Comment diminuer l’exposition des enfants aux polluants issus des meubles

Musique par Ronan Vernon

Bonjour à tousmeubles enfants polluants santé

Cet article fait partie du défi que je me suis lancé, lorsque l’arrivée de mon second enfant a été confirmée par l’échographie du premier trimestre. Cliquez sur le lien suivant pour consulter les autres articles de mon défi Santé des enfants et environnement publiés à ce jour.

 

L’arrivée d’un nouvel enfant nécessite parfois d’augmenter la capacité de rangement de la maison. De nouveaux meubles peuvent être achetés à cette occasion. C’est mon cas 😉

Cet article synthétise le résultat de mes recherches sur les meubles pour enfants. Plus particulièrement, il porte sur les expositions aux polluants que ces meubles peuvent générer.

 

Préambule :

Les informations et les recommandations ci-dessous proviennent d’un ensemble de sources variées, décrites dans le paragraphe « Références », à la fin de l’article. Produire un travail d’expertise critique pour chaque information et chaque recommandation représenterait un travail lourd, notamment du fait des recherches bibliographiques associées : je ne suis pas actuellement en mesure de le réaliser, principalement pour des raisons de temps disponible.

Dans ce cadre, les objectifs de cet article sont les suivants :

  • informer sur les enjeux identifiés par les différents acteurs de la thématique ;
  • fournir un panorama des recommandations existantes ;
  • permettre un premier niveau d’analyse pour chaque recommandation existante, sur la base des deux caractéristiques suivantes :
    • le nombre de sources proposant la recommandation. Ces sources sont énumérées entre [] après chaque recommandation ;
    • le type de ces sources : magazines/journaux, association/ONG, livres, organismes publiques, articles scientifiques examinés par des pairs, etc. Le type de source est facilement identifiable à l’aide d’un code-couleurs.

 

Concernant le lien entre santé des enfants et environnement, quels sont les enjeux identifiés pour les meubles d’enfants ?

Les colles utilisées pour fabriquer des meubles émettent des Composés Organiques Volatils (COV). Les meubles en bois aggloméré, stratifié ou contreplaqué sont ceux qui contiennent le plus de colle [1, 3, 4, 10, 11, 12, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23].

Les revêtements des meubles (peintures, vernis, etc.) peuvent également émettre des COV [1, 3, 4, 11, 12, 14, 15, 17, 18, 20, 22, 23].

Le formaldéhyde se trouve souvent parmi ces COV [1, 20, 23]. Cette substance est classée « cancérigène certain » depuis 2004 par le Centre International de Recherche contre le Cancer (CIRC). Le Haut Conseil de Santé Public (HCSP) a demandé aux pouvoirs publics de mettre en place des mesures de gestion [18], permettant de diminuer les concentrations actuellement mesurées dans les logements français [2].

Certains composants des meubles, s’ils ne résistent pas à la salive et à la transpiration, pourraient à l’usage générer des poussières contenant des produits dangereux, comme par exemple les phtalates de certains plastiques [11, 20].

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a publié un avis en 2015 [20], dont voici deux extraits :

  • « Plus de 600 substances ont été recensées comme pouvant être émises par les produits d’ameublement » ;
  • « Le CES [Comité d’experts spécialisés] recommande [de] prévenir l’exposition de la population générale aux substances prioritaires identifiées émises par les produits d’ameublement compte tenu du caractère cancérogène, mutagène, et/ou reprotoxique de ces substances. »

 

Enfants meubles santé polluants

 

Concernant le lien entre santé des enfants et environnement, quelles sont les recommandations existantes pour les meubles d’enfants ?

