Où trouver une nature protégée en France (3/3)

Plus on se rapproche de la nature, mieux cela vaut. L’homme n’est pas bien compliqué. – Nikolaï Gogol 

 

Bonjour à tousZones protégées nature enfants

Plusieurs articles de ce blog (Connexion avec la nature, Bains de forêt, Nature verte et bleue) traitent des bienfaits qu’un contact régulier avec la nature peut apporter à nos enfants. Pour les parents qui souhaitent ce contact régulier pour leurs enfants, la première étape consiste à identifier les zones vertes autour de soi : jardins, squares, parcs municipaux, bases de loisirs, forêt de proximité, etc.

Une seconde étape pourrait consister à repérer les espaces naturels protégés les plus proches. Souvent, ces zones présentent des écosystèmes moins influencés par les activités humaines, plus sauvages : elles permettent d’approfondir la connexion entre les enfants et la nature.

 

Les zones présentant un intérêt écologique particulier, en France, peuvent faire l’objet de différents dispositifs de protection. Ces dispositifs sont multiples : Parcs naturels régionaux (PNR), sites Natura 2000, réserves naturelles, etc. Les principaux dispositifs sont présentés succinctement dans cette série d’articles, avec pour objectifs de :

  • les faire connaitre, afin d’aider les parents qui souhaitent recenser les espaces protégés proches de chez eux, pour pouvoir offrir des expériences de nature à leurs enfants ;
  • éclaircir les spécificités de chaque dispositif de protection, afin de préciser quel type de nature on peut y trouver.

Le premier article de la série traite des sites classés ou inscrits, des parcs nationaux et des réserves naturelles. Le second article traite des arrêtés de protection de biotopes, des sites Natura 2000 et des Parcs naturels régionaux (PNR). Ce troisième article traite des zones humides (sites Ramsar), des réserves de Biosphère, des inventaires ZICO, des inventaires ZNIEFF et de la Trame verte et bleue.

 

Zones humides – sites Ramsar

Le Code de l’Environnement définit une zone humide comme des terrains […] habituellement inondés ou gorgés d’eau […] ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’année. Par exemple : lacs, étangs, lagunes, estuaires, marais, mangroves, prairies inondables, etc.

Généralement, les zones humides sont caractérisées par une forte biodiversité. Ces zones contribuent également à l’équilibre de l’environnement local : épuration naturelle des eaux, réduction de l’érosion, atténuation locale des effets des crues et des sécheresses, etc.

La Convention de Ramsar sur les zones humides est un traité intergouvernemental, adopté le 2 février 1971. La désignation de sites au titre de la Convention de Ramsar constitue un label international, qui récompense et valorise les actions de gestion mises en œuvre.

 

Réserves de Biosphère

Les Réserves de Biosphère (RB) sont des sites reconnus par l’UNESCO, dans le cadre de son programme l’Homme et la Biosphère. Ces « sites d’apprentissage » sont des occasions de tester des pratiques novatrices, visant à concilier conservation de la biodiversité et développement socio-économique.

Chaque RB est organisée suivant un zonage à trois niveaux :

  • l’aire centrale, protégée selon la législation nationale ;
  • une zone tampon, entourant l’aire centrale, où les activités humaines sont significativement limitées ;
  • une zone de transition, entourant la zone tampon, où les activités humaines sont peu limitées.

 

Inventaire ZICO

Un inventaire des Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux (ZICO) est établi par le Ministère en charge du Développement Durable.

L’Administration recommande de ne pas porter atteinte à l’intégrité de ces zones. Néanmoins, la désignation des ZICO n’a pas de portée réglementaire.

 

Inventaire ZNIEFF

Un inventaire des Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) est établi par le Ministère en charge du Développement Durable.

Deux types de ZNIEFF sont distingués :

  • ZNIEFF de type 1 : d’une superficie limitée, cette zone présente des espèces et/ou des habitats remarquables et sensibles ;
  • ZNIEFF de type 2 : d’une surface plus étendue, cette zone présente un écosystème caractérisé par une biodiversité riche ou à fort potentiel, peu modifié, et dont les équilibres doivent être respectés.

Les espèces et habitats dont la valeur patrimoniale justifie la création d’une ZNIEFF sont dits déterminants.

Parmi les espèces déterminantes, les espèces gravement menacées sont dites confidentielles.

L’Administration recommande de ne pas porter atteinte à l’intégrité de ces zones. Néanmoins, la désignation des ZNIEFF n’a pas de portée réglementaire.

 

Trame verte et bleue

La Trame verte et bleue (TVB) est un outil d’aménagement du territoire, qui vise à reconstituer un réseau écologique à l’échelle nationale. Ce réseau a pour objectif de préserver ou de restaurer les continuités écologiques nécessaires au bon fonctionnement des écosystèmes.

La TVB se compose de :

  • Réservoirs de Biodiversité, qui sont des zones où de nombreuses espèces sont présentes et trouvent des conditions privilégiées pour leur développement ; reliés entre eux par des
  • Corridors Écologiques, qui sont des zones qui présentent des conditions favorables au déplacement des espèces.

