Comment j’applique les recommandations « Santé des enfants et environnement » – n°6

Le fossé entre la connaissance et l’action est beaucoup plus grand que le fossé entre l’ignorance et la connaissance. – Chris Guillebeau

.

Bonjour à tous !

Cette série d’articles décrit comment je mets en œuvre (du mieux que je peux 🙂 ) les bonnes pratiques identifiées lors de mes recherches. L’ensemble de mes retours d’expériences, ainsi que ceux des lecteurs du blog, sont accessibles par l’onglet En pratique du menu principal.

 

Article (A) : L’alimentation que je souhaite pour mes enfants 4séduisants aliments sains entiers

Recommandation (REC) : préparer des alternatives saines qui soient attrayantes et séduisantes

Retour d’expérience (REX) : chez mon magasin bio de proximité, je suis tombé sur des tomates cerises un peu différentes de celles de d’habitude : au lieu des rouges et rondes classiques, elles avaient des formes moins parfaites et étaient de plusieurs couleurs différentes : jaune clair, jaune foncé, rouge, orange, marron… Curiosité de Yumi aiguillonnée le soir à table : on a pris le temps d’observer les tomates cerises, de les toucher, de compter les représentants de chaque couleur, de chercher des différences de goût, etc. Opération séduction réussie, avec de vrais aliments, entiers et non transformés 😉

Je ne sens pas vraiment forcé à l’exercice de séduction, mais face aux packagings industriels astucieux, cela me semble utile une fois de temps en temps.

 

A : Se salir dans la nature est bon pour la santé des enfants (2/2)

REC : prendre l’habitude de faire jouer mes enfants dans la nature, pour qu’ils puissent être en contact avec la terre, les plantes, les arbres, les ruisseaux, la boue, etc.

A : Santé des enfants : comment intégrer plus de mouvement dans leur quotidienjardinage salir terre

REC : donner plus souvent l’occasion aux enfants de marcher pieds nus

REX : les vacances chez Papy et Mamie, pour une petite fille qui habite dans un appartement parisien, c’est l’occasion de passer du temps dans un jardin. Et comme il s’agit d’un environnement bien sûr, Yumi en profite pour marcher pieds nus dans l’herbe. Elle adore ça, enlever ses chaussures est d’ailleurs une des premières choses qu’elle fait quand on va pic-niquer au parc en famille. C’est vrai que c’est tellement agréable de marcher pieds nus… Un autre plaisir de Yumi, c’est de jardiner avec Papy, et en particulier de planter des fleurs. Du plaisir, du temps de qualité passé avec ses grands-parents… et une occasion de se salir un peu, et donc de profiter d’un contact bénéfique avec les microbes présents de la terre : impeccable !

 

A : Comment protéger la santé des enfants des polluants issus des encens

REC : privilégier un usage modéré, surtout en présence de personnes dont le système respiratoire est plus sensible (jeunes enfants, asthmatiques, …)

REX : ici on va faire très simple : aucun encens ne brûle à la maison. Personnellement, j’aime beaucoup l’odeur de certains encens japonais. Le problème c’est que cette bonne odeur est produite par un phénomène de combustion complète, qui implique nécessairement la production de substances chimiques toxiques (benzène, formaldéhyde, …) et de particules fines dans l’air. Pour moi, il est hors de question que mes enfants soient exposés un surplus de pollution si évitable pendant un de leurs « fenêtre de vulnérabilité« . A la maison, les bonnes odeurs sont produites par les fleurs et par la préparation des repas 🙂

 

mouvement sandales minimalistes

 

A : Santé des enfants : comment intégrer plus de mouvement dans leur quotidien

REC : Porter des chaussures minimalistesmouvement sandales minimalistes2

REX : je voulais tester la marche avec des sandales minimalistes en début d’été, histoire de faire un premier essai, avant d’envisager d’en
prendre pour les autres membres de la famille. Finalement j’ai du mal à trouver le temps de faire des recherches début juillet… donc j’en ai aussi pris pour Yumi, pour qu’elle puisse les avoir pendant les vacances au Japon, et parce que je me suis dit que ça allait l’intriguer : en caricaturant à peine, ce sont juste des semelles (souples, plates, minces, légères) transpercées par des lacets. Elles portent bien leur nom ces « sandales minimalistes » ! On a fait des premiers essais, Yumi était assez enthousiaste, on va voir à l’usage 😉

J’en profite pour partager une bonne adresse, celle du blog Sandales minimalistes (lien non affilié), pour ceux qui veulent aussi faire un essai. On y trouve des sandales de 15 à 35 €. J’ai trouvé le service très sympa et très professionnel.

