Comment se débarrasser définitivement des bisphénols dans votre cuisine

 

Bonjour à tousBisphenol enfants sante

L’article d’aujourd’hui est un article invité, proposé par Charline de MenuHebdo.com, et qui s’inscrit dans le thème général des risques liés aux plastiques. Charline nous expose son point de vue sur les bisphénols (A, F, S), et nous donne de nombreuses astuces permettant de diminuer l’exposition de nos enfants. A toi Charline !

 

Bonjour cher lecteurs et lectrices du blog sante-enfants-environnement, je suis Charline du site et du blog MenuHebdo.com qui vous donne plein de conseils pour vous organiser afin d’avoir assez de temps pour cuisiner à la maison.

 

Aujourd’hui j’écris cet article pour vous aider à vous débarrasser du bisphénol A et aussi et surtout des autres qui ne valent pas mieux, BPF et BPS. Bien que le BPA soit interdit, je suis certaine que votre cuisine renferme encore quelques trésors achetés avant l’interdiction !
Après avoir cerné les principales sources des bisphénols, je vais vous dire comment les substituer.

 

LES PRINCIPALES SOURCES DE CONTAMINATION SONT :

  • Les emballages alimentaires (boite de conserve, plats cuisinés). Lorsque vous faites les courses il y a d’innombrables produits contenant du bisphénol, notamment les boites de conserves, les barquettes des plats cuisinés et plus globalement tous les contenants en plastique comme les barquettes et les bouteilles. Evidemment nous n’y faisons pas attention car nous regardons souvent en priorité le prix du produit, les ingrédients qu’il contient, l’origine des matières premières… bref il y a tant d’autres choses à surveiller en parallèle !
  • Les contenants de stockage en plastique et saladiers : vous avez sans doute des contenants en plastique pour stocker vos aliments. Et bien sachez qu’ils sont faits avec du bisphénol, souvent du BPA si ils datent un peu, et surement avec ses cousins BPF et BPS tous aussi toxiques si ils sont récents !
  • Les moules de cuisine souples et autres contenants chauffants allant au micro onde sont aussi fait avec du bisphénol. C’est vrai que les moules flexibles en silicone offrent d’innombrables possibilités de formes en pâtisserie, ils sont pratiques, légers, pas cher… mais aussi toxiques !

 

COMMENT SE PASSER DU BISPHÉNOL

Pour ce qui est des emballages alimentaires je vous conseille de ne plus acheter de boites de conserve et de remplacer ces produits par des aliments surgelés quand cela est possible (ratatouilles, haricots verts…). Faites vous même la cuisson des légumineuses : pois chiches, lentilles, haricots rouges….. c’est de meilleure qualité et ça reviens moins cher. Par contre pour certains produits comme le maïs, le ton, les sardines c’est plus compliqué. Essayez de trouver leur équivalent conditionné dans des bocaux en verre. Et si vous ne trouvez pas, je vous conseille de vous en passer, je suis certaine qu’il y a mille et une façons de substituer ces produits.

Concernant les barquettes en plastique, nos supermarchés en regorgent : jambon, lardons, plats cuisinés, viande en barquette…. Ici la solution est très simple, dirigez vous vers le rayon à la coupe. Et si il ne vous est pas possible de faire autrement, dans le cas de la viande par exemple, je vous conseille de reconditionner la viande en rentrant à la maison.

 

Venons en aux boites en plastique et autres moules à gâteaux (qui eux, sont toxiques pour d’autres raisons, voir les commentaires). Jusqu’à présent j’utilisais encore quelques contenants en plastique afin de stocker des aliments dans mon frigo. Etant donné qu’ils ne sont jamais chauffés je me disais qu’il n’y avait aucun problème à cela. Et bien figurez-vous que ce n’est pas que la chaleur qui favorise le transfert du bisphénol mais aussi l’acidité, des produits de nettoyages agressifs et le lave vaisselle, qui combine des produits ménagers agressifs à la chaleur. Mais si je réfléchis alors…. c’est toute mon eau de lavage du lave vaisselle qui est contaminée par du BPA et ses cousins BPF et BPS !

