Santé des enfants et environnement : des citations qui pourraient vous inspirer – avril 2019

Les citations, lorsqu’elles sont gravées dans la mémoire, vous donnent de bonnes pensées. –  Winston Churchill

.

Bonjour à tous ! citations sante enfants environnement

Vous le savez, je me suis lancé le défi de publier « une citation par jour » sur la page Facebook du blogCes citations sont celles que je croise spontanément au cours de mes recherches : voici une compilation de celles publiées pendant ces dernières semaines.

———————————–

.

Et si les praticiens traitaient davantage les symptômes que les causes réelles et profondes de la maladie ? – Dr Sauveur Boukris

Une petite dose de médicament ou d’hormone, sans effet à un moment donné du développement de l’enfant, peut avoir des effets dévastateurs quelques semaines plus tôt. – Theo Colborn

En moyenne, le nombre de spermatozoïdes dans le sperme humain a diminué de 50 % entre 1938 et 1990. Dans le même temps, le nombre de cancers du testicule a augmenté considérablement. – Al Gore

Deux priorités : la pollution de l’air et les risques chimiques liés aux pesticides et perturbateurs endocriniens

Parmi les constats sanitaires de l’impact de l’environnement sur la santé qui risquent de s’aggraver dans le futur, deux thématiques sont prioritaires : la pollution de l’air et les risques chimiques liés aux pesticides et perturbateurs endocriniens. – Haut Conseil de la santé publique (2017)

Le processus de développement du cerveau ne peut se faire que d’une manière bien spécifique et selon une chronologie précise. Si une substance chimique toxique interfère avec ces processus, le développement pourra être incomplet ou anormal, laissant alors peu de temps et de possibilités pour réparer ces dommages. En d’autres termes, vous n’avez qu’une chance, une seule, de développer un cerveau. – Anne-Corinne Zimmer

C’est l’individu qui, en se plaçant dans de meilleures conditions de vie, améliore « spontanément » son état de santé. – Bruno Comby

Compte tenu de l’utilisation massive et de la présence envahissante des substances toxiques, leurs effets doivent être portés à la connaissance de tous. – Debra Lynn Dadd

Les pathologies ou décès attribuables aux polluants ne surviennent pas avec une étiquette permettant de les identifier comme tels. – Rémy Slama

Il est difficile de trouver un juste équilibre entre l’alarmisme et la négligence. – William Dab

Les couches lavables reviennent en force. Les plus : […] un meilleur respect de l’épiderme (indemnes de produits chimiques, les fibres de coton sont hypoallergéniques, naturelles et laissent respirer la peau. – Pr René Frydman

En vérité, la seule explication possible à l’accroissement du nombre des cancers est celle de la dégradation de notre environnement. – Pr Dominique Belpomme

Nous faisons partie d’un écosystème, de la nature qui nous entoure. Ce qui a un impact sur elle a un impact sur nous

Nous faisons partie d’un écosystème, de la nature qui nous entoure. Ce qui a un impact sur elle a un impact sur nous. – Dr Patrice Halimi

Lors de mes ateliers avec des parents, je les invite à créer une image mentale de la chambre de leurs enfants. Rejoignez-les dans cet exercice mental, et identifiez la forme la plus évidente de désordre. La réponse est, généralement, « les jouets ». – Kim John Payne

Une vie plus intensément vécue par nos sens

Beaucoup d’entre nous désire une vie plus intensément vécue par nos sens. Dans son interprétation la plus large, le syndrome de manque de nature est une conscience atrophiée, une capacité diminuée à trouver un sens à la vie qui nous entoure, quelle que soit la forme qu’il puisse prendre. Le rétrécissement de nos vies a un impact direct sur notre santé physique, mentale et sociétale. – Richard Louv

Entre 25 et 75 % des pesticides [épandus dans les champs] se retrouvent dans l’atmosphère, envolés dès leur application ou se volatilisant à partir du sol ou de la végétation. – François Veillerette

En France, par exemple, plusieurs études indiquent un accroissement constant des cas de cryptorchidie – un ou deux testicules non descendus – et d’hypospadias – pathologie entraînant une ouverture de l’urètre à un endroit inhabituel. Il semble que l’on puisse parler d’une moyenne de 6 % de cryptorchidie chez les nouveau-nés d’Europe. – Fabrice Nicolino

En 2013, 3 % des lots contrôlés par l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) dépassaient les limites permises par la législation. Or, ces limites sont définies molécule par molécule, d’après des tests faits sur des souris, sans tenir compte des effets de synergie et cumulatifs induits par les cocktails ingurgités sur les humains. Et puis je m’interroge beaucoup sur les méthodes d’analyse de l’EFSA, parce que nous, nous trouvons beaucoup plus de 3 % de lots à problèmes. – Christophe Brusset

Les lobbies privés pèsent sur les organismes publics, y compris ceux qui devraient être au-dessus de tout soupçon, comme l’OMS et le CIRC, et influencent les scientifiques eux-mêmes, via leurs propres financements directs et indirects. – André Cicolella

Les fabricants réclament généralement des preuves irréfutables de toxicité

Les fabricants réclament généralement des preuves irréfutables de toxicité, car la mise en cause d’un de leurs produits risque de provoquer une baisse de leur chiffre d’affaires et une perte de parts de marché. Pendant cinquante ans, de puissants intérêts économiques se sont ainsi opposés à l’interdiction des additifs à base de plomb dans l’essence. – Philippe Grandjean

