Conseils et astuces de lecteurs n°2 : jardin nature, s’imprégner de forêt, détoxifier, prévention, cosmétiques naturels, …

Plus on partage, plus on possède. Voilà le miracle. – Léonard Nimoy

 

Bonjour à tousastuces lecteurs sante enfants environnement

Je souhaiterais remercier chaleureusement les lecteurs qui écrivent des commentaires à la suite des articles du blog : ces contributions permettent de compléter et d’enrichir le contenu initial des articles.

Parfois je ressens un peu de frustration car, lorsqu’un lecteur finit un article, il ne lit pas forcément toujours les commentaires correspondants, souvent faute de temps.

En cohérence avec le principe 20/80, voici quelques commentaires que je souhaite (re)partager avec vous, car ils constituent des retours d’expérience qui me semblent intéressants pour tout le monde !

 

« J’avais envie d’ajouter un type d’espace protégé qui peut être… les jardins privés! Bon, d’accord, ce n’est pas un super lieu de balade pour monsieur ou madame tout le monde. Un jardin privé est en général un jardin fermé. Mais un phénomène se développe: celui de faire de son jardin une sorte de réserve naturelle et même de l’inscrire dans un réseau! Par exemple, la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) propose un accompagnement pour faire de son jardin une réserve LPO. »EmilieOù trouver une nature protégée en France (3/3)

Le corps humain est une merveille complexe qui a une capacité à se détoxifier par lui-même

« Il ne faut pas oublier que le corps humain est une merveille complexe qui a une capacité à se détoxifier par lui-même. Comme disaient les anciens: in medio stat virtus. Pour ma part, j’essaye de varier au maximum mon alimentation, de changer de marques, de producteurs… car la dose faisant le poison, rien de pire que de consommer à son insu un même poison, tous les jours, dans un même aliment. »CécileÉpidémie de cancers : comment protéger la santé de nos enfants (2/3)

« Personnellement je suis un parent convaincu au 1er plan de l’impact énorme de la prévention sur la santé de nos enfants. Un exemple concret pourrait être les lavages de nez aux premiers signes d’infection, qui sont dans 90% des cas efficaces pour stopper la bronchiolite. Or, pour un 1er enfant, très peu de parents le font correctement, car ils ne sont pas formés, et peu de pédiatres ont le temps d’expliquer la chose« . – Desperate HousemanFaites-vous partie des parents qui prennent en main la santé de leurs enfants ? 

 

Des substituts pour lesquels on a souvent peu de recul 

« Je suis 100% pour les recommandations telles qu’adopter un style naturel, utiliser des produits aux compositions simples, d’autant plus que de nombreux fabricants lancent des lignes de produits cosmétiques « sans », mais avec des substituts, pour lesquels on a souvent peu de recul sur leur innocuité supposée ! » – YumComment protéger les enfants et les femmes enceintes des polluants issus des cosmétiques

« C’est sur le shampoing que mes efforts se concentrent en ce moment… Les alternatives à base de farine de pois chiche ou de maïs, ou encore d’argile sont sur ma liste de « tests à réaliser ». 
Pour l’instant, je n’ai eu l’occasion de tester que la farine de pois chiche ; plutôt agréablement surprise (une fois que les cheveux sont secs, et que les « pellicules » résiduelles de farine sont tombées !), par contre, difficile à mettre en œuvre
les matins en semaine : avec mon timing serré, je n’ai pas trop le temps de « préparer » mon shampoing naturel en cuisine avant de me laver les cheveux… » – Flore – Comment protéger les enfants et les femmes enceintes des polluants issus des cosmétiques

« L’augmentation des cancers chez les jeunes (voir les « plus tous jeunes ») est une réalité. J’ai deux amies atteintes d’un cancer, dont pour l’une, c’est une récidive après 8 ans de rémission. 
Elle a été sidérée de voir aujourd’hui tant de jeunes dans le service où elle était traitée et elle en a parlé au médecin chef et à l’infirmière… ceux ci lui ont confirmé l’augmentation importante des cancers chez les jeunes et ont même employé le terme d’épidémie. 
Pour ma part, j’ai beaucoup changé notre façon de nous nourrir à la maison, en privilégiant les légumes frais (ou surgelés) et les  fruits , plus de poissons… les sardines souvent ! Et les viandes bio le plus possible ! » – BlancheÉpidémie de cancers : comment protéger la santé de nos enfants (1/3)

 

Nous avons fait beaucoup de balades en forêt quand mes enfants étaient plus petits

« Je suis convaincue aussi des bienfaits de la forêt. Nous avons fait beaucoup de balades en forêt quand mes enfants étaient plus petits. Maintenant qu’ils sont ados, c’est moins systématique avec eux. Mais je sais qu’ils y reviendront et que ce qu’ils y ont vécu est ancré en eux. Ces souvenirs sont forts car comme tu le dis, ils font appel aux sens: sentir surtout, toucher des mains mais aussi sentir ses pieds s’enfoncer dans la mousse ou le sable, voir, percevoir, entendre, écouter… » – BlandineLes bienfaits d’une balade en forêt : Shinrin-yoku (1/4) – La pratique

« Le tabac est, pour l’enfant, un facteur d’exposition non choisi et  imposé  dans son environnement. […] En tant que pédiatre, je m’inquiète du nombre de bronchites chez les petits au contact du tabac, même si je sais que les parents font des efforts pour fumer dehors.«  – Françoise – échanges par mail.

