Partager l’expérience de la nature avec les enfants, selon Joseph Cornell (1/3)

La clé ici est d’établir la nature comme l’option préférée pour le temps de jeu. – Scott D. Sampson

Le jeu n’ai pas seulement une aide pour explorer ce qui est essentiel. Il est essentiel en lui-même. – Greg McKeown

.

Chronique du livre « Sharing nature with children »

Sharing nature children Joseph Cornell

de  Joseph Cornell, 176 pages, publié en 1999

.

Joseph Cornell est éducateur, écrivain et conférencier, spécialisé dans la connexion entre les êtres humains et le monde naturel. Il est aussi le fondateur et le président de Sharing Nature Worldwide, l’un des programmes d’éducation à l’environnement les plus populaires au monde.

Sharing Nature With Children (« Partager la nature avec les enfants ») est un manuel d’éveil pour enfants, s’appuyant sur des jeux pratiqués dans la nature, destiné aux parents et aux enseignants. Dans le domaine de l’éducation à la nature, Sharing Nature With Children est classiquement considéré comme un livre de référence. 

La chronique de ce livre fait l’objet d’une série de trois articles. Cet article est le premier de la série.

..

Quelques informations et points de vue intéressants, concernant la thématique « Santé des enfants et environnement »

Voici une liste d’informations et de points de vue issus du livre, en lien avec la thématique « Santé des enfants et environnement », et que je souhaite partager avec vous.

  • Dans le monde moderne classique, où la plupart des personnes habite en ville et présente un haut niveau de consommation, garder un contact avec la Terre est devenu un enjeu essentiel : ses rythmes naturels, le changement des saisons, sa beauté et son mystère. En un mot, il faut réapprendre à aimer la Terre… et à redécouvrir que cet amour de la nature mène à un profond sentiment de satisfaction.
  • En introduisant un enfant à l’enthousiasme et à l’émerveillement associés au monde naturel, il est moins important de savoir que de ressentir.
  • Voici un résumé des descriptifs de deux jeux proposés par l’auteur, qui font partie de mes préférés :

Les fenêtres de la Terre

Les enfants vont être invités à regarder la forêt sous un nouvel angle. Dans ce jeu, ils restent allongés sur le sol de la forêt, absorbés dans l’observation et l’écoute des arbres, des oiseaux et du vent dans les feuillages. Au travers de la canopée, les nuages et le ciel peuvent être vus par des ouvertures changeantes.

Il est possible que des animaux s’approchent si les enfants restent silencieux et bien cachés.

Demandez à chaque enfant de s’allonger et de commencer à penser à lui-même comme faisant partie de la Terre, regardant vers le ciel. Couvrez son corps avec des feuilles, des branches, des aiguilles de pin… d’une extrémité à l’autre. Ne laissez que le visage non recouvert et utilisez suffisamment de matières couvrantes pour suggérer le sentiment d’être à l’intérieur de la Terre. Maintenant, placez des feuilles sur le visage des enfants, à la manière d’un patchwork. Assurez-vous que les feuilles sont exemptes de saleté et dites aux enfants de fermer les yeux pendant que vous organisez ce dernier morceau de camouflage.

Au préalable, expliquez aux enfants que vous donnerez un signal qui signifiera qu’il sera temps de revenir ; cela les aidera à rester sous les feuilles plus longtemps sans devenir agités. Idéalement, en fonction des enfants participants, et notamment de leur âge, vous tenterez de donner votre  signal avant qu’ils ne deviennent agités. L’auteur suggère que, curieusement, 20 minutes constituent une période qui s’avère généralement ne pas être trop longue. 

Les enfants accepteront beaucoup mieux l’idée d’être recouverts de terre et de feuilles s’ils creusent ou rampent sur le sol de la forêt juste avant le début du jeu. Il est également important de dire quelques mots rassurants, à l’avance, concernant les insectes qui peuvent ramper sur eux. Cela fait partie du jeu et c’est souvent très amusant. Et ainsi, des sessions de ce type contribuent à ce que les enfants perdent leurs préjugés sur les insectes et apprennent à apprécier ces petites créatures, finalement assez fascinantes. Encouragez-les à rester calmes et à être attentif à l’expérience, pour qu’ils puissent la partager avec les autres par la suite.

.

Sharing nature children Joseph Cornell 1

.

Le jeu des sons

Dans une forêt, un pré, un marais ou un parc, un groupe d’enfants s’assied ou se couche sur le dos, les deux poings en l’air. Chaque fois que quelqu’un entend un nouveau chant d’oiseau, il lève un doigt. Qui aura la meilleure écoute ?

C’est un moyen formidable de sensibiliser les enfants aux sons (et au calme) de la nature. 

Faites varier le jeu en écoutant les sons de tous les animaux en présence, voire de tout autre bruit, comme le vent dans l’herbe, les feuilles qui bruissent, l’eau qui ruisselle.

.

Quelques extraits en lien avec la thématique « Santé des enfants et environnement »

La Nature est notre mère, et ses leçons sont particulièrement utiles aux enfants.

Ne pensez pas une minute que les jeux « calmes » sont ennuyeux. J’ai vu des joueurs expérimenter un tel calme, une attention si intense que leurs souvenirs de jeux sont restés avec eux pendant des années.

Pendant que nous jouons à des jeux, nous agissons de manière dynamique, nous ressentons directement, les cycles et les processus naturels. Les enfants comprennent mieux et se rappellent plus facilement les concepts qu’ils ont appris à partir d’une expérience personnelle directe.

C’est seulement en partageant nos pensées et nos sentiments plus profonds que l’on peut communiquer, et parfois inspirer chez d’autres, de l’amour et du respect pour la Terre. Quand nous partageons nos propres idées et sentiments, cela encourage un enfant à explorer, de manière respectueuse, ses propres sentiments et perceptions.

Soyez réceptif. La réceptivité signifie écouter et être conscient. C’est une des attitudes les plus riches et et les plus valorisantes que vous pouvez cultiver en travaillant avec des enfants.

.

La suite de cette chronique sera publiée dans quelques jours !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

1 Commentaire

  1. Rich

    J’adhère complètement à ces conseils ! Rien de tels qu’une balade en forêt, un moment à découvrir tout ce qui pousse et d’écouter les bruits… nombreux en fait ! C’est le plaisir des yeux et la plénitude assurés ! Et pour des jeunes enrichissant à tout point de vue !

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.