Comment choisir un pédiatre « vert », compétent en santé-environnement ?

De fait, la pharmacologie influence l’interventionnisme des médecins. […] Si le patient est presque sain, c’est la Nature qui devrait tenir lieu de médecin. – Nassim Nicholas Taleb

Ce qui est vendu aux agriculteurs ou en supermarché ne peut pas scientifiquement être considéré comme a priori acceptable pour la santé à long terme, sur les fragiles bases qui sont étudiées aujourd’hui. Alors que chaque acheteur risque d’être leurré en ayant tendance à le croire de manière inébranlable, y compris certains médecins mal informés. – Pr Jean-François Narbonne

.

Bonjour à tous ! pediatre vert sante environnement2

Si vous êtes un parent convaincu de l’influence de l’environnement sur la santé des enfants, j’imagine que vous souhaitez choisir un pédiatre « vert », qui soit compétent en santé-environnement. Concrètement, comment trouver un tel pédiatre ? Sur quels critères faire son choix ?

En pratique, ces aspects sont souvent délicats à gérer, car la plupart des parents n’a pas :

  • les connaissances scientifiques permettant de se faire un avis sur les compétences d’un pédiatre, surtout sur un sujet assez technique et relativement nouveau ;
  • suffisamment de temps pour prendre le recul nécessaire sur la manière dont les consultations sont menées.

.

Existe-t-il une sorte de registre national des pédiatres ayant reçu une formation en santé-environnement ? A ma connaissance, non. A défaut, des stratégies alternatives peuvent être mises en œuvre :

  • faire une recherche sur Internet, avec des mots clés comme « pédiatre » – « santé environnementale » accompagnés du nom de votre ville ou de votre région. Par exemple, à la date de rédaction de cet article, ce type de recherche a permis trouver que :
    • le réseau Périnat Aquitaine (contact@rpna.fr) a formé des pédiatres en santé environnementale et a créé un réseau de référents ;
    • l’hôpital Nord de Marseille propose une « Consultation Enfant-Environnement », à laquelle participe le Dr Rémi Laporte, qui est pédiatre ;
    • l’équipe pédagogique du Diplômes interuniversitaire (DIU) santé environnementale, de l’Université de Bordeaux, inclut une pédiatre (le Dr Muriel Rebola) qui consulte au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bordeaux ;
    • que plusieurs pédiatres font des présentations à des colloques spécialisés en santé environnementale, comme Jocelyne Just par exemple, qui consulte à l’hôpital Trousseau de Paris.

.

  • S’adresser à une association de référence en santé environnement. En France, par exemple, cela pourrait être :
    • le Réseau Environnement Santé (RES – contact@reseau-environnement-sante.fr), qui inclut des pédiatres, comme le Dr Dominique Le Houézec par exemple ;
    • l’Association Santé Environnement France (ASEF – http://www.asef-asso.fr/nous-contacter/), qui est composée exclusivement de professionnels de santé et dont un des membres fondateurs (le Dr Patrice Halimi) est Chirurgien-Pédiatre. L’ASEF a des antennes régionales, ce qui devrait permettre d’avoir des conseils plus locaux.

.

Si ce type de recherches préliminaires n’a pas permis d’identifier un pédiatre « vert » qui vous convient (proximité avec le domicile, ampleur des plages horaires de consultation, entente avec votre enfant…), ce sera à vous de tester les pédiatres potentiels que vous aurez sélectionnés. Pour obtenir de premiers indices, approximatifs et indirects, sur les compétences d’un pédiatre en matière de santé environnementale, le Dr Alan Greene, pédiatre et auteur de Raising Baby Green (qui pourrait être traduit en Français par Élever un bébé au vert) suggère de lui poser certaines questions lors de la première consultation :

.

pediatre vert sante environnement

.

  • Par quel type d’aliment commencer la diversification de mon bébé ? si pertinent, ou plus simplement Que recommandez-vous en matière d’alimentation ?

Généralement, un pédiatre vert est très intéressé et très enthousiaste à l’idée des bienfaits apportés par une alimentation de qualité. En miroir, il sensibilise à l’importance de réduire l’ingestion de produits très transformés ou contenant des substances préoccupantes : additifs, pesticides, nanoparticules…

Un ajout de ma Diététicienne-Nutritionniste préférée (qui se reconnaîtra) : il pourrait encourager l’allaitement (selon moi, un moyen idéal pour « réduire l’ingestion de produits très transformés ou contenant des substances préoccupantes »), ce qui suppose d’être formé ou de disposer d’un réseau vers qui adresser les patientes qui font ce choix, pour qu’elles soient bien accompagnées.

.

  • Comment traitez-vous les infections des oreilles ? Les eczémas ?

Ces deux maladies sont très courantes chez les jeunes enfants. Elles sont donc de bonnes occasions d’apprécier le type d’approche d’un pédiatre. Typiquement, un pédiatre vert réservera les médications puissantes (antibiotiques, crème aux stéroïdes…), voire les interventions chirurgicales, aux cas où des alternatives plus douces et respectant le fonctionnement du corps n’ont pas fonctionné. En parallèle, il suivra l’évolution de l’état et de l’inconfort de l’enfant. Et surtout, en complément d’un potentiel traitement de symptômes, un pédiatre vert s’efforcera d’identifier les causes sous-jacentes.

Par exemple, d’après le Dr Greene, « la plupart des infections des oreilles disparaissent d’elles-mêmes, et dans beaucoup de situations répondront mieux sans antibiotique. De plus, un enfant traité de cette façon sera moins sujet aux récurrences que celui à qui on a donné des antibiotiques prématurément ou trop souvent ».

