Santé des enfants et environnement : des citations qui pourraient vous inspirer – novembre 2018

Les citations, lorsqu’elles sont gravées dans la mémoire, vous donnent de bonnes pensées. –  Winston Churchill

.

Bonjour à tous ! citations sante enfants environnement

Vous le savez, je me suis lancé le défi de publier « une citation par jour » sur la page Facebook du blog.Ces citations sont celles que je croise spontanément au cours de mes recherches : voici une compilation de celles publiées pendant ces dernières semaines.

———————————–

 

Mettre en place un fonds inter-agences au niveau européen pour financer des études et travaux de recherche sur les risques sanitaires et environnementaux insuffisamment documentés et controversés, en appui à l’évaluation des risques. – « Pistes de réflexion » de l’Anses pour une alimentation saine et durable (2017)

25 États membres de l’Union européenne, dont la France, présentent des dépassements des normes pour la protection de la santé humaine pour les PM10 ou le NO2 en 2015. – Ministère en charge de l’environnement (2017)

Est-ce que nous avons commencé à réduire l’utilisation des pesticides ? La réponse est non

Est-ce que nous avons commencé à réduire l’utilisation des pesticides ? La réponse est non. – Nicolas Hulot, en 2018, le jour de sa démission du poste de ministre d’Etat en charge de l’environnement

La pollution de l’air représente un risque environnemental majeur pour la santé. – Organisation mondiale de la santé (OMS)

[Concernant la pollution atmosphérique,] nous sommes à la fin d’une longue période — trop longue diront certains — d’offre d’aide, de conseils et d’avertissements. – Karmenu Vella, Commissaire européen à l’environnement (2018)

Sans la rationalité sociale, la rationalité scientifique reste vide

Sans la rationalité sociale, la rationalité scientifique reste vide, sans la rationalité scientifique, la rationalité sociale reste aveugle. – Ulrich Beck

Douter de tout ou tout croire sont deux solutions également commodes, qui nous dispensent de réfléchir. – Henri Poincaré

[Concernant la pollution atmosphérique,] les normes actuelles appliquées en Europe et en France sont moins protectrices que les valeurs guides préconisées par l’OMS depuis 2005 et, en outre, des effets sanitaires ont été mis en évidence à des niveaux inférieurs à ces valeurs guides. Au vu des données actuelles, il ne semble pas exister pas de seuil en dessous duquel aucun effet sur la santé n’est attendu. – Anses (2017)

Environ 40 % des environnements intérieurs étudiés [par l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur] étaient contaminés par des moisissures, ce qui représente plus de 9 millions de logements à l’échelle nationale, parmi lesquels plus de 610 000 présenteraient des contaminations visibles de plus de 1m². – Plan d’actions sur la Qualité de l’Air Intérieur (PQAI)

Encourager les démarches volontaires pour réduire l’exposition à des substances dangereuses

Il faut également faire évoluer la législation et encourager les démarches volontaires pour réduire l’exposition à des substances dangereuses pour la santé et l’environnement, tel que le bisphénol A. – Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable 2015-2020

Les conditions de vie sur terre se sont plus transformées au cours de ce siècle que depuis le début de l’humanité. La question est aussi celle de la rapidité de ces changements et de la capacité des organismes humains à s’y adapter. – William Dab

Évidemment, le lait maternel semble idéal : facile à digérer, il apporte au bébé tout ce dont il a besoin. Il participe également au bon développement de ses défenses immunitaires et le protège contre les infections en lui fournissant les anticorps de maman. – Pr René Frydman

“Quelle planète laisserons-nous à nos enfants ?” et “Quels enfants laisserons-nous à notre planète ? »

Les adultes [sont] responsables du devenir des générations que la vie leur a confiées. Il ne suffit pas de se demander : “Quelle planète laisserons-nous à nos enfants ?” ; il faut également se poser la question : “Quels enfants laisserons-nous à notre planète ? » – Pierre Rabhi

Selon l’assurance-maladie, c’est 15 à 20 % de nos concitoyens (soit environ un Français sur six) qui, en 2011, ont été reconnus porteurs d’une affection de longue durée (ALD), autrement dit atteints d’une pathologie chronique sévère. – Pr Dominique Belpomme

Est-on vraiment obligée de se décolorer les cheveux ou de s’offrir un lissage brésilien lorsque l’on est enceinte ?… Pendant cette période, demandez-vous si tel ou tel produit est indispensable et ne gardez que l’essentiel. – Dr Patrice Halimi

Courir en ville sans penser à ce que l’on respire. – slogan de la campagne « Vivre dans un monde vivable » de France Nature Environnement (2016)

