Conseils et astuces de lecteurs n°6 : grimper aux arbres, jouets minimalistes, marche, médecine classique et alternative, observation d’insectes

Plus on partage, plus on possède. Voilà le miracle. – Léonard Nimoy

Si tu as une pomme, que j’ai une pomme, et que l’on échange nos pommes, nous aurons chacun une pomme. Mais si tu as une idée, que j’ai une idée et que l’on échange nos idées, nous aurons chacun deux idées. – George Bernard Shaw

.

Bonjour à tous !recyclage sante enfants environnement

Je souhaiterais remercier chaleureusement les lecteurs qui écrivent des commentaires à la suite des articles du blog : ces contributions permettent de compléter et d’enrichir le contenu initial des articles.

Parfois je ressens un peu de frustration car, lorsqu’un lecteur finit un article, il ne lit pas forcément toujours les commentaires correspondants, souvent faute de temps.

En cohérence avec le principe 20/80, voici quelques commentaires que je souhaite (re)partager avec vous, car ils constituent des retours d’expérience qui me semblent intéressants pour tout le monde !

 

Un exemple parmi d’autres de 45 bonnes minutes de concentration intense dans la transformation d’une boite offerte lors d’un anniversaire… Valentin, qui aura 5 ans en février prochain, à entamé en disant : « Je vais fabriquer un Jouet ! » . Cette petite création est totalement libre sans intervention de l’adulte – Christelle – Parentalité et environnement des enfants : moins c’est plus (2/3)

 

Je crois beaucoup en l’homéopathie. certains la décrie et disent que c’est simplement un effet placébo. Qu’importe si ça marche ! Nous commençons à comprendre que nous avons d’énormes ressources d’autoguérison que nous ne savons pas exploiter. Peut être que ça « débloque » quelque chose dans notre cerveau qui nous permet d’accéder à certaines de nos ressources inexploitées…? 
Expérience personnelle n°1 : ma fille est a priori allergique aux acariens (nous avons vécu quelques situations qui nous l’ont prouvé, son père l’est aussi d’ailleurs). Les symptômes : toux sèche puis grasse (glaires blancs) jusqu’à la faire vomir, surtout la nuit. La médecine « classique » n’y peut rien ; une homéopathe a trouvé (du premier coup, super !) un traitement (certes contraignant car pleins de granules différents en fonction des jours) et en 10 jours plus rien ! Tout ça sans effet secondaire et en plus agréable à prendre… Nous avons suivi le traitement 6 mois et depuis plus rien. J’ai une ordonnance pour l’automne au cas où mais franchement, nous revivons ! 
Expérience n°2 : j’ai été traité il y a quelques années par une bithérapie pour une hépatite C. J’ai eu tous les effets secondaires du traitement : cheveux cassants, démangeaisons cutanées, douleurs articulaires et musculaires, problèmes digestifs. seule l’homéopathie a réussi à me soulager de ces effets secondaires du traitement. J’ai pu arriver « au bout » grâce à ça sinon je ne sais pas si j’aurais tenu le coup… La médecine « classique » était impuissante à me soulager mais m’a quand même permis de me guérir de cette hépatite… Combinaison gagnante ! – CécileDSanté des enfants : faut-il refuser la médecine moderne classique ? 

 

Mes plus beaux souvenirs d’enfance sont perchés en haut des arbres

Mes plus beaux souvenirs d’enfance sont perchés en haut des arbres… Le grand sapin chez mon oncle, dans lequel nous nous lancions des défis de hauteur avec mes cousins, le hêtre du jardin aux branches musclées et solides, ou encore cet énorme cerisier couché au sol par une tempête, aux branches duquel je me suis balancée et promenée inlassablement pendant des jours…Merci Guillaume, avec cet article, de contribuer à réhabiliter une pratique que je souhaite à chaque enfant de connaître ! – Emilie – 10 bienfaits pour la santé des enfants apportés par… l’habitude de grimper aux arbres !

 

Personnellement je n’ai pas encore d’enfants mais je voyage beaucoup avec mon frère en bas age en sac à dos. Autant vous dire qu’il n’a eu d’autre choix que de s’habituer à marcher en Asie mais c’est devenu de plus en plus facile avec le temps à lui faire comprendre. C’est le temps que les habitudes se fassent. J’aime beaucoup ce concept voyage car ça permet à l’enfant de s’ouvrir au monde et à ne pas rester enfermé dans des habitudes – Hypno1806 astuces pour un grand changement : faire plus marcher ses enfants 🙂

 

Mes enfants sont libres de faire leurs expériences et leurs jeux

Mes enfants sont libres de faire leurs expériences et leurs jeux. Ils grimpent aux arbres et partout où c’est possible, ils sautent du plus haut qu’ils peuvent, etc… Et du coup, ils connaissent leurs limites, ils sont entraînés, et ils sont *responsables* d’eux-mêmes. Ils ne prennent pas de risques inconsidérés. Et ils n’ont pas d’interdit à transgresser, ce qui leur assure une plus grande sécurité. Quand j’ai trop peur pour eux, je leur dis. Je leur dis que ça me fait peur *à moi* (et pas qu’ils vont tomber ou qu’ils vont de faire mal ou que c’est dangereux). Ils respectent ma peur, donc arrêtent leur activité, mais sans se sentir diminués ou incapables. – Muriel Le jeu risqué en extérieur. .. un atout santé pour les enfants ?

 

C’est marrant parce que ça marche aussi dans l’autre sens. Maman minimaliste enthousiaste, j’ai simplifié le monde des jouets de mes fils il y a trois ans environ. Super résultats… Et mon ainé a en quelques sortes retrouvé un point de référence plus naturel : quand il va chez un ami ou le désordre est roi, il exprime souvent des « c’est pas joli », « on peut aller jouer ailleurs? », « on doit faire attention à ne pas marcher sur des legos », « c’est sale » Je ressens qu’il ne se sent pas très à l’aise – Aurore – Parentalité et environnement des enfants : moins c’est plus (3/3)

 

La « chasse »/ observation aux escargots ou autre insectes et animaux en tous genre pourrait peut être amener pas mal de plaisir

Je crois effectivement qu’il va falloir que j’essaie de passer par le côté animaux car oui parait il que j’ai un futur vétérinaire (c’est lui qui l’annonce) ; tout ça pour dire qu’effectivement je pense que peut être la « chasse »/ observation aux escargots ou autre insectes et animaux en tous genre pourrait peut être amener pas mal de plaisir. – Chiara – 6 astuces pour un grand changement : faire plus marcher ses enfants 🙂

 

Je suis très sensible à ce thème : je constate avec mes petits enfants que les kaplas (simples plaquettes en bois) ou les légos (nous en avons une grosse caisse)leur laissent de grands moments de créativité dans le calme. Noël arrive, et il sera difficile de limiter le nombre de cadeaux aux enfants, jeunes surtout, tant c’est ancré dans nos habitudes ! L’idéal est de se grouper. 
– Blanche – Parentalité et environnement des enfants : moins c’est plus (2/3)

 

Un grand merci pour toutes vos contributions 🙂 A bientôt pour de futurs échanges !

Guillaume

Photo par Christelle, postée comme illustration de son commentaire, merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.