Conseils et astuces de lecteurs n°5 : plastiques, infusions de plantes, exposition aux ondes, jeu dans la nature…

Plus on partage, plus on possède. Voilà le miracle. – Léonard Nimoy

 

Bonjour à tous !lecteurs-sante-enfants-environnement

Je souhaiterais remercier chaleureusement les lecteurs qui écrivent des commentaires à la suite des articles du blog : ces contributions permettent de compléter et d’enrichir le contenu initial des articles.

Parfois je ressens un peu de frustration car, lorsqu’un lecteur finit un article, il ne lit pas forcément toujours les commentaires correspondants, souvent faute de temps.

En cohérence avec le principe 20/80, voici quelques commentaires que je souhaite (re)partager avec vous, car ils constituent des retours d’expérience qui me semblent intéressants pour tout le monde !

 

95% de la sérotonine est produite pas le cerveau entérique. » La gestion des émotions passe donc aussi par le ventre ! Voilà qui […] confirme l’importance de soigner ses choix alimentaires… et ceux de nos enfants. – BlandineLes pensées des enfants peuvent être influencées… par la santé de leur ventre !

 

J’utilise des récipients en verre pour réchauffer la nourriture

Depuis quelques années déjà, j’utilise des récipients en verre pour réchauffer la nourriture….et je n’utilise les boites « type Tuperware » que pour garder les aliments au figo ou pour les transporter. J’essaie maintenant de n’acheter des conserves qu’en bocaux ! – Blanche – Santé des enfants : des substituts du bisphénol A ont une toxicité similaire

 

J’utilise quelques infusions (thym et mélisse pour la toux, verveine et menthe pour la digestion) et huiles essentielles (lavande sur les oreillers et dans le linge par exemple). On se fait aussi de temps en temps des infusions d’ortie (qui poussent allègrement dans le jardin). – CécileDPlantes médicinales : un « conseil santé » de nos ancêtres non-humains ?

 

Il suffit d’avoir confiance et d’adapter la longueur de la marche a l’enfant, et ce n’est pas juste une question d’âge… ma fille a 3 ans pouvait marcher 7 km. Mon fils a 4ans a besoin d’être porté un peu si c’est plus de 6 km… si on suit leur rythme, et qu’on fait des pauses des qu’il y a besoin, aucun problème… – Sophie 6 astuces pour un grand changement : faire plus marcher ses enfants 🙂 

 

Pour se protéger des pollutions l’un des meilleur moyen c’est justement un mode de vie sain pour un système immunitaire solide

Il est intéressant de rappeler que tous les « gras » ne se valent pas et qu’il existe différent types de graisses, ce qui implique de faire attention à son alimentation. Pour se protéger des pollutions l’un des meilleur moyen c’est justement un mode de vie sain pour un système immunitaire solide. On ne rappellera jamais assez l’importance de l’alimentation pour une bonne santé. […] De mon côté je suis fan d’avocats, d’olives, de noix de cajou, d’amandes, de saumon et d’oeufs bio. – Célia – Se protéger de certaines pollutions environnementales… avec du gras ?

 

Une pollution qui n’a pas été abordée ici (car elle n’est pas de nature chimique) est l’exposition aux ondes des femmes enceintes et de leur embryon/foetus, plus particulièrement l’exposition aux ondes WiFi. 
Barrie Trower, un spécialiste de ce type d’ondes explique que l’embryon, chez une femme enceinte, n’a aucune protection contre les ondes pendant les 100 premiers jours, période durant laquelle se forment, chez les embryons femelles, les 400 000 ovocytes de son propre matériel génétique. Ainsi ces ovocytes seraient soumis à un très fort risque de voir leur ADN endommagé, affectant par là même toute la descendance des futures femmes. – ValéryQuels polluants trouve-t-on dans le corps des femmes enceintes ? 

 

Je dirais presque qu’il y a moins de risque dans un jeu risqué que dans un autre type de jeu, car l’enfant, sachant le risque, déploie une concentration exceptionnelle

La liberté dans le jeu est nécessaire, même s’il peut comporter des risques, du moment que l’enfant en prend sciemment. Au départ, ça demande de lâcher prise; ce qui n’est pas toujours évident. Mais plus tôt on commence la motricité libre, plus tôt nos enfants apprennent à gérer leur corps et ses limites. Je dirais presque qu’il y a moins de risque dans un jeu risqué que dans un autre type de jeu, car l’enfant, sachant le risque, déploie une concentration exceptionnelle dans ce défi qu’il se lance … Bénéfices: connaissance de ses capacités et limites, exercice physique intense, confiance en soi et fierté d’avoir réussi! En un mot: CONFIANCE! Ayons confiance dans les capacités de discernement de nos enfants! – Astrid – Le jeu risqué en extérieur. .. un atout santé pour les enfants ? 

 

Deux enfants de presque 3 et 5 ans. Aucun accès aux écrans (nous vivons d’ailleurs sans télé.)Presque pas de jouets a la maison mis a part lego, quelques poupées, petites voitures. Lorsqu’il leur manque quelque chose : Le carton d’emballage (des partes, du riz, paquet de gateaux, de déménagement, etc. …) est systématiquement spontanément transformé, recyclé en maison de poupée, grue, tunnel pour les voitures ou encore tractopelle !… Des dinosaures fabriqués maison y sont par ailleurs inventés, Mon ainé a souhaité un jour un « carnet de coloriage ». Je lui ai répondu qu’il n’y en avait pas a la maison. Voila ce qu’il a répondu en coeur : « et bien ce n’est pas grave ! Je vais en fabriquer un ! »… Ce qu’il a fait en dessinant et coloriant ses propres formes sur des feuilles A4 assemblées, pliées en deux puis agrafées… Depuis leur jeu est de fabriquer des livres…. Et j’en passe… Nous vivons pourtant en ville, sortons beaucoup et commençons en ce moment a recevoir tout un tas de catalogue pour Noël… A force, ils finissent par n’y prêter aucune attention, bien plus plongés dans leur créativité. Chez nous pour Noël cela sera donc livres, cd musical et cartons de déménagement de différentes tailles ! Merci donc pour cet article qui me rassure (nous avons parfois l’impression de vivre « sur une autre planète »….) – Christelle – Parentalité et environnement des enfants : moins c’est plus (2/3) 

 

Étant conseillère en diététique, naturopathie et phytothérapie en magasin bio, je vois tous les jours les méfaits d’une mauvaise alimentation sur la santé physique et morale.

Je limite le blé et pas de lait de vache. Étant conseillère en diététique, naturopathie et phytothérapie en magasin bio, je vois tous les jours les méfaits d’une mauvaise alimentation sur la santé physique et morale. Ma fille tète encore. Les allaitements dits « longs » sont rares et c’est bien regrettable. […] elle se régale de légumes,son préféré est le fenouil cru, de fruits raisonnablement, de graines germées,… – Cécile – Les habitudes alimentaires s’acquièrent dans la petite enfance

 

Un grand merci pour toutes vos contributions 🙂 A bientôt pour de futurs échanges !

Guillaume

Photo par Livin’ Spoonful

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.