Prendre soin de son foie (1/3)

Le foie peut gérer une exposition occasionnelle à des toxiques, mais des expositions fréquentes le fatiguent et le rendent moins efficace. Or on subit tous de fréquentes expositions à des substances toxiques, à un degré plus ou moins important. – Debra Lynn Dadd

De récentes études […] chez le rat mettent en évidence un passage des nanoparticules d’argent à travers les barrières pulmonaire et digestive vers le sang, une distribution systémique et une accumulation faible mais détectable dans le foie. – Haut Conseil de la santé publique (HCSP)

.

Chronique de « Chouchoutez votre foie » 

Chouchoutez foie
de Aurélie Fleschen-Portuese, 96 pages, publié en 2017

.

Aurélie Fleschen-Portuese est naturopathe, spécialisée dans la prévention en santé. Ce livre porte sur le rôle crucial du foie pour le bon fonctionnement du corps et la détoxification, et sur les bonnes pratiques qui permettent d’en prendre soin.

La chronique de ce livre fait l’objet d’une série de trois articles. Cet article est le premier de la série.

.

Quelques informations et points de vue intéressants, concernant la thématique « Santé des enfants et environnement »

Voici une liste d’informations et de points de vue issus du livre, en lien avec la thématique « Santé des enfants et environnement », et que je souhaite partager avec vous.

  • Ce livre, ainsi que les recommandations qui s’y trouvent, s’inscrivent dans les principes généraux de la naturopathie.
  • La naturopathie a pour objet la santé et les moyens naturels de la nourrir. Il ne s’agit pas de traiter une maladie ou de faire disparaitre un symptôme, ce qui est le propre de la médecine conventionnelle.
  • Pour nourrir un état de santé, un naturopathe s’intéresse aux grands équilibres du corps humain. Sans dysfonctionnement interne, ces grands équilibres permettent au corps de pleinement déployer son potentiel vital.
  • Lorsqu’un individu cherche à développer son niveau de santé, il doit s’appuyer sur le principe de spécificité : l’application de principes généraux doit être adaptée aux spécificités de son corps et de sa situation. Souvent, cette adaptation gagne à s’appuyer sur l’expérience d’une personne expérimentée.
  • Le foie est un organe central à considérer dans une démarche de santé, car il exerce de nombreuses activités essentielles au bon fonctionnement du corps : digestion, régulation de l’énergie disponible, élaboration de nutriments permettant le bon fonctionnement des cellules, neutralisation et élimination des toxines (détoxification)
  • Le foie est aussi un des organes de plus grande taille : 30 cm de long, 15 cm de hauteur, 10 cm d’épaisseur environ. Il s’agit d’une glande située dans la partie supérieure droite de l’abdomen, au-dessus des intestins et juste en dessous du diaphragme.
  • Dans le monde moderne occidental, de plus en plus de traitements sont disponibles, mais nous sommes globalement de plus en plus malades.
  • Les enfants apprennent de plus en plus de choses, mais pas les moyens de se maintenir en bonne santé. Ceci est regrettable, car être en bonne santé est un élément essentiel au bonheur.
  • Après les processus de digestion qui ont lieu dans les intestins, les molécules assimilées passent dans le sang. Ce sang issu des intestins est transporté par la veine porte puis filtré par le foie. En particulier, le foie neutralise les substances toxiques et les élimine par la bile, comme une véritable centrale d’épuration.
  • Les cellules du foie sont appelées « cellules hépatiques », ou encore « hépatocytes ». Ces cellules sont regroupées en « lobules hépathiques » qui sont les plus petites unités fonctionnelles du foie. Ce sont elles qui jouent un rôle d’épuration du sang.
  • Dans le monde moderne occidental, le style de vie classique produit une grande quantité de déchets dans l’organisme : alimentation industrielle, inadaptée et excessive, pollutions environnementales… Cette surcharge peut dépasser les capacités d’épuration du foie.

.

Chouchoutez foie1

.

Quelques informations et points de vue intéressants, concernant la thématique « Santé des enfants et environnement »

La médecine moderne prend en charge les maladies avec les moyens que lui offre la science ; si dans un premier temps elle les éradique, elle ne restitue pas pour autant la santé, car souvent les maladies récidivent ou réapparaissent sous des formes différentes. La santé ne dépend pas d’un acte thérapeutique, mais d’un comportement individuel face à sa propre physiologie.

Le naturopathe n’est pas celui qui soigne, c’est celui qui donne les clés à chacun pour adopter un mode de vie qui permette à chaque corps d’exprimer pleinement son potentiel de santé. Notre corps est le seul vrai guérisseur. Le naturopathe est un éducateur de santé.

De nature discrète et encore trop souvent méconnu, notre foie nous laisse généralement plutôt indifférent. Il ne possède à nos yeux ni le charisme de notre cœur, ni l’intelligence de notre cerveau ni encore le souffle de nos poumons. Robuste, il n’a d’ailleurs pas pour habitude de se faire remarquer et fait généralement peu parler de lui. Il n’a pourtant rien à leur envier ! Le foie accomplit sans que nous ne nous en rendions compte des centaines de fonctions vitales pour notre corps ! Sans lui, nous ne pourrions pas vivre.

De couleur rouge-brunâtre, car très richement vascularisé, le foie est traversé chaque minute par 1 à 1,5 litre de sang. En considérant que nous comptabilisons environ 5 litres de sang au total, il suffit donc de 4 minutes à un foie en bonne santé pour filtrer la totalité de notre masse sanguine !

L’intelligence innée de notre corps l’amènera toujours à tout faire pour conserver ou retrouver un état de santé optimal. Ainsi lorsque notre terrain est encrassé, le corps tentera toujours d’évacuer les déchets pour rétablir une pureté de nos liquides.

Les toxines et toxiques qui encombrent notre organisme sont de plus en plus nombreux du fait du monde dans lequel on vit : colorants, arômes, exhausteurs de goût, conservateurs, produits d’entretien ou de cosmétiques, polluants atmosphériques, tabac, alcool, médicaments, pesticides… Jamais notre corps n’a eu à faire face à autant de déchets externes mais également de déchets internes liés à une alimentation excessive et inadaptée.

Quand l’élimination naturelle et physiologique n’est plus suffisante, le corps va tout d’abord « fabriquer » des crises d’éliminations aiguës que nous appelons « maladies ». La maladie est en effet une tentative du corps pour se nettoyer et retrouver son état de santé. Ce que nous appelons maladie n’est que la manifestation symptomatique d’un déséquilibre intérieur plus profond et d’un encrassement du terrain.

.

La suite de cette chronique se trouve ici : Prendre soin de son foie (2/3)

.

Photo par Servier Medical Art 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 Commentaires

  1. Pingback: Prendre soin de son foie (3/3)

  2. Pingback: Prendre soin de son foie (2/3)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.