Pour vous donner une petite idée, le bisphénol migre à un température qui est autour des 100°C, soit la température d’ébullition de l’eau. Quand à la migration due à l’acidité, vous avez surement fait le test avec de la sauce tomate dans un bac en plastique, même après lavage le bac reste pendant un certain temps rouge/orangé…alors que la tomate a un ph de 4,5 environ, ce qui n’est pas très acide !

Après de longues heures de recherche je suis arrivée à la conclusion qu’il y a rien de mieux que le verre pour cuire et conserver. De plus à l’heure actuelle le verre est beaucoup plus performant : moins fragile, se congèle, passe au micro onde, passe au four…

 

J’ai moi même appliqué les recommandation que je vous donne dans cet article et j’ai jeté tout ce qui contenais du bisphénol dans ma cuisine, dans mon cas c’état surtout les boites de stockage et quelques moules en silicone.

 

En cherchant une solution j’ai fini par me tourner vers une marque Française, Duralex qui fait des objets en verreJ’ai acheté ces 8 ramequins en verre pour remplacer mes moules silicone et aussi ces boites en verre afin de stocker mes aliments. J’avais déjà un jeu de ces boites en verre mais ce n’était pas suffisant, alors j’ai décidé d’en acheter de nouvelles.

 

Pour conclure, lorsque vous achetez vos aliments en supermarché, faites attention aussi à l’emballageProcédez par étape, substituer les produits un par un afin que cela ne vous prenne pas trop de temps.
Enfin investissez dans des moules et boites de stockage en verre, vous y gagnerez sur tous les tableaux : longévité du matériel et santé.

 

Photo par Jeff Moore

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :lavage plastique diminue bisphénol, tupperware bisphenol

17 Commentaires

  1. Aurore

    Merci pour les conseils pratiques. Les boîtes en verre que tu proposes ont des couvercles en plastique (si je comprends bien) : comment les gères-tu ? Pae exemple, les enleves tu avant de les mettre au micro ondes ?

    Répondre
    1. Charline

      Bonjour Aurore,

      Comme tu le soulignes les boîtes en verre possèdent des couvercles en plastique, garantie sans BPA, mais surement avec BPF et BPS donc je m’assure qu’il n’y ait pas de contact entre les aliments et le couvercle, pour cela il suffit de ne pas remplir la boite à ras bord.
      Comme tu le dis, je ne mets jamais le couvercle au micro-onde, ni au lave vaisselle.

      J’espère avoir répondu à ta question !

      Répondre
      1. Aurore

        OK bien noté 😉

        Répondre
  2. Yum

    Bonjour Charline, bonjour Guillaume,

    Merci Charline pour cet article, je partage complètement tes recommandations, que j’applique aussi, par contre, tu parles des boîtes de conserve, et ça, je n’y avais jamais pensé ! Comme les boîtes de conserve sont métalliques, j’imagine que c’est le revêtement à l’intérieur qui peut contenir du BPA…? Aïe, il va falloir que je trouve une solution pour mes sardines en boîte ! 😉

    Répondre
  3. Charline

    Bonjour Yum,

    Ravie de savoir que tu partages mes recommandations et que tu les appliques :-).
    Tu as tout compris concernant l’intérieur des boites de conserve, elles sont constituées d’un fin film plastique contenant des bisphénols ! En plus la boite de conserve est chauffée à haute température, elle contient parfois des produits acides (sardine à la tomate, au citron….) beaucoup de conditions sont réunies pour favoriser le transfert des bisphénols vers la nourriture !

    La bonne nouvelle est que les sardines se vendent aussi en bocal verre, il y en a dans le magasin bio que je fréquente !

    Bonne journée

    Répondre
  4. jean

    Article très instructif, vous parlez du verre mais ça reste lourd et cassant, le métal ne peut pas faire l’affaire?

    Répondre
    1. Charline

      Bonjour Jean,
      Merci pour vos compliments. Il me semble que l’utilisation du métal pour garder des restes de repas ne convient pas car il rouille, n’est pas hermétique…
      Concernant l’utilisation du métal pour les moules à gâteau il est aujourd’hui très difficile de trouver des moules sans revêtement anti-adhésif et donc sans téflon. Le verre m’est apparu comme la solution la moins coûteuse et la plus saine.
      Peut-être que vous avez une idée en tête de produits en métal qui convienne au stockage et à la cuisson des aliments?

