Quels conseils du Dr Frédéric Saldmann peut-on appliquer aux enfants ? (3/3)

Les maladies résultent de diverses altérations des humeurs qui proviennent des aliments, des boissons, des fatigues, du chaud, du froid… Toutes les maladies se guérissent au moyen de quelque évacuation, par la bouche, par l’anus, par la vessie ou par quelque émonctoire. – Hippocrate 

Le fortifiant souverain du corps c’est l’exercice, et de tous les exercices marcher est le meilleur. -Thomas Jefferson 

 

Bonjour à tous

Voici la troisième partie d’une chronique de deux livres  Dr Frédéric Saldmann : Prenez votre santé en main ! et Votre santé sans risque. La première partie de la chronique se trouve ici : Quels conseils du Dr Frédéric Saldmann peut-on appliquer aux enfants ? (1/3)

Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, Frédéric Saldmann est cardiologue et nutritionniste. Il a publié plusieurs livres à l’attention du grand public, dont plusieurs sont des succès de librairie, portant sur la prévention des maladies par l’application quotidienne de bonnes pratiques simples.

 

sante main Frederic Saldmannsante risque Frederic Saldmann

 

Quelques informations et points de vue intéressants, concernant la thématique « Santé des enfants et environnement »

Voici une liste d’informations et de points de vue issus des deux livres, en lien avec la thématique « Santé des enfants et environnement », et que je souhaite partager avec vous.

  • Le corps comprend plusieurs filtres naturels pour les substances dangereuses. Ces filtres s’appuient sur plusieurs organes : les poumons, les reins, le foie et les glandes sudoripares de la peau. Les produits d’excrétion se retrouvent dans les selles, l’urine et la transpiration.
  • Le corps a un besoin fondamental de mouvement. Ne pas rester trop longtemps assis et marcher régulièrement sont absolument indispensables.
  • Bien dormir est essentiel pour être en bonne santé. Une moyenne de sept à huit heures par nuit permet de bien régénérer et détoxiquer l’organisme.
  • Le corps dispose d’un réseau de nerfs spécialisés, qui permettent uniquement de sentir les caresses. Ce réseau porte le nom de « fibres CT ». Bien stimulé, il contribue à une bonne santé émotionnelle.
    • Ce réseau existe dès la naissance : il constitue l’un des premiers moyens de communication entre un enfant et sa mère.
    • Des récepteurs situés sous la peau sont connectés à une zone spécifique du cerveau, liée au ressenti des émotions.
    • Ces récepteurs engendrent une sécrétion d’ocytocine, une hormone liée à l’attachement et au plaisir.
    • Les fibres CT se trouvent principalement au niveau du dos et des avant-bras.
  • Le simple fait de toucher un être aimé avant de s’endormir a un effet apaisant et favorise le sommeil.
  • Trop peu d’études scientifiques portent sur des remèdes naturels et traditionnels. L’explication est simple : contrairement au cas d’un médicament, un aliment ou un massage ne peut être breveté ; il ne s’agit pas de sources potentiels de profits financiers.
  • Digérer un repas est une opération complexe, qui demande beaucoup de travail au corps. Prendre uniquement deux repas par jour, par exemple en ne prenant pas de petit déjeuner, offre à l’organisme un plus grand temps de repos. Ce repos permet aux cellules de se réparer, de renforcer leur ADN et fortifier le système immunitaire. Les phénomènes inflammatoires sont ainsi réduits.

 

sante risque Frederic Saldmann 4

 

Quelques extraits en lien avec la thématique « Santé des enfants et environnement »

Le massage est excellent pour la santé pour d’autres raisons. Il ne sert pas seulement à se relaxer, il génère d’autres bienfaits. Les chercheurs canadiens ont montré qu’avec quarante-cinq minutes de massage par semaine, le taux sanguin de lymphocytes – globules blancs – augmentait de 27 %. Cela signifie que nous améliorons naturellement nos défenses immunitaires. Après une séance de massage, ils ont noté une baisse du cortisol (l’hormone du stress), de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque. En fait, la pression mécanique sur la peau déclenche des messages chimiques dans l’organisme qui renforceraient l’ADN et diminueraient l’inflammation.

Lorsque les médecines traditionnelles utilisent des remèdes naturels, il faut toujours y prêter attention. Quand il s’agit des aliments du placard de la cuisine, pourquoi ne pas les essayer pour se faire une impression personnelle ? En utilisant des quantités raisonnables, nous pourrons savoir si cela fait ou non de l’effet.

L’effet placebo a un réel impact. Les scientifiques ont découvert que les personnes qui réagissent à l’effet placebo ont une particularité. La puissance de leur mental pour soulager une douleur, par exemple, déclenche la sécrétion dans le sang d’enképhalines, des équivalents de la morphine. Autrement dit, la force du mental fait sécréter par le corps ses propres médicaments pour se soigner. L’effet placebo ne se joue pas seulement dans la tête, c’est un moyen pour l’organisme de se soigner tout seul.

Ce qui ne nous détruit pas nous rend plus fort. Pour se fortifier, il faut accepter une part de souffrances, de douleurs, de stress. Au début de la vie, les premiers contacts avec les microbes vont permettre au système immunitaire de se développer et de se fortifier. Ces microbes sont des agressions nécessaires pour bien initialiser nos défenses.

Au niveau biologique, il existe une force puissante qui renforce l’ADN et qui stimule les systèmes de nettoyage cellulaire : c’est le jeûne séquentiel. Quand une cellule manque de nutriments, elle active ses outils pour continuer à fonctionner normalement. Elle initie de nouveaux circuits pour continuer à vivre. À ce moment, il se produit une réaction cellulaire comme si l’agression correspondant au manque d’aliments la rendait plus forte pour réagir aux agressions ou se détruire si elle est trop endommagée.

Il faut savoir honorer son corps et lui offrir le meilleur. Se nourrir avec des aliments nocifs, fumer, boire avec excès, c’est le mépriser. La maladie sera la réponse du corps. Elle est souvent le langage d’un organisme que l’on maltraite et que l’on refuse d’entretenir. Imaginez une automobile à qui vous donnez le mauvais carburant et dont vous ne faites jamais la révision. Inévitablement, elle tombera en panne.

Nous ne sommes pas déterminés par nos gènes, mais simplement influencés. Par notre mode de vie, nous pouvons changer la donne. Rien n’est joué. Tout est possible.

Photo par Tom Magliery

Mon avis

Les « + » :

  • Faciles à lire, didactiques et synthétiques.
  • Une célébrité qui contribue à sensibiliser le grand public aux « basiques » d’une bonne santé.

Les « – » :

  • Pas grand-chose qui n’ait été déjà dit maintes fois par de nombreux auteurs. Je n’ai pas bien compris pourquoi le Dr Saldmann a plus de succès que les autres.
  • « Vous êtes une force de la nature sans le savoir » est le sous-titre d’un des deux livres chroniqués. Je crois que cette proposition est une vérité fondamentale mais oubliée, dont la bonne compréhension pourrait éviter des souffrances inutiles et apporter beaucoup de bien-être supplémentaire. J’ai été frustré que l’auteur n’approfondisse pas d’avantage ce thème qui me semble essentiel.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.