 

Bien entendu, je suis preneur de tous les conseils qui me permettraient de faire mieux ! 🙂

Et vous, quelles sont les dernières bonnes pratiques que vous avez mises en place pour les enfants dont vous vous occupez ? Peut-être que vos propres expériences vous suggèrent quelques conseils à donner. Ils sont les bienvenus, dites-les moi dans les commentaires !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

8 Commentaires

  1. Pingback: L’alimentation que je souhaite pour mes enfants 4

  2. CécileD

    Coucou Guillaume,
    Alimentation : pour les motiver à manger des légumes (le grand de 9 ans pas de problème mais la petite de 6 ans est dans sa phase « beurk c’est vert ») je leur propose souvent de m’aider à préparer les repas (parfois c’est eux qui demandent d’ailleurs) et, bizarrement, quand ils l’ont préparé avec leurs petites mimines c’est souvent bien meilleur !!! Pareil pour faire les courses, de temps en temps s’ils « choisissent » des aliments, ils seront plus enclins à en manger (« tu te rappelles on l’a acheté ensemble, c’est toi qui as choisi » !)
    Nature : nous avons la chance d’avoir un grand jardin et nos enfants sont très souvent dehors à faire cabane, trous, arc et flèches etc. Bref ils ont beaucoup d’imagination et on laisse faire…
    Bouger : on essaie de faire souvent des ballades tous ensemble ; cet été nous étions pendant 10 jours sur une grande plage mais ce qui les intéressait c’était les rochers tout au bout (pêche de crabes, petits poissons etc) donc on faisait minimum 1.5km aller-retour tous les jours (avec seaux, pelles, épuisettes, serviettes, pique nique parasol…) pour y aller, sans compter les innombrables allers-retours en courant avec un seau pleins de cailloux et d’eau entre la plage et la serviette ! Le soir ils dormaient super bien !!! Et ils sont pieds nus dès que possible (et culs nus aussi ça leur plaît !). D’ailleurs une podologue (mon fils avait les pieds plats donc semelles pendant 2 ans mais terminé) nous l’a conseillé : les faire marcher pieds nus le plus souvent possible.

    Répondre
    1. Guillaume (Auteur de l'article)

      Hey coïncidence rigolote Cécile. Romi, qui est au Japon avec Yumi et Naé, sur une île, vient de m’envoyer une belle photo de Yumi en train de marcher dans les rochers au bord de l’eau. Beau clin d’oeil à ton partage intéressant 😉

      Répondre
  3. Guillaume (Auteur de l'article)

    Merci pour ton super partage CécileD ! 😀
    * Ton astuce légumes marchent très bien chez nous aussi, pareil quand ils sont contribué à les faire pousser (graines germées, herbes aromatiques, etc.)
    * C’est vraiement cool d’avoir un jardin, je t’envie. En te lisant je retouche du doigt que c’est effectiveemnt très propice au jeu non dirigé, top !
    * oui je suis assez convaincus aussi des bienfaits de la marche pieds nus. Je note l’option rochers, qui doit effectivement être idéal pour introduire une grande variété de mouvements dans l’après-midi, super retour !!

    Répondre
  4. Hypno 180

    Merci pour cet article qui m’a beaucoup intéressé. Personnellement je n’ai pas encore d’enfants (j’ai 26 ans) mais je compte aussi les rapprocher plus tard au plus près de la nature. Ayant moi même besoin d’être pied nu pour me connecter à la terre et aimant les produits bio, j’aimerais aussi leur enseigner cet art de vivre et leur transmettre l’importance d’être au plus proche de la nature. On a tendance à l’oublier et à la négliger, hors c’est dommage car la nature regorge d’une énorme richesse et nous permet de nous recentrer. Aujourd’hui on est dans une culture où les enfants sont connectés à des écrans et en viennent à oublier l’authenticité de la vie et l’importance du moment présent et je trouve ça génial que vous puissiez partager cette vision du monde. Au plaisir
    Hypno 180 Article récent : Auto hypnose : apprendre à entrer et sortir de l’état hypnotiqueMy Profile

    Répondre
  5. Guillaume (Auteur de l'article)

    Merci pour tes mots gentils qui font plaisir 🙂
    Je serais intéressé que tu développes ton « besoin d’être pied nu pour me connecter à la terre » : parles tu de sensation, d’électromagnétisme, de spiritualité,…
    J’aime bien la notion de recentre que tu évoques, elle me parle beaucoup, et elle a aussi plusieurs sens possibles. Richard Louvre à de belles expressions sur ce sujet. Par exemple :

    * Quelle que soit la forme que prend la nature, elle offre à chaque enfant un monde plus ancien et plus grand, séparé des parents.

    * Les bois étaient ma Ritaline. La nature me calmait, me recentrait, et pourtant excitait mes sens.

    * Je crois vraiment qu’il y a quelque chose de spécial avec la nature – que quand on est dedans, elle fait réaliser que des choses bien plus grandes que soi sont en jeu. Cela aide à mettre les problèmes en perspective. Et c’est le seul endroit où les enjeux auxquels je fais face n’ont pas immédiatement besoin d’attention ou de résolution.

    Répondre
  6. Pingback: Santé des enfants : comment intégrer plus de mouvement dans leur quotidien

  7. Pingback: Conseils et astuces de lecteurs n°4 : cosmétiques bébé, nature, habitude alimentaire, produits d’entretien, huiles essentielles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.