« Et la santé de nos enfants, alors ? » – l’avis de Générations Cobayes (1/4)

Sans la rationalité sociale, la rationalité scientifique reste vide ; sans la rationalité scientifique, la rationalité sociale reste aveugle. – Ulrich Beck

Le nombre de produits chimiques commercialisés dans le monde est de l’ordre de 6 millions et celui connu des chimistes (produits synthétisés ou extraits) est actuellement d’environ 22 millions […] De qui se moque l’Europe vertueuse avec ses 30 000 produits à enregistrer dans le cadre de Reach [Le règlement européen portant sur la gestion des produits chimiques] ? – Fabrice Nicolino

 

Chronique du livre « Et notre santé, alors ? »

Sante enfants generation cobayes

du collectif du mouvement Générations Cobayes, 160 pages, publié en 2016

 

Générations Cobayes est une association dont l’objectif est de sensibiliser et mobiliser les 18-35 ans, sur les liens entre santé et pollutions environnementales. Le terme « cobayes » renvoie à la notion d’exposition subie, due à l’insuffisance des évaluations de risques associés à certaines nouvelles technologies.

Ce livre est un recueil d’interviews, réalisées auprès de certaines personnalités parmi les plus connues en santé-environnement : Gilles-Eric Séralini, François Veillerette, Corinne Lepage, Michèle Rivasi, etc.

Ce livre fait l’objet d’une chronique en quatre parties ; cet article est le premier article de la chronique. Il porte notamment sur ce qu’est la santé environnementale et l’impact des ondes de téléphones portables.

 

Quelques informations et points de vue intéressants, concernant la thématique « Santé des enfants et environnement »

Voici une liste d’informations et de points de vue issus du livre, en lien avec la thématique « Santé des enfants et environnement », et que je souhaite partager avec vous.

  • Pour être en bonne santé, les êtres humains ont besoin de vivre dans une nature qui ne soit pas polluée.
  • Parce que les responsables politiques et économiques ne tiennent pas suffisamment compte des liens entre santé et environnement, de plus en plus de jeunes sont atteints de maladies chroniques : cancer, diabète, asthme, obésité, allergies, troubles du comportement, autisme, etc. Les pollutions sont une cause majeure de l’augmentation du nombre de ces maladies, dites « non transmissibles », par opposition aux maladies infectieuses.
  • Au quotidien, la population générale est exposée à de multiples pollutions environnementales, le plus souvent à son insu. Cette réalité contribue à expliquer la baisse de l’espérance de vie en bonne santé en France.
  • L’organisme des enfants est particulièrement vulnérable aux pollutions environnementales. Leur développement peut être gravement perturbé.
  • Les organismes qui évaluent une substance chimique ou une nouvelle technologie doivent absolument être indépendants des intérêts financiers en jeu.
  • Les représentants de certaines industries mènent un lobbying très puissant. Ce lobbying peut directement influer sur l’élaboration et la mise en œuvre des réglementations censées protéger la population générale.
  • En 2002, l’Organisation mondiale de la santé a classé les Ondes d’Extrêmement Basses Fréquences comme « cancérigène possible ». En 2011, cela a été aussi le cas des radiofréquences.
  • À la demande de l’Agence Européenne de l’Environnement, un groupe de 29 scientifiques internationaux a produit le rapport Bioinitiative en 2012, analysant le contenu de 1 800 publications scientifiques. Ce rapport conclut que des effets biologiques peuvent apparaître même avec de faibles expositions aux ondes : ADN endommagé, baise des capacités de défense immunitaire, perturbation du système nerveux…
  • Les enfants sont particulièrement vulnérables aux ondes électromagnétiques, car la paroi de leur crâne est plus fine que celle des adultes : les ondes pénètrent plus profondément dans leur cerveau. Or, dans cette même période, le contenu de leur cerveau est en plein développement, et donc plus fragile.
  • Les effets des ondes sur le corps est un sujet d’études très complexe. Les connaissances actuelles sont associées à de nombreuses incertitudes.
  • L’utilisation des téléphones portables est fortement déconseillée avant 6 ans.