.

  • Quelles sont vos recommandations concernant les produits de consommation courante pour bébés/enfants : biberons, crème solaire, shampoing, etc. ?

Un pédiatre vert s’est renseigné sur ces sujets, a identifié les options préférables (à ses yeux) pour les produits les plus classiques, et se tient informé de l’évolution des connaissances sur les aspects controversés.

Idéalement, à mon sens, il accompagne ses recommandations de prudence d’une description des incertitudes actuelles et, pourquoi pas, d’une mise en regard des bénéfices apportés par les produits considérés.

.

  • Quelles sont les principales recommandations de santé environnementale que vous mettez en œuvre dans votre vie personnelle (et celle de votre famille) ?

Si, une fois dans le cabinet, la question vous semble trop intrusive, vous pouvez juste rebondir sur certaines de vos questions (par exemple, celles portant sur les produits de consommation courante) et/ou sur certaines de ses recommandations, par un simple Comment mettez-vous cela en pratique, vous ?

Un pédiatre vert est avant tout un être humain, qui partage les mêmes enjeux que nous et des contraintes pratiques similaires aux nôtres. Pour bien se comprendre, il est utile qu’un pédiatre fasse ce qu’il dit et dise ce qu’il fait.

Cette question permet aussi de jauger son ouverture au dialogue.

.

Voilà pour les recommandations du Dr Greene. En complément, voici quelques propositions de questions supplémentaires, inspirées de mes lectures. Ici aussi, le but n’est pas d’obtenir des réponses « parfaites » ni de prétendre pouvoir juger la compétence globale d’un pédiatre, mais de se faire une idée approximative de son intérêt et de son implication en matière de santé environnementale, à défaut de mieux.

  • Pourquoi les enfants sont-ils plus vulnérables aux pollutions environnementales ?

Les principaux éléments à connaitre se trouvent ici : Pollutions environnementales et santé : ce qui rend les enfants plus vulnérables

  • Les produits chimiques sont testés avant d’être mis en vente : alors faut-il vraiment s’inquiéter ?

Les principaux éléments à connaitre sont décrits ici (pour le cas des pesticides) : Comment protéger les enfants des pesticides présents dans l’environnement du quotidien

.

Et pour finir, au cas où dans le cabinet apparaîtrait un léger doute sur la légitimité de vos attentes en santé-environnement, voici une déclaration de la Société canadienne de pédiatrie qui pourra vous assurer dans votre démarche : « Quel est le rôle des pédiatres […] ? En qualité d’experts de la santé des enfants et des adolescents, nous sommes souvent les premiers à qui on demande conseil. Nous voyons des enfants asthmatiques, atteints de troubles neurodéveloppementaux, de leucémie ou de lymphome, et il nous faut dépister les influences environnementales susceptibles d’être en jeu dans nos collectivités. Nous devons apprendre à enquêter sur les maladies reliées à l’environnement et à les prendre en charge. »

.

Et vous, comment choisissez-vous votre pédiatre ? D’ailleurs, ce type de réflexions pourrait aussi être utiles pour un « médecin de famille » généraliste. Quelles questions lui posez-vous en matière de santé environnementale ? Partagez vos retours dans les commentaires !

Photos par Boiron Groupe et CYRIL PRIVAT

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

6 Commentaires

  1. Karine

    Comment éliminer les poux sans mettre des insecticides sur la tête de mon enfant ?
    Quel cauchemar ces bêtes là!

    Répondre
    1. Un colibris

      A la main !
      Les outils miracles sont le combiné suivant : désinfection des textiles, peigne, rigueur (répétition tous les soirs)… et patience !

      Répondre
      1. Guillaume (Auteur de l'article)

        donc bien une sorte de « cauchemar » 😉

        Répondre
  2. Yum

    Hello Guillaume,
    Merci pour cet article, qui m’intéresse tout particulièrement, je souhaite moi aussi un(e) pédiatre « vert » avec une approche plus naturelle / naturopathe ou « vert » comme tu dis pour mes enfants… Jusqu’à présent, je n’en ai pas beaucoup trouvé, mais je n’ai pas cherché non plus de manière assez méthodique, donc je ne désespère pas 😉 Déjà, sans même parler de santé environnementale, il faut trouver un pédiatre avec qui le contact passe bien, est à l’écoute, prêt au dialogue, qui ne se pose pas en détenteur de savoir et ne prendrait pas « mal » des questions de la part du patient qu’il pourrait considérer comment mettant en doute ses compétences, qui fait preuve d’humilité et est ouvert pour s’informer, continuer à se former, rester en veille sur les évolutions des connaissances… ce n’est pas le cas de tous les médecins ! Mais il y en a aussi des bien, je ne cherche pas du tout à faire des généralités / critiques dévalorisantes sur eux !
    Je vais regarder les pistes que tu proposes dans ton article, je compte bien arriver à en trouver pas loin de chez moi !

    Répondre
    1. Guillaume (Auteur de l'article)

      Hello Yum
      Merci de bien mettre en avant l’aspect multicritère du choix de pédiatre, cet article ayant pour objet d’apporter un éclairage sur les aspects santé-environnement.
      Je trouve ça cool que les questions proposées permettent aussi de jauger indirectement l’ouverture au dialogue.
      Je te souhaite la réussite dans tes recherches ! 🙂

      Répondre

Répondre à Karine Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sensibiliser les enfants avec des livres illustrés ? Ca m'intéresse !
Hello. Add your message here.