Conseils et astuces de lecteurs n°8 – retardateurs de flamme, exemplarité, savon, jeux aux parcs…

Plus on partage, plus on possède. Voilà le miracle. – Léonard Nimoy

.

Bonjour à tous !Conseils lecteurs sante enfants environnement

Je souhaiterais remercier chaleureusement les lecteurs qui écrivent des commentaires à la suite des articles du blog : ces contributions permettent de compléter et d’enrichir le contenu initial des articles.

Parfois je ressens un peu de frustration car, lorsqu’un lecteur finit un article, il ne lit pas forcément toujours les commentaires correspondants, souvent faute de temps.

En cohérence avec le principe 20/80voici quelques commentaires que je souhaite (re)partager avec vous, car ils constituent des retours d’expérience qui me semblent intéressants pour tout le monde !

—————–

J’ai l’impression que les parcs pour enfants offrent de plus en plus d’installations permettant aux enfants de grimper. Moi qui n’est pas d’arbre « grimpable » dans mon jardin, c’est bien pratique. En plus ces jeux sont assez sommaires, je crois qu’ils laissent pas mal de place à l’imagination et à la créativité (manière de grimper, scénarios d’aventures), etc. – Aline – 10 bienfaits pour la santé des enfants apportés par… l’habitude de grimper aux arbres !

 

« C’est le parent qui doit être moteur et exemple »

C’est le parent qui doit être moteur et exemple. Entre une pomme et un bonbon, l’enfant risque de choisir systématiquement le bonbon. Entre la poussette et marcher, il risque de choisir systématiquement la poussette. Autant ne pas proposer ce qu’on ne veut pas qu’il choisisse ! 
Les gamins de 6 ans dans les poussettes que je croisais
 régulièrement en ville, c’était le matin et le soir, car on peut pousser une poussette plus rapidement que ce que ne va un enfant ! Celui-ci ne marche pas vite, s’arrête pour observer/ramasser etc. Ces parents font ça pour leur « commodité » et je trouve ça nul. Autant se lever 15 minutes plus tôt et prendre le temps de faire le chemin de l’école calmement et partager un autre moment avec les enfants – CécileD – 6 astuces pour un grand changement : faire plus marcher ses enfants 🙂 

 

Mon enfant de 2 ans n’aime pas le savon (fait maison), je lui lave uniquement les cheveux avec, sinon le reste à l’eau et il s’amuse à bien se frotter partout avec l’éponge, il ressort du bain tout propre!!! Ma 8 mois est encore lavée à l’eau. J’essaie d’introduire le savon le plus tard possible pour leur garder la flore de la peau la plus intacte le plus longtemps possible. – Emma (FB) – Comment j’applique les recommandations « Santé des enfants et environnement » – 9

 

Conseils lecteurs sante enfants environnement2

 

« La meilleure des actions est donc bien de réduire les émissions à la source »

[Parlant des risques liés à chaque substance dans un mélange] Parfois ils s’additionnent, parfois ils sont même synergiques, mais ils peuvent aussi être antagonistes… et pour couronner le tout, nous ne pouvons absolument pas savoir ce qu’il y a dans ces mélanges… ce qui rend difficile – voire impossible – l’évaluation des risques! Bref, c’est compliqué, et la meilleure des actions est donc bien de réduire les émissions et rejets à la source. – Alice (FB) – Santé des enfants et environnement : des citations qui pourraient vous inspirer – juillet 2017

 

Après m’être renseignée sur les retardateurs de flamme et les avis de l’Anses sur le sujet, j’ai pris une décision « volontariste » : j’ai jeté toutes les peluches des enfants, à l’exception des quelques peluches auxquelles ils étaient très attachés. J’ai trouvé un prétexte (moisissures généralisées et nuisibles dans le coffre à jouets si je me souviens bien 😉 ) pendant qu’ils étaient chez leur grands-parents. Je pensais que cela pouvait leur faire un choc, donc j’avais prévu de leur annoncer la mauvaise nouvelle très « en douceur », proposant de rajouter quelques jouets de base si besoin… Et ils n’ont juste pas réagi… Ils ont dû être un peu tristes et surpris… 1 min 30 !!! Et puis ils sont passés à autre chose. Ils ne m’ont même pas relancé pour l’achat de nouveaux jouets… Au final je suis très contente de l’opération, pour les retardateurs mais aussi parce qu’on savait juste trop de jouets, c’était devenu n’importe quoi… – Margot – « Les retardateurs de flamme sont partout » : comment réduire l’exposition des enfants ?

 

« Les témoignages sont nombreux de mamans que le corps médical n’a pas su entendre »

[Parlant de potentielles intolérances alimentaires de sa fille] Je me suis dit que la quantité de sang [dans les selles] devait être en lien avec l’intensité de l’exposition. En partant des allergènes les plus connus et en prenant notes des repas, j’ai rapidement identifié le sésame. Une fois éliminée de notre alimentation même sous forme de traces, elle n’a plus eu de symptômes. J’ai un pédiatre assez chouette qui a porté du crédit à ce que je disais. Il ne voyait pas l’intérêt de faire des analyses étant donné qu’elle n’a rapidement plus eu aucun symptôme. Par la suite, il lui arrivait de faire de petites diarrhées, parfois du sang dans les selles (très peu) et d’avoir les fesses rouges. Après contrôle des étiquettes, on retrouvait facilement le produit incriminé. Y a vraiment des traces partout !  […] Les témoignages sont nombreux de mamans que le corps médical n’a pas su entendre sur des cas d’intolérances alimentaires. On risque rien à faire quelques tests avec des jours sans un certain type d’aliment : on remplace le lait de vache par du lait de chèvre et on voit ce que ça donne par exemple. – Claire –  La peau de bébé

 

———————————

Un grand merci pour toutes vos contributions 🙂 A bientôt pour de futurs échanges !

Guillaume

Photos par Bachellier Christian et  FredArt

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.