Santé des enfants : préférer les vrais aliments aux produits industriels

Nos recommandations excluent tout type de malbouffe : boissons sucrées, bonbons, … Ces produits alimentaires ne sont pas faits pour la vie de tous les jours. Ils devraient être mangés à quelques occasions rares, voire pas du tout. – Ecole de santé publique de Harvard

Ne mangez rien que votre arrière-grand-mère ne reconnaitrait pas comme un aliment. – Michael Pollan

 

Bonjour à tous !vrais-aliments-sante-enfants

A l’occasion de l’article l’alimentation que je souhaite pour mes enfants, un des plus lus sur le blog, j’ai mis en avant que je privilégiais les « vrais aliments » aux « produits industriels ». Quand ce principe est évoqué autour de moi, je m’aperçois que ces deux termes renvoient à un contenu flou pour pas mal de personnes. Je le comprends d’autant mieux que cela a été longtemps le cas pour moi aussi. Cet article a pour objectif de clarifier ces deux notions, c’est parti !

 

Qu’entend-on par « vrais aliments ? »

 

Le terme « vrais aliments » désigne des aliments issus du monde vivant naturel, ceux qui poussent dans la terre ou sur des arbres par exemple.

Selon les auteurs, les vrais aliments comprennent :

  • soit uniquement des aliments bruts, c’est-à-dire tels qu’on peut les trouver directement dans la nature,
  • soit également des aliments bruts peu transformés : cuits sans excès, fermentés, découpés, … En particulier, les vrais aliments ne sont pas censés avoir subi de transformation chimique.

Pourquoi privilégier les vrais aliments ?

Pendant des millions d’années, les aliments de nos ancêtres ont été prélevés dans la nature : le corps humain y est bien adapté. Privilégier ce type d’aliments favorise le bon développement des enfants.

Dans ce cadre, un premier critère de choix pourrait être : « est-ce que mon arrière-grand-mère reconnaîtrait ceci comme un aliment ? »

 

Qu’entend-on par « produits industriels » ?

En matière d’alimentation, le terme « produits industriels » désigne des produits alimentaires fabriqués dans des usines, par des entreprises, à partir de vrais aliments et de substances de synthèse. Cette fabrication peut comporter des transformations (broyage, extraction de certaines composantes, cuissons à hautes températures, hachage, émulsification, pasteurisation, …), des mélanges, des ajouts de substances chimiques artificielles, etc.

 

produits-industriels-sante-enfants

 

Comment les produits industriels peuvent-ils perturber la santé des enfants ?

Plusieurs aspects font classiquement l’objet de préoccupations :

  1. Les produits industriels peuvent être riches en sucres ajoutés

La consommation excessive de ces sucres perturbe le fonctionnement de l’organisme. Elle est associée à de nombreuses maladies : diabète, obésité, cancer, etc.

  1. Souvent, les produits industriels sont conçus pour que leur consommation soit maximale

En particulier, certains produits industriels peuvent sur-stimuler le « circuit de la récompense » des enfants. Ce mécanisme naturel renforce certains comportements en procurant des sensations de plaisir. Les produits industriels très sucrés, très salés, très gras… sur-stimulent ce circuit et ont donc tendance à être consommés en excès. Des comportements addictifs pourraient apparaître chez certains enfants.

  1. Souvent, les produits industriels contiennent de nombreuses substances chimiques artificielles : colorants, conservateurs, exhausteurs de goût, édulcorants, émulsifiants, agents de texture, …

La toxicité de certaines de ces substances fait l’objet de préoccupations. Par ailleurs, les risques liés aux mélanges de substances chimiques sont peu connus et difficilement quantifiables.

  1. Les produits industriels peuvent être pauvres en micronutriments

Les transformations industrielles influencent la composition initiale des aliments, ce qui peut induire une perte de micronutriments : vitamines, minéraux, antioxydants, composés phytochimiques, … Par exemple, la teneur en vitamine C diminue avec la chaleur : des fruits en conserve contiennent donc moins de vitamine C que des fruits frais.

  1. Les produits industriels peuvent être pauvres en fibres alimentaires

Or les fibres présentent de nombreux bienfaits : contribution à l’établissement d’une flore bactérienne équilibrée, favorisation du transit intestinal, ralentissement de l’absorption des sucres, participation à l’atteinte de la satiété, …

  1. Les produits industriels peuvent contenir des graisses faisant l’objet de préoccupations : huiles raffinées riches en acides gras oméga 6, acides gras « trans » issus d’une hydrogénation partielle, …

 

Voici quelques exemples de produits industriels très transformés, dont la consommation pourrait être limitée chez les enfants : cookies, pizzas, sodas, bonbons, glaces, barres chocolatées, viennoiseries, etc.

 

Ce contenu a fait l’objet d’un livre pour enfants, réalisé en collaboration avec iamo’i’s. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page de présentation des Bons conseils de la Fée Sana.