Pour supprimer ou réduire les risques associés aux meubles d’enfants, les mesures suivantes peuvent être mises en œuvre :

  • privilégier les meubles en bois massif (bois « brut ») aux meubles en bois aggloméré, stratifié ou contreplaqué [3, 4, 11, 13, 22, 23] et aux meubles en plastique contenant du PVC [11] ;
  • privilégier l’achat de meubles d’occasion [1, 4, 5, 11], comme ceux que l’on peut trouver sur eBay ou sur Le Bon Coin par exemple, qui auront déjà “dégazé” pendant un certain temps ;
  • privilégier les meubles peints avec des peintures à l’eau plutôt que ceux peints avec des peintures à l’huile (solvants) [4, 19, 23] ;
  • privilégier les finitions faites d’huiles végétales, de résines d’arbres, de cire d’abeille, etc. [4, 11, 23]
  • en cas d’utilisation de produits bénéficiant d’un étiquetage (peintures, vernis, etc.), privilégier ceux émettant peu de COV (ex : classés A+) [4, 11, 17, 22] ;
  • en cas d’achat de meubles neufs :
    • les laisser dégazer dans une pièce autre que la chambre d’enfant, idéalement au garage ou à l’extérieur. Le temps de dégazage recommandé varie selon les sources d’informations, de quelques jours à quelques mois [1, 3, 4, 5, 11, 14, 16, 17, 22]. Au minimum, il doit permettre la disparition des odeurs de produits chimiques [4, 5, 22],
    • privilégier les meubles qui ne présentent pas de parties nues, si elles sont faites de bois aggloméré, stratifié ou contreplaqué. Si le meuble acheté en comprend, les recouvrir d’une finition émettant peu de COV (ex : classée A+) [4, 5, 19],
    • si les meubles ne sont pas en bois massif, les choisir de classe E1, moins émetteurs de formaldéhyde [11]
    • privilégier les meubles répondant aux labels suivants :
      • NF Environnement Ameublement, dont le référentiel porte notamment sur les teneurs en formaldéhyde, en certains phtalates, etc. [11]
      • NF Ameublement dont le référentiel porte notamment sur les teneurs en formaldéhyde [11] ;
  • en cas d’achat de meubles d’occasion :
    • ne pas sélectionner un meuble :
      • présentant des traces ou des odeurs de moisi [4] ;
      • s’il est peint et qu’il date d’avant l’interdiction du plomb dans les peintures – en France : 1948 [4, 17] ;
    • dans la mesure du possible, démonter les éléments en tissu et les laver à l’eau chaude [4, 11, 13] ;
    • avec une éponge humide, nettoyer les meubles avant de les installer dans la chambre d’enfant [11].

 

En pratique, je vais voir comment je peux mettre en application ces recommandations dans les prochaines semaines (Certains de mes retours d’expérience se trouvent ici). Et vous, quelles sont celles qui vous paraissent les plus intéressantes ? Dites-le moi dans les commentaires !

 

 

Références :

1. Halimi P. La Grande détox : Comment éviter les poisons du quotidien ? Calmann-Lévy 2015.

2. Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur – Campagne nationale dans les logements – http://www.oqai.fr/ObsAirInt.aspx?idarchitecture=157

3. Site de l’ASEF – www.asef-asso.fr 

4. Healthy Child Healthy World – http://healthychild.orghttp://healthychild.org/healthynurseryebook/

5. Eartheasy – http://eartheasy.com

6. Center for Environmental Health – http://www.ceh.org/

7. Environmental Health Perspective – http://ehp.niehs.nih.gov/

8. Environmental Working Group – www.ewg.org 

9. Health and Environmental Funders Network (HEFN) – www.hefn.org 

10. Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) – www.anses.fr 

11. Projet Nesting – www.projetnesting.fr

12. Cicolella A. Toxique planète : Le scandale invisible des maladies chroniques. Broché 2013

13. Children’s Environmental Health Network – http://cehn.org/

14. Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) – http://www.inpes.sante.fr/30000/images/0904_air_interieur/Guide.pdf

15. Institut de Veille Sanitaire (InVS) – Guide pour la « gestion de la qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant du public » – http://www.invs.sante.fr

16. Observatoire de la Qualité de l’air Intérieur – http://www.oqai.fr/ModernHomePage.aspx – Guide Les bons gestes pour un bon air – http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/DGALN_air_interieur_plaquette_OQAI.pdf