« Même avec le « rythme standard », on peut mener un allaitement long… J’ai repris le travail quand mon premier enfant avait moins de 4 mois, en continuant un allaitement exclusif ; aujourd’hui, il a 4 ans et il tète encore, aux côtés de son petit frère né il y a quelques mois… […] c’est vrai que ça demande de l’organisation, mais j’ai trouvé que même sur ce plan, c’était largement compensé par la simplicité de l’allaitement le reste du temps, notamment week-end et vacances… sans parler bien sûr des autres bénéfices.«  – Clémence – Les habitudes alimentaires s’acquièrent dans la petite enfance

« J’amène Malo à l’école tous les matins et nous empruntons une rue où il y a de belles maisons avec des jardins affleurants. Je me reconnais complètement dans ton article, car une de ses activités favorites (et une des miennes maintenant), c’est d’aller se chatouiller aux feuilles poilus du mimosa, de voir un arbre qui va chez le coiffeur (taille plus ou moins sévère!), et au delà de la nature, impliquer la vie d’une rue (camion poubelle qui se déplace, Monsieur dans un chariot élévateur). Je ne prend pas 6 heures par jour à faire cela, mais déjà ce temps dédié est plus qu’agréable. » – Thomas – Eveiller les enfants grâce à la nature

 

La chance de « communier » avec la Nature en tant qu’enfant

« Lorsqu’on a eu la chance de « communier » avec la Nature en tant qu’enfant (ce qui est mon cas), on a de grandes chances que cela ne se perde pas en grandissant. C’est aussi cela qui nous pousse à vouloir la protéger ! […] Les parents ont un rôle important mais l’école aussi ! Quand j’étais petite, on faisait des sorties nature à la journée et on nous apprenait à reconnaître les arbres et les plantes (de la guarrigue) et on rentrait à l’école avec des sacs remplis de déchets trouvés… J’ose espérer que cette pratique est très répandue de nos jours ! A suggérer dans toutes les écoles en tout cas ! 😉 […] Je me souviens bien de la dynamique de groupe de la classe lors de ce genre de sortie ; ça marque l’esprit ! » – CynthiaUn moyen simple pour susciter l’émerveillement chez un enfant

« La sieste est un des meilleurs moyens pour récupérer. Jeune maman, nous tenions un restaurant avec le père de mes filles. Autant te dire que nous menions une vie professionnelle très prenante. Lorsque j’avais expliqué à mon toubib que je faisais une sieste en même temps que mes mimis, il m’avait expliqué que se reposer à ce moment là (enfants ou pas) allongeait l’espérance de vie et maintenait la forme. Ensuite, il faut se coucher de bonne heure, afin de dormir le plus possible. » – Marie-PierreLa sieste : un des « basiques » de la santé des enfants… et des jeunes parents ! 

 

Un grand merci pour toutes vos contributions 🙂 A bientôt pour de futurs échanges !

Guillaume

Photo par amanda tipton

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

5 Commentaires

  1. Pingback: Comment protéger les enfants et les femmes enceintes des polluants issus des cosmétiques

  2. Pingback: Les bienfaits d’une balade en forêt : Shinrin-yoku (3/4) – Un jeu d’enfant

  3. Pingback: La sieste : un des « basiques » de la santé des enfants… et des jeunes parents !

  4. Mi-Ko

    Bonjour Guillaume,
    je vois que certains lecteurs parlent de détoxification du corps, mais je ne connais pas bien ce mécanisme… en quoi cela consiste-t-il ? J’entends souvent parler de régimes ou d’aliments/boissons « détox », est-ce que cela marche vraiment ou cela sert-il surtout d’argument marketing ?

    Répondre
  5. Guillaume (Auteur de l'article)

    Bonjour Mi-Ko
    C’est un sujet qui m’intéresse et que je ne maîtrise pas encore bien aujourd’hui. Il figure en bonne place sur ma liste des prochains thèmes à approfondir pour le blog 😉 Quand j’aurai fait un article sur le sujet, je viendrai poster un lien ici pour que tu sois prévenue.
    En attendant, l’analyse de Benjamin Dariouch pourra t’apporter des premiers éléments de réponse argumentés : http://www.naturacoach.com/blog-nutrition/la-verite-sur-les-regimes-detox/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.