie agro-alimentaire, trop salés, trop sucrés, trop gras et souvent « vides » de bons nutriments.

La certification d’agriculture biologique vous donne la certitude que les polluants sont réduits au minimum.

La cuisson entraîne des modifications biochimiques irréversibles dans les aliments qui y sont soumis. Certains composants essentiels disparaissent (minéraux, vitamines et fibres), d’autres apparaissent. La cuisson engendre un grand nombre de molécules complexes n’existant pas à l’état naturel. Les modifications induites par la chaleur sont d’autant plus importantes que la température est haute et que le temps d’exposition est long.

 

La seconde partie de cette chronique se trouve ici : Une grossesse au naturel, c’est plus malin (2/3)

 

Cette chronique met en avant l’importance de protéger les femmes enceintes et les enfants des substances préoccupantes, car les effets potentiels pourraient être graves et pérennes. Ce blog a pour mission de vous aider et de vous accompagner dans votre démarche ! Pour vos premiers pas, vous pouvez vous appuyer sur le guide gratuit téléchargeable ci-dessous.

Photo par Julie Kertesz

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 Commentaires

  1. Pingback: Une grossesse au naturel, c'est plus malin (2/3)

  2. Pingback: Une grossesse au naturel, c'est plus malin (3/3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.