L’élaboration de la TVB est effectuée à l’échelle régionale, dans le cadre des Schémas Régionaux de Cohérence Ecologique (SRCE).

Nous l’avons déjà abordé : être en contact avec une nature verte et bleue pourrait être très favorable à la santé de nos enfants. La TVB pourrait donc leur être directement bénéficiable.

 

Et vous, connaissiez-vous les cinq types de protections présentés dans ce troisième article ? Peut-être que l’un d’entre eux fait l’objet de promenades avec vos enfants. Partagez vos retours d’expérience et vos conseils dans les commentaires ! 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

6 Commentaires

  1. Emilie

    Bonjour Guillaume,
    Merci pour cet inventaire, c’est un point qui me semble essentiel de recenser les espace de nature autour de chez soi.
    J’avais envie d’ajouter un type d’espace protégé qui peut être… les jardins privés! Bon, d’accord, ce n’est pas un super lieu de balade pour monsieur ou madame tout le monde. Un jardin privé est en général un jardin fermé. Mais un phénomène se développe: celui de faire de son jardin une sorte de réserve naturelle et même de l’inscrire dans un réseau! Par exemple, la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) propose un accompagnement pour faire de son jardin une réserve LPO. Les participants reçoivent même une petite pancarte à afficher afin de faire connaître leur démarche. Et en terme de biodiversité, notamment grâce aux corridors écologique, cette démarche est très intéressante!
    Emilie Article récent : [Interview] Céline Urso, Présidente de la FCPNMy Profile

    Répondre
  2. Guillaume (Auteur de l'article)

    Hello Emilie !

    Merci pour ton super retour. Je connaissais la notion de refuge, car je connais des membres de la structure LPO de l’Oise (http://groupelpooise.fr/) et la démarche pourrait être déclinée sur le site où je travaille… mais je découvre qu’elle est aussi déclinable à la plus petite échelle du jardin, super intéressant ! Comme tu dis, cela permet à chacun de contribuer à restaurer des corridors écologiques, si importants 🙂

    Répondre
  3. Un colibri

    Merci à Emilie de nous rappeler qu’effectivement, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) a pour credo de mener des actions en faveur de la biodiversité dans son ensemble (et non de protéger uniquement les oiseaux comme certains le croient parfois, puisque sans protection des espaces et de toutes les espèces, pas d’équilibre non plus pour les oiseaux !).

    Au travers de son programme « Refuges LPO » (https://www.lpo.fr/refuges-lpo/refuges-lpo), cette association plus que centenaire propose en particulier de mener des actions en faveur de la biodiversité dite « de proximité » en faisant de nos espaces privés extérieurs des havres de paix pour la flore et la faune locales. A savoir que si vous n’avez pas de jardin, la LPO a décliné une version « balcon » des refuges pour particuliers. (A noter également que des conventions existent avec des entreprises ou collectivités pour donner l’agrément à des niveaux de surface parfois bien plus importants !).
    Avec plus de 18 500 terrains, les Refuges LPO constituent ainsi le 1er réseau de jardins écologiques partout en France !

    Parmi les conditions nécessaire à l’obtention de l’agrément, il est nécessaire d’adhérer à la charte des Refuges LPO, qui contient notamment une clause de bannissement des produits chimiques. Voilà le premier lien avec notre cher blog Santé des enfants et environnement qui apparaît de lui-même !
    Pour faire d’autres liens, parfois moins évidents, avec la thématique de ce blog, je dirai qu’un autre intérêt primordial est la sensibilisation des enfants à la démarche dans sa globalité : leur expliquer pourquoi on n’est pas obligé de tondre la pelouse si souvent par exemple, ou pourquoi pas partout (et voilà un lien avec la tram verte (et bleue) !) ou encore pourquoi le fait de créer une mare peut favoriser aussi la biodiversité ordinaire. Bref, voila un petit outil clé en main simple à mettre en oeuvre et passionnant de sensibilisation et d’éducation pour le grand public, de 7 à 77 ans ! 🙂

    Répondre
  4. Guillaume (Auteur de l'article)

    Ca fait plaisir de lire des commentaires d’experts 🙂
    Merci beaucoup Colibri.
    Si tu as envie de partager tes connaissances avec un niveau de détail « le cran juste au-dessus », par exemple en partant de ce commentaire détaillé comme base, tu as mon feu vert pour proposer un article invité sur ce blog.
    Par exemple, si tu as un jardin ou un balcon « refuge LPO », ce serait génial d’avoir ton retour d’expérience concret.

    Répondre
  5. Pingback: Conseils et astuces de lecteurs n°2 : jardin nature, s’imprégner de forêt, détoxifier, prévention, cosmétiques naturels, …

  6. Pingback: Conseils et astuces de lecteurs n°3 : contact avec la nature, sieste, substances dans les cosmétiques et les plastiques, légumes du potager, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.