 

Sante enfants generation cobayes2

 

Quelques extraits en lien avec la thématique « Santé des enfants et environnement »

Les meilleurs traitements médicaux ne pourront rien changer à la forte augmentation des maladies chroniques que nous connaissons. Bien qu’ils évitent souvent d’en mourir, ces traitements n’enlèvent en aucun cas la souffrance générée par ces maladies.

Il n’est pas concevable que les gestes les plus anodins, tels que se vêtir, se nourrir ou même respirer aient des conséquences néfastes pour notre santé. Les conséquences de la dégradation de l’environnement sur notre santé doivent nous faire réagir, et agir.

Les substances chimiques et les technologies nouvelles présentes dans notre société doivent impérativement être développées dans la perspective du respect de la santé humaine et de l’environnement, et évaluées de manière indépendante et sérieuse, avant de nous être proposées. Nous refusons de continuer à être des générations de cobayes !

Face au côté « pratique » et à la dimension de « progrès » que ces appareils nous apportent, nombreux sont les élus et médecins, et a fortiori les vendeurs de ces technologies, à avoir fermé les yeux sur les effets indésirables que ces appareils peuvent avoir sur notre santé et notre environnement.

Aujourd’hui, afin de fixer les limites d’expositions à ces ondes, seuls leurs effets physiologiques sont retenus ; il s’agit de la stimulation musculaire et des effets thermiques (sensations de chaleur). Mais il existe également des effets biologiques (sur le corps) qui sont dits « athermiques » (différents donc de la sensation de chaleur) qui se déclarent en deçà des valeurs limites d’exposition. Selon moi, l’enjeu sanitaire majeur lié aux ondes se situe là.

Comme l’a fait l’industrie du tabac aux États-Unis dans les années 1930, certains scientifiques, liés à l’industrie car payés par elle, ont produit des études visant à « fabriquer du doute » autour de l’impact sanitaire réel des ondes électromagnétiques. En produisant des études qui concluent à l’absence de lien de cause à effet entre l’exposition aux ondes et des maux de tête ou des insomnies par exemple, les élus n’adoptent pas de réglementation plus contraignante pour l’industrie et plus protectrice de la santé des citoyens. Ainsi, l’industrie préserve son marché et pourra tranquillement continuer à vendre ses produits.

Le 11 mai 2015, 190 scientifiques internationaux, issus de 38 pays ont lancé un appel auprès des Nations Unies et de l’OMS pour que l’impact des ondes électromagnétiques sur la santé soit limité ; ils proposent pour ce faire de revoir les normes d’exposition de la population à ces ondes, qui sont inadaptées. Ces scientifiques demandent également une information claire aux usagers et la protection accrue des enfants et des femmes enceintes.

Les évolutions de ces trente dernières années sur les vaccins se retrouvent dans d’autres domaines concernant la santé. S’il fallait trouver un mot pour définir ce qui se passe actuellement, ce serait “confusion”. Confusion entre intérêts publics et privés, confusion entre exigences de rentabilité des firmes pharmaceutiques et besoins de santé des populations et confusion scientifique, les conflits d’intérêts polluant l’ensemble des connaissances sur les maladies.

La politique vaccinale est devenue opaque. Par exemple, la décision de généraliser la vaccination contre le papillomavirus a été prise au niveau politique avant que l’ensemble des agences sanitaires ait rendu leur avis.

 

La seconde partie de cette chronique se trouve ici : « Et la santé de nos enfants, alors ? » – l’avis de Générations Cobayes (2/4)

 

Cette chronique met en avant l’importance de protéger les enfants des substances préoccupantes, car les effets potentiels pourraient être graves et pérennes. Ce blog a pour mission de vous aider et de vous accompagner dans votre démarche ! Pour vos premiers pas, vous pouvez vous appuyer sur le guide gratuit téléchargeable ci-dessous.

Photo par « r. nial bradshaw »

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

1 Commentaire

  1. Pingback: « Et la santé de nos enfants, alors ? » ' l'avis de Générations Cobayes (2/4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.