Les additifs sont les conservateurs, colorants, émulsifiants, exhausteurs de goût, etc. ajoutés aux aliments dénaturés pour les colorer, leur donner du « goût » et prolonger leur durée de vie. Or ils sont insuffisamment étudiés, et plus particulièrement en ce qui concerne la femme enceinte et son enfant. – Dr Laurent Chevallier

Les nanoparticules insolubles ou peu solubles sont les plus préoccupantes et plusieurs études ont démontré que certaines peuvent franchir les différentes barrières de protection des organismes vivants. Ainsi, ces nanoparticules inhalées peuvent se retrouver dans le sang en ayant franchi tous les mécanismes de protection respiratoire ou gastro-intestinale et se distribuer ainsi dans les différents organes et s’accumuler à certains sites spécifiques. Elles peuvent voyager le long des nerfs olfactifs et pénétrer directement dans le cerveau tout comme elles réussissent à franchir les barrières cellulaires. – Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST)

C’est la population exposée aux nanos qui fait figure de cobayes

Les producteurs de nanos ont transgressé ces obligations [de tests de toxicité avant mise sur le marché], ce qui revient à dire que c’est la population exposée aux nanos qui fait figure de cobayes. – Roger Lenglet

Notre responsabilité n’est pas d’empêcher nos enfants de manger des bonbons ou, pire, de les priver d’anniversaires, mais c’est de veiller sur ce qui se passe à la maison, de leur expliquer, de leur montrer le chemin. – Erwann Menthéour

Prenez la catégorie santé. On « ajoute » sur la gauche, et on « supprime » sur la droite. Supprimer telle médication, ou telle autre contrainte contre nature – disons, le gluten, le fructose, les tranquillisants, le vernis à ongle ou toute autre substance de même type –, est une attitude plus robuste que d’augmenter le traitement, avec des effets collatéraux inconnus, inconnus en dépit des déclarations au sujet de « preuves » et de preuves à la noix. – Nassim Nicholas Taleb

Si une culture peut façonner les comportements d’un enfant, c’est parce qu’elle crée un champ sensoriel autour de lui. Cette biologie périphérique constituée d’odeurs, de chaleur, de toucher, de stimulations visuelles et sonores, de rythmes de sommeil, de toilette et d’alimentation, donne forme aux échanges entre la mère et l’enfant. – Boris Cyrulnik

Je m’enthousiasme pour tout ce qui a un rapport avec la nature

Est-ce parce que je n’ai pas mis le nez dehors depuis si longtemps que je m’enthousiasme pour tout ce qui a un rapport avec la nature ? – Anne Frank

Comme des passe-partout dans une serrure, [certaines substances] s’imbriquent dans les récepteurs des hormones à la surface des cellules et entraînent une réponse peut-être inopportune. D’autres bloquent les récepteurs et empêchent les hormones, les vraies, de faire leur travail. D’autres encore dérangent l’expression de certains gènes ou importunent les mécanismes qui permettent de véhiculer les hormones ou d’en réguler les quantités. – Stéphane Horel

Dans les pays développés, on est passé d’une pollution bactériologique à une pollution industrielle, et aujourd’hui, à une pollution chimique. Cette dernière pose de nouveaux défis aux professions sanitaires, car elle est difficile à évaluer et à prévoir. – Pr Jean-François Narbonne

Le principe de précaution comme le bon sens recommanderaient donc, en attendant d’en savoir davantage, de ne plus mettre sur le marché des produits de consommation non testés et, a minima, de les limiter aux produits véritablement indispensables. – Pr Francelyne Marano

Ne pas corriger les injustices futures, c’est rester aveugle à un fait d’importance : ce sont l’intelligence et l’ingéniosité humaines qui ont généré et produit ces vastes ensembles de substances non testées et potentiellement dangereuses. En toute logique, l’intelligence et l’ingéniosité humaine devraient donc permettre de trouver un moyen de contrôler et d’éliminer leurs conséquences déplorables. Si nous refusons d’agir, les générations futures pourraient bien se retrouver incapables de le faire : il leur manquera l’intelligence ; il leur manquera l’ingéniosité – à tout jamais. – Pr Barbara Demeneix

Il ne faut jamais manger ce qui est brûlé, donc noir, cela s’avère très cancérigène. Consommer 3 centimètres de croûte carbonisée équivaut à fumer 200 cigarettes. Éliminez systématiquement avec un couteau ces fragments toxiques. – Dr Frédéric Saldmann

Des produits totalement étrangers à l’expérience biologique

Un flot continuel de produits chimiques nouveaux sort des laboratoires : près de 500 par an aux États-Unis. Ce chiffre est effrayant, et ses implications difficiles à saisir : 500 nouveaux produits totalement étrangers à l’expérience biologique, auxquels l’homme et l’animal doivent s’adapter tant bien que mal chaque année ! – Rachel Carson

Peut-on dire que les jeunes n’ont jamais été aussi éloignés de la nature qu’en ce moment ? Malheureusement oui, la génération actuelle s’identifie à la vie urbaine, à la consommation effrénée. – François Cardinal

En s’enfermant dans de faux débats scientifiques interminables, il devient facile de ne jamais prendre, ou alors avec retard, la moindre décision. – Stéphane Foucart

.

——————————-

Si ces citations vous ont plu, je vous invite à « aimer » la  page Facebook du blog. Cela vous permettra de recevoir une citation par jour. Cela contribuera également à diffuser les messages de santé pour enfants publiés sur ce blog. 

Et vous, quelles sont les citations qui vous inspirent le plus ? Il me semble qu’on a en a tous quelques-unes qui nous guident. Les vôtres pourraient apporter quelque chose aussi aux autres : partagez-les dans les commentaires !

Photo par Carina Ong

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.