Santé des enfants : 10 choses à savoir sur les moisissures à la maison

De nombreux logements sont concernés par des problèmes de moisissures. Il s’agit de champignons microscopiques qui colonisent de multiples supports (bois, tissus, etc.) et se développent dans un environnement humide.[…] environ 40 % des environnements intérieurs étudiés [par l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur] étaient contaminés par des moisissures, ce qui représente plus de 9 millions de logements à l’échelle nationale, parmi lesquels plus de 610 000 présenteraient des contaminations visibles de plus de 1m². Plan d’actions sur la Qualité de l’Air Intérieur (PQAI)

 

Bonjour à tous !moisissures-sante-enfants-environnement

En faisant quelques recherches sur la présence de moisissures dans les environnements intérieurs, j’ai trouvé un article synthétique [1] sur le site Internet de l’Agence américaine de protection de l’environnement (United States Environmental Protection AgencyUSEPA). Son contenu me semble intéressant à partager : en voici une traduction !

 

  1. Les effets sanitaires potentiels et les symptômes associés à une expositions aux moisissures comprennent des réactions allergiques, de l’asthme et d’autres problématiques respiratoires.
  2. Il n’y a pas de manière très pratique d’éliminer des environnements intérieurs toutes les moisissures et tous leurs spores ; en intérieurla manière de contrôler la croissance des moisissures est de maîtriser l’humidité.
  3. Si les moisissures sont un problème à la maison ou à l’école, vous devez nettoyer les surfaces impliquées et éliminer les sources d’humidité.
  4. Mener à bien les travaux nécessités par certains types de sources d’humidité : fuites sur tuyau, infiltrations d’eau de pluie, …
  5. Diminuer la croissance de moisissures en maintenant l’humidité intérieure entre 30 et 60%.
    • assurer une bonne ventilation vers l’extérieur à proximité des sources d’humidité classiques : salles de bain, séchoirs à linge, …
    • utiliser des climatiseurs et des déshumidificateurs ;
    • augmenter vos temps d’aération des pièces de la maison ;
    • utiliser une hotte aspirante pendant la cuisson des aliments.
  6. Nettoyer puis sécher les meubles et matériaux de construction humides ou mouillés sous 24 – 48 heures, afin d’empêcher la croissance de moisissures.
  7. Éliminer les moisissures des surfaces dures avec de l’eau et un détergent, puis sécher complètement. Les matériaux absorbants, comme certaines dalles de plafond, s’ils présentent des moisissures, pourraient devoir être remplacés.
  8. Eviter la condensation : réduire le potentiel de condensation sur des surfaces froides (ex : fenêtres, tuyaux, murs avec un côté à l’extérieur, le toit, les sols) en augmentant l’isolation.
  9. Ne pas installer de moquette dans les zones où existe un problème répétitif de moisissures.
  10. Les moisissures peuvent être trouvées n’importe où ; elles peuvent grandir virtuellement sur tout type de substance, à partir du moment où de l’humidité est présente. Il existe des moisissures qui peuvent se développer sur du bois, sur du papier, sur des tapis et sur des aliments.

 

Avec deux enfants en bas âge, chez nous la machine à laver tourne presque tous les jours 😉 Comme je sèche le linge avec un séchoir, l’humidité est un véritable enjeu dans notre petit appartement parisien. Peut-être que certains d’entre vous ont ou ont eu à gérer ce type de contraintes : je suis preneur de vos astuces, partagez-les dans les commentaires !

Photo par Thomas Anderson

 

Référence :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 Commentaires

  1. Sophie

    Je vis dans un petit appartement avec deux enfants de quelques années. Je gère comme je peux : j’évite de faire plu sieurs lessives le même jour (donc ça tourne tous les jours, oui ), j’essaye d’être (un peu) moins stricte sur la propreté et remettre certains vêtements plusieurs fois, j’ai deux séchoirs pour « diluer » l’humidité dans plusieurs pièces. Quand l’air est sec ca passe, sinon parfois j’en leve avec un sopalin l’humidité sur les fenêtres le matin…

    Répondre
  2. Guillaume (Auteur de l'article)

    Merci pour ton retour Sophie, avec pleins de conseils pratiques que je trouve très utiles et dans lesquels je me retrouve beaucoup.
    Je propose quelques compléments à ta la liste : sécher de préférence dans les pièces où se trouve une bouche d’aération et où personne ne dort (puis qu’on exhale de la vapeur d’eau), envisager la possibilité d’acheter un sèche linge.
    Vu notre petit appartement, à la naissance de notre seconde fille, on a orienté les propositions de soutien vers une participation financière pour l’achat d’une machine à laver « séchante », plutôt que vers des vêtements (priorisation des enjeux !). Je pense qu’on utilisera uniquement cette option pour les serviettes de toilettes et peut être le linge de lit (cf. consommation d’électricité et empreinte écologique), pour le reste ça devrait passer.

    Répondre
  3. Fx

    Les fenetres oscillant battant permettent de laisser aerer plus longtemps sans risque de p’uie a l’interieur et donc d’aerer plus longtemps…

    Répondre
    1. Guillaume

      Merci Fx, ma liste comprend maintenant un élément utile de plus grâce à toi ! 🙂
      Guillaume Article récent : Santé des enfants : 10 choses à savoir sur les moisissures à la maisonMy Profile

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.