17. Ministère en charge du développement durable – http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Brochure_Qualite-air-ecoles_2018-2023.pdfhttp://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/etiquette_cov.pdfhttp://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/DGALN_Guidefinal_risques%20sanitaires%20environnementaux_1107.pdf

18. Haut Conseil de Santé Publique – Valeurs repères d’aide à la gestion dans l’air des espaces clos. Le formaldéhyde – http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=88

19. Agence de Protection de l’Environnement des Etats-Unis d’Amérique – Reducing Emissions from the Wood Furniture Industry with Waterborne Coatings – http://yosemite.epa.gov/water/owrccatalog.nsf/7322259e90d060c885256f0a0055db68/0f0d804a6b51ac8385256ffe00753fcf!opendocument

20. Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES). Avis de l’Anses relatif à « Appui à l’étiquetage des produits d’ameublement » – Saisine n° « 2013-SA-0040 ». 

21. Marano F, Barouki R, Zmirou D. Toxique Santé et environnement : de l’alerte à la décision. BUCHET CHASTEL 2015.

22. Frydman R. Environnement et grossesse. Hachette Pratique 2011.

23 Belpomme D. Comment naissent les maladies: … Et que faire pour rester en bonne santéÉditions Les Liens qui libèrent 2016.

 

Type de sources – code couleurs :

  • organismes vendant des produits liés à l’information donnée ;
  • magazines/journaux ;
  • association/ONG ;
  • livres ;
  • organismes publiques ;
  • articles scientifiques examinés par des pairs – revues associées.

Credit photo :  Ruth Lozano

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :chambre enfant pollution, comment limiter le formaldéhyde

19 Commentaires

  1. Pingback: Comment diminuer l’exposition des enfants aux polluants issus des matelas et des draps

  2. Isabelle Z

    Dans mon quartier on trouve des boutiques où faire son matelas en laine, par exemple vers (je ne suis pas sûre du numéro mais c’est par là) le 20 rue André del Sarte dans le 18° arrondissement de Paris,la Literie St Pierre. Mais il faudrait voir ce que la laine a subi comme traitement ???

    Répondre
  3. Guillaume (Auteur de l'article)

    Effectivement la laine présente de bonnes propriété ignifuges en elle-même, c’est-à-dire sans qu’il soit nécessaire d’y rajouter des retardateurs de flamme chimiques. Merci pour le « bon plan » Isabelle Z !

    Répondre
  4. Pingback: Des dizaines de polluants dans les poussières de nos maisons : comment diminuer l’exposition des enfants ?

  5. Pingback: L’exposition prénatale à des perturbateurs endocriniens augmente le risque de malformation génitale

  6. Pingback: Des réflexes qui font un bébé "bio"

  7. Pingback: Pollution de l’air intérieur : comment choisir ses produits ménagers ?

  8. Pingback: 7 astuces pour réduire l’exposition des femmes enceintes à la pollution de l’air

  9. Pingback: Mon défi « Santé des enfants et environnement »

  10. Pingback: Comment protéger les enfants des polluants issus des jouets

  11. Pingback: Comment bien choisir sa table de massage pour le massage maison (épisode 2)

  12. Pingback: Santé des enfants et environnement : des citations qui pourraient vous inspirer 4

  13. Pingback: Désintoxiquez vos enfants avec le Docteur Vasseur ! (1/2)

  14. Pingback: Toxique ? Santé et environnement : de l’alerte à la décision (1/3)

  15. Pingback: Santé des enfants : comment intégrer plus de mouvement dans leur quotidien

  16. Pingback: Comment les maladies naissent des pollutions … et que faire pour rester en bonne santé (2/4)

  17. Pingback: Comment préserver la qualité de l’air intérieur : les meilleures astuces des écoles et des crèches

  18. Pingback: Comment un environnement minimaliste peut favoriser la santé des enfants

  19. Pingback: Les meilleures astuces des Conseillers en Environnement Intérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.