      Répondre
  5. Catherine

    Bravo et bel article! Il me donne beaucoup de raisons de faire des changements dans ma cuisine.

    Répondre
  6. Aurélie

    Merci pour ces informations qui font réfléchir… Je me demandais : as tu une astuce pour les plus petits récipients, ceux que l’on met dans son sac à main. Par exemple ils me sont utiles pour mettre le goûter de mon fils quand je vais le chercher à l’école, et dans ce contexte ils font l’objet de chocs réguliers !

    Répondre
  7. Charline

    Bonjour Aurélie,

    J’ai lu ton commentaire samedi et depuis j’y réfléchi mais c’est sans résultats :-(. J’utilise aussi des petites boites en plastique pour mettre les desserts que j’emporte.
    Je me rassure un peu en me disant que ces boites ne contiennent généralement pas d’aliments acides, ils ne sont pas chauffés et il faut faire attention lors du lavage. Personnellement quand j’y met des gâteaux type gâteau au chocolat, marbré… je ne lave même pas la boite avec du produit vaisselle agressif, je donne un coup d’éponge vite fait pour enlever les dernières miettes et ainsi j’évite de réveiller les bisphénols avec un produit vaisselle agressif.

    Peut-être que quelqu’un d’autre a une astuce? Si c’est le cas n’hésitez pas à la partager 🙂

    Répondre
    1. nessa

      coucou les filles les boites en PP ou plastique n 5 ne contiennent pas de bisphenols donc ok pour les gouters des enfants 🙂

      Répondre
  8. nessa

    tiens il va falloir que je parle de ces 2 nouveaux bisphenols sur mon blog 🙂 je suis allée faire un tour sur le catalogue tupperware qui affiche maintenance une grande transparence et une seule gamme est en PSEU (bpS) pour le microonde evidemment.

    Par contre les moules en silicone ne contiennent pas du tout de Bisphenol que ce soit du A du F ou du S , il existe 2 sortes de silicone, une toxique et une non j’en avais parlé ici http://www.greenmaman.com/article-28667165.html
    nessa Article récent : Google Analytique dissection d’une blogueuseMy Profile

    Répondre
    1. Charline

      Bonjour nessa,

      En effet les moules en silicone sont toxiques à cause d’autres matériaux qui ne sont pas les bisphénols. Merci pour cette remarque.

      Par contre je déconseille quand même leur utilisation (pour les deux sortes) car je suis entièrement d’accord avec cet article : http://marielea.over-blog.com/article-tes-moules-en-silicone-tu-jetteras-67859048.html qui dit, je cite : « Mais je précise que conformité veut simplement dire que la quantité de constituants migrés est inférieure à ce qu’on estime comme posant problème pour la santé. Il y a toujours migration, même avec des moules pour 280°C. »

      Si c’est comme pour le BPA, que les autorités attendent des années avant de l’interdir, nous avons le temps de nous empoisonner !

      Répondre
  9. Pingback: Santé des enfants : des substituts du bisphénol A ont une toxicité similaire

  10. Emeline

    Bonjour,

    Merci pour cet article très intéressant.
    J’ai une question, vous conseillez de remplacer les conserves par des surgelés, mais ils sont conditionnés dans des sacs plastiques… Qu’en pensez-vous?

    Répondre
    1. Charline

      Bonjour Emeline,

      Tu as tout à fait raison les sacs en plastique des aliments congelés contiennent très probablement du bisphénol. Par contre je pense que la température des aliments étant négative il n’y a pas ou peu d’échange de matière entre les deux.
      C’est certain que pour en être débarrassé définitivement des bisphénols le mieux est d’acheter des légumes frais sans emballage !
      Merci pour ton commentaire

      Répondre
  11. Pingback: Conseils et astuces de lecteurs n°3 : contact avec la nature, sieste, substances dans les cosmétiques et les plastiques, légumes du potager, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.