Photos par *patrick et loonyhiker

Pour aller plus loin :

  • Pollan M. Manifeste pour réhabiliter les vrais aliments. Thierry Souccar Editions 2013.
  • Guilbaud S. Je ne mange pas de produits industriels : Haro sur la malbouffe ! Eyrolles
  • Chevallier L. Le livre antitoxique. Fayard
  • Gouget C. Additifs alimentaires danger ! Chariot d’Or
  • Hess-Halpern C. Malbouffe, polluants, additifs… Tout ce qu’on nous fait avaler – Le guide pour mieux consommer. Albin Michel
  • Programme national nutrition santé (PNNS) – http://www.mangerbouger.fr/PNNS.
  • Campbell C. Whole: Rethinking the Science of Nutrition. Benbella Books
  • Planck N. Real Food: What to Eat and Why. Bloomsbury Publishing PLC
  • Harvard T.H. Chan School of Public Health. The Nutrition Source – Kid’s Healthy Eating Plate – https://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/kids-healthy-eating-plate/ (consulté le 02/11/2016).
  • Johns Hopkins University – Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health – Center for a Livable Future – FoodSpan – http://www.foodspanlearning.org/ (consulté le 02/11/2016)
  • Taubes G. Pourquoi on grossit. Thierry Souccar
  • Blumenthal D, Gold M. Neurobiology of food addiction. Current Opinion in Clinical Nutrition & Metabolic Care 2010 ; 13-4 ; p 359–365 ; doi: 10.1097/MCO.0b013e32833ad4d4
  • Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES). Les acides gras trans – Présentation, sources et effets sur la santé. https://www.anses.fr/fr/content/les-acides-gras-trans (Mis à jour le 26/05/2016, consulté le 02/11/2016). Les contaminants chimiques de l’alimentation – Problématique et rôle de l’Anses – Quid des effets d’expositions simultanées à plusieurs substances ? https://www.anses.fr/fr/content/les-contaminants-chimiques-de-l%E2%80%99alimentation – (Mis à jour le 22/06/2016, consulté le 02/11/2016).
  • Cordain L, Eaton SB. Origins and evolution of the Western diet: health implications for the 21st century. Am J Clin Nutr 2005 : vol. 81 no. 2 341-354.
  • Seignalet J. L’alimentation ou la troisième médecine. Editions du Rocher. Edition revue et augmentée, 2012.
  • Servan Schreiber D. Anticancer. Robert Laffont
  • Chevallier L. Impostures et vérités sur les aliments. Fayard
  • Eaton SB, Konner M. Paleolithic nutrition. A consideration of its nature and current implications. N Engl J Med 312(5) : 283-9.
  • Cordain L. The Paleo Diet. John Wiley & Sons Edition révisée 2010
  • Jaminet P, Jaminet SC. Perfect Health Diet. Scribner
  • Carrera-Bastos P, Fontes-Villalba M, O’Keefe JH, Lindeberg S, Cordain L. The western diet and lifestyle and diseases of civilization. Research Reports in Clinical Cardiology 2 : 15–35. DOI: 10.2147/RRCC.S16919
  • Price W. Nutrition and Physical Degeneration. Benediction Classics
  • Lindeberg S. Food and western disease: health and nutrition from an evolutionary perspective. Wiley-Blackwell 2010
  • Minger D. Death by Food Pyramid. Primal Nutrition, Inc. 2014
  • Milton K. Hunter-gatherer diets – a different perspective. American Society for Clinical Nutrition
  • Programme national nutrition santé (PNNS). Gourmandises sucrées, gare aux excès ! – http://www.mangerbouger.fr/Le-Mag/Le-coin-des-bambins/Gourmandises-sucrees-gare-aux-exces (consulté le 02/11/2016). Equilibrer et varier son alimentation – http://www.mangerbouger.fr/Manger-Mieux/Que-veut-dire-bien-manger/Equilibrer-et-varier-son-alimentation (consulté le 02/11/2016).
  • Pollan M. Les règles d’une saine alimentation. Tresor cache
  • Guyenet S. The Hungry Brain: Outsmarting the Instincts That Make Us Overeat. Flatiron Books
  • Buettner D. Blue zones : Où vit-on mieux et le plus longtemps ? Ca m’intéresse
  • Planck N. Real Food: What to Eat and Why. Bloomsbury Publishing PLC
  • Ludwig D. The obesity crisis: Fake food vs real food – https://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/2012/09/21/the-obesity-crisis-fake-food-vs-real-food/ (consulté le 02/11/2016)
  • Évaluation de l’état des milieux et des risques sanitaires – Démarche intégrée pour la gestion des émissions de substances chimiques par les installations classées – rapport ref INERIS-DRC-12-125929-13162B – http://www.ineris.fr/centredoc/drc-guide-ers-2013-v4d-complet-lienscompact-1378197912.pdf
  • Ministère en charge de l’Agriculture. Effet cocktail » des contaminants – Évaluation des multi-expositions et gestion des mélanges de contaminants dans les aliments – 2012 – http://agriculture.gouv.fr/effet-cocktail-des-contaminants (consulté le 02/11/2016).
  • Conference BfR / DTU / Anses – Exposition aux mélanges de substances chimiques : Quels défis pour la recherche et l’évaluation des risques ? 2013.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :les produits industriels et la sante

3 Commentaires

  1. Pingback: Comment protéger les enfants des polluants issus des produits alimentaires industriels (1/4)

  2. Pingback: Comment protéger les enfants des polluants issus des produits alimentaires industriels (2/4)

  3. Pingback: Comment protéger les enfants des environnements obésogènes, avec Stephan Guyenet (4/5)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.