Les aliments sont faits pour nourrir, pas pour divertir ou pour exciter. – Kim John Payne

Le monde extérieur peut développer nos sens physiques et rallumer un sens du merveilleux, non ressenti depuis notre enfance. Il peut soutenir une meilleure santé, accroitre la créativité, fournir des opportunités de carrière et des opportunités d’affaires, et agir comme facteur de liens dans les familles et les communautés. – Richard Louv

Et combien de pesticides dans l’air ? Officiellement, personne n’en sait rien

Et combien de pesticides [dans l’air] ? Officiellement, personne n’en sait rien : il n’existe aucune obligation de mesurer leur présence dans l’air et, par là, aucune limite légale à leur présence. – François Veillerette

Certains perturbateurs endocriniens ont des propriétés toxicologiques qui rendent caduque la définition d’un seuil au-dessous duquel une exposition peut être considérée comme sans risque. – Déclaration de Berlaymont

Le déclin apparemment irrésistible du sperme s’observe sur une durée telle – seize ans, de 1989 à 2005 – que seuls des facteurs environnementaux semblent pouvoir l’expliquer. – Fabrice Nicolino

Et quand vous ne trouvez pas d’additifs, les fameux E-quelque chose, dans la liste d’ingrédients, n’allez pas croire que l’on n’a rien à ajouter : on peut toujours en balancer quelques-uns discrètement, sans rien dire aux consommateurs, et tout à fait légalement en plus. Ce sont les fameux « auxiliaires technologiques », une catégorie d’additifs qui n’a pas à figurer sur la liste d’ingrédients ! – Christophe Brusset

L’alerte est un élément clé dans une politique de santé environnementale

Loin d’être un phénomène marginal, l’alerte est un élément clé dans une politique de santé environnementale et plus largement de santé publique. Permettre une expression de l’alerte, notamment garantir l’éthique dans les lieux de production des connaissances et d’expertise, constitue donc un enjeu politique majeur. – André Cicolella

À l’avenir, les risques environnementaux sont susceptibles d’être reconnus comme dans le passé par des observateurs astucieux. Tenons-nous prêts. – R. W. Miller, de l’Institut national du cancer des États-Unis – extrait de la revue Pediatrics

Il semblerait que de 4 à 5 % des petits Français soient atteints de TDAH et 1/150 d’autisme. – Pr Philippe Grandjean

Se caler sur les États-Unis pour répartir le budget des nanos et limiter la part allouée à la prévention s’est imposé comme allant de soi. En décidant de les imiter, les responsables français se sont tout bonnement simplifié la tâche, tout comme ceux de l’UE, au mépris des règles élémentaires de prévention. – Roger Lenglet

Je raffole plus que jamais de la nature

Il se peut que ce soit la nostalgie du grand air, après en avoir été privée depuis si longtemps, mais je raffole plus que jamais de la nature. Je me souviens encore très bien qu’autrefois je n’ai jamais été autant fascinée par un ciel bleu éclatant, des oiseaux piailleurs, le clair de lune, les plantes et les fleurs. Ici, j’ai changé. – Anne Frank

Jusqu’à présent on pensait […] que de nombreuses pathologies causées par la pollution […] ne pouvaient pas se transmettre aux générations suivantes, le patrimoine génétique restant inchangé. On sait aujourd’hui que c’est faux. – Dr Laurent Chevalier

Telle est la tragédie de la modernité : comme les parents excessivement et obsessionnellement protecteurs, ceux qui essaient de nous aider sont souvent ceux qui nous font le plus de mal. – Nassim Nicholas Taleb

Cette médecine « objectiviste » (occidentale) héritée des Lumières (Descartes…) traite un organe, une maladie, mais pas l’origine du mal. À l’inverse, la médecine chinoise s’intéresse à l’ensemble, aux relations entre les différentes parties du corps ; c’est une vision holistique. Elle dit que, pour guérir l’enfant malade, il faut trouver la source de la maladie, la cause. – Erwann Menthéour

 

——————————-

Si ces citations vous ont plu, je vous invite à « aimer » la  page Facebook du blog. Cela vous permettra de recevoir une citation par jour. Cela contribuera également à diffuser les messages de santé pour enfants publiés sur ce blog. 

Et vous, quelles sont les citations qui vous inspirent le plus ? Il me semble qu’on a en a tous quelques-unes qui nous guident. Les vôtres pourraient apporter quelque chose aussi aux autres : partagez-les dans les commentaires !

Photo par